mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LBE : Metz a encore besoin d'Emmanuel Mayonnade
LBE : Metz a encore besoin d'Emmanuel Mayonnade
24 Janvier 2020 | France > LBE
Alors que son effectif bouge énormément, pour la saison prochaine et même celle en cours, l'entraîneur des Messines prolonge son bail d'un an avec les championnes de France. Une nouvelle officialisée à la veille de retrouver Rostov, pour l'ouverture du tour principal de la Ligue des Champions.


D'une phrase, Emmanuel Mayonnade a clos plusieurs semaines d'interrogations, de supputations, de doutes quant à son avenir d'entraîneur du Metz HB. « Je resterai une saison de plus, a minima », a-t-il annoncé vendredi soir aux Arènes, dans une conférence de presse en petit comité.

Pendant que Rostov, l'adversaire des championnes de France en Ligue des Champions demain après-midi (15 h), sortait de l'entraînement, le Girondin de 36 ans confessait son envie de relever le défi de rester compétitif au plus haut niveau national et continental avec un collectif fortement chamboulé la saison prochaine. « Plus il y avait de départs, plus j'avais envie de rester », a-t-il avoué. L'environnement local, « propice à mon épanouissement », l'a aussi dissuadé d'aller voir ailleurs. « A partir du moment où je sentais que le club avait encore besoin de moi ici, j'ai imaginé qu'il serait complexe, pas très honorable, de partir. »

Cette prise de décision tout sauf anodine, retardée par la puissante vague de mouvements de (départs de Zaadi, Smits, Glauser, Maubon et Flippes, arrivées de Sako et Stanko en en attendant une autre demain) et la recherche urgente d'une gardienne joker (la Croate Tea Pijevic, qualifiée in extremis pour la rencontre de samedi), est toute fraîche. « Mon ami à gauche, explique Mayonnade en désignant son président, Thierry Weizman, a eu la réponse quand on était à table », à l'heure du déjeuner. Le cercle des initiés s'est élargi « aux amis, la famille », à Ivana Kapitanovic, « pas trop mécontente » à en croire son coach. Puis à la France et à l'Europe de la balle collante...

Emmanuel Mayonnade, qui depuis son arrivée en Moselle en cours de saison 2015-2016, a remporté quatre championnats de rang, deux Coupes de France (2017, 2019) et hissé Metz au Final Four de Ligue des Champions, continuera donc à diriger de concert son club et la sélection néerlandaise, championne du monde sous ses ordres le mois dernier, jusqu'en 2021. Toujours en binôme avec Ekaterina Andryushina, sauf contre-ordre. « C'est un baobab qu'il m'a retiré du pied », image Thierry Weizman.

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités