bandeau handzone

Chambéry enterre Zagreb

Eurotournoi

samedi 17 novembre 2007 - © Jean-Philippe Omer

 2 min 40 de lecture

Les Chambériens  rentraient dans l’EuroTournoi pour cette seconde journée face à une équipe croate qui avait beaucoup de choses à se faire pardonner après une défaite contre Sélestat en match amical puis celle contre Ciudad Real lors de la première journée.

Et visiblement, les Croates menés par Mirza Dzomba en avaient assez des migraines et nuits blanches et se décidaient enfin à jouer collectivement face à une défense 6-0 française qui avait bien du mal à décoller les pieds des 6m. Ca chauffait même beaucoup sur le coté droit de Chambéry puisque Damir BICANIC inscrivait 5 buts consécutifs face à un Bertrand Roiné à la tête sans doute encore en vacances. Zagreb menait alors 4-10 après 20 minutes de jeu.

Pourtant le sort des Chambériens ne semblait pas irrémédiablement jeté car les attaques trouvaient très souvent de bonnes solutions de tir mais qui manquaient souvent de précision face à Vjenceslav Somic le précieux portier croate. Tout comme hier, les bancs disposaient de coach de talent et Philippe Gardent faisait valoir le sien en et manœuvrait  très habilement en rentrant en autre Benjamin Gille en défense, et Guillaume Joli chaud bouillant sur son aile droite. Chambéry revenait tranquillement au contact des Croates pour prendre la tête à 7 secondes de la pause avant que Damir Bicanic ne lance un missile du milieu de terrain qui transperçait Stojinovic. Score à la pause 13-13.

La seconde période partait sur les mêmes bases qu’en fin de première, les Croates avec à nouveau le couteau dans les dents et la bande à Narcisse épanouie mais pas toujours très efficace. Philippe Gardent en profitait pour roder un peu plus Roiné  aux cotés de Narcisse et Nocar. C’était moins catastrophique qu’en première période et il faut savoir persévérer dans ces matchs sans enjeu plutôt qu’amicaux.

Coté Zagreb, c’était la place aux jeunes sur le terrain, Vori ayant déjà du mal à rejoindre le banc de touche, Dzomba faisait des allers/retours sans toucher une seule balle, c’est Damir Bicanic et Nokola Djono qui faisaient le show et maintenaient leur équipe au contact des Français. Mais à Chambéry, il y à un certain Nenad Vuckovic qui sait forcer la décision mais aussi s’appuyer sur Daniel Narcisse l’extraterrestre du handball.

Zagreb repart avec 3 défaites au compteur, un bien maigre bilan pour cette équipe habituée aux trophées. Le dernier match laissera quelques espoirs à Nenad Kljaic le coach croate. Son équipe a fait du jeu, mais de façon trop irrégulière pour prétendre jouer un rôle dans les joutes strasbourgeoises.

Coté Chambéry, c’est la satisfaction pour Philippe Gardent qui se défait d’un match piège dans cet EuroTournoi. Il aura encore besoin de temps pour régler les petites ficelles en attaque mais surtout en défense. Il y a du boulot mais les ingrédients de la réussite sont la, il reste à faire mijoter cela pour que la recette ne reste pas sur l’estomac de certains.

A Strasbourg, Hall Rhénus
Le 24 août 2007 à 18H00
Chambéry – Zagreb : 31 - 29 (Mi-temps : 13-13)
2500 Spectateurs
Arbitres :
MM Bader et Imloul (France)


Chambéry enterre Zagreb 

Eurotournoi

samedi 17 novembre 2007 - © Jean-Philippe Omer

 2 min 40 de lecture

Les Chambériens  rentraient dans l’EuroTournoi pour cette seconde journée face à une équipe croate qui avait beaucoup de choses à se faire pardonner après une défaite contre Sélestat en match amical puis celle contre Ciudad Real lors de la première journée.

Et visiblement, les Croates menés par Mirza Dzomba en avaient assez des migraines et nuits blanches et se décidaient enfin à jouer collectivement face à une défense 6-0 française qui avait bien du mal à décoller les pieds des 6m. Ca chauffait même beaucoup sur le coté droit de Chambéry puisque Damir BICANIC inscrivait 5 buts consécutifs face à un Bertrand Roiné à la tête sans doute encore en vacances. Zagreb menait alors 4-10 après 20 minutes de jeu.

Pourtant le sort des Chambériens ne semblait pas irrémédiablement jeté car les attaques trouvaient très souvent de bonnes solutions de tir mais qui manquaient souvent de précision face à Vjenceslav Somic le précieux portier croate. Tout comme hier, les bancs disposaient de coach de talent et Philippe Gardent faisait valoir le sien en et manœuvrait  très habilement en rentrant en autre Benjamin Gille en défense, et Guillaume Joli chaud bouillant sur son aile droite. Chambéry revenait tranquillement au contact des Croates pour prendre la tête à 7 secondes de la pause avant que Damir Bicanic ne lance un missile du milieu de terrain qui transperçait Stojinovic. Score à la pause 13-13.

La seconde période partait sur les mêmes bases qu’en fin de première, les Croates avec à nouveau le couteau dans les dents et la bande à Narcisse épanouie mais pas toujours très efficace. Philippe Gardent en profitait pour roder un peu plus Roiné  aux cotés de Narcisse et Nocar. C’était moins catastrophique qu’en première période et il faut savoir persévérer dans ces matchs sans enjeu plutôt qu’amicaux.

Coté Zagreb, c’était la place aux jeunes sur le terrain, Vori ayant déjà du mal à rejoindre le banc de touche, Dzomba faisait des allers/retours sans toucher une seule balle, c’est Damir Bicanic et Nokola Djono qui faisaient le show et maintenaient leur équipe au contact des Français. Mais à Chambéry, il y à un certain Nenad Vuckovic qui sait forcer la décision mais aussi s’appuyer sur Daniel Narcisse l’extraterrestre du handball.

Zagreb repart avec 3 défaites au compteur, un bien maigre bilan pour cette équipe habituée aux trophées. Le dernier match laissera quelques espoirs à Nenad Kljaic le coach croate. Son équipe a fait du jeu, mais de façon trop irrégulière pour prétendre jouer un rôle dans les joutes strasbourgeoises.

Coté Chambéry, c’est la satisfaction pour Philippe Gardent qui se défait d’un match piège dans cet EuroTournoi. Il aura encore besoin de temps pour régler les petites ficelles en attaque mais surtout en défense. Il y a du boulot mais les ingrédients de la réussite sont la, il reste à faire mijoter cela pour que la recette ne reste pas sur l’estomac de certains.

A Strasbourg, Hall Rhénus
Le 24 août 2007 à 18H00
Chambéry – Zagreb : 31 - 29 (Mi-temps : 13-13)
2500 Spectateurs
Arbitres :
MM Bader et Imloul (France)


Dans la même rubrique