bandeau handzone

Ciudad Real, la loi du plus fort

Eurotournoi

samedi 17 novembre 2007 - © Olivier Stephan

 3 min 11 de lecture

Chambéry a fait bien plus que résister, posant de réels problèmes à l'ogre Ciudad Real. Mais les hommes de Philippe Gardent ont été étouffés en fin de partie par la vista et le réalisme des Espagnols. Dommage...

Affiche a priori déséquilibrée ce samedi entre l'armada de Ciudad Real et le Chambéry Savoie Handball, qui avait souffert pour dominer Zagreb lors de son premier match. Et l'entame de la rencontre semblait valider cet écart, les Espagnols se détachant rapidement (4-7, 12e). Mais le bras de Bertrand Roiné lançait les Savoyards sur la rampe d'un superbe 5-0, joliment parachevé par Daniel Narcisse (9-7, 16e).

C'était l'étincelle qui enflamme le baril de poudre, la piqûre de taon qui énerve le bœuf, la feuille de menthe qui réveille le mojito. Le match, parti sur un tempo plutôt tranquille, s'enflammait alors et les deux formations faisaient le show pour faire vibrer le Rhénus de Strasbourg. Contre-attaques de feu, acrobaties d'ailiers et parades à bout portant, le parquet alsacien sentait bon la Champions' League...

Revenus des vestiaires avec trois unités de débours (14-17), les Espagnols se devaient de faire le jeu, de créer. Et d'engager le défi physique : dernier buteur avant la pause, Rolando Urios faisait parler sa puissance dès la reprise et déménageait du jaune et noir dans les 9 mètres savoyards, marquant par deux fois et laissant à Chema le soin d'égaliser à 20-20 (39e).

Dès lors, les deux équipes n'allaient plus se lâcher pendant un quart d'heure, se rendant but pour but, dans un climat qui montait en tension. Jusqu'à ce que la dream team de Dujshebaev ne passe la surmultipliée : un 6-1 assassin et tout en vitesse d'exécution donnait une marge de quatre buts aux Espagnols (28-24, 55e). Assommés, désorientés, les Chambériens commettaient alors quelques approximations et autres erreurs défensives, faille fatale dans laquelle s'engouffraient -et dans la joie !- les tenants du titre.

31-27 au final, une addition qui est loin d'être honteuse pour des Chambériens batailleurs et créatifs. Mais l'expérience des grands matchs européens a parlé en faveur de Ciudad Real, et ce sont bien les Espagnols qui défieront Montpellier dimanche en finale (17 heures).

A Strasbourg, Hall Rhénus
Le 25 août 2007 à 20H00
Chambéry – Zagreb : 27 - 31 (Mi-temps : 17-14)

3500 Spectateurs
Arbitres :
MM Bader et Imloul (France)

Déroulement du match
Mi-temps 1                         
PATY C.      1 |00:27|0             
             1 |02:25|1  STEFANSSON O
ROINE B.     2 |04:17|1             
             2 |05:05|2  TORSTEN L. 
             2 |06:30|3  DAVIS D.   
             2 |07:07|4  PARRONDO R.
             2 |08:24|5  PARRONDO R.
VUCKOVIC N.  3 |08:56|5             
             3 |10:56|6  STEFANSSON O
NARCISSE D.  4 |11:27|6             
             4 |11:59|7  ENTRERIOS A.
ROINE B.     5 |12:27|7             
ROINE B.     6 |12:43|7             
PATY C.      7 |13:41|7             
ROINE B.     8 |14:40|7             
NARCISSE D.  9 |15:40|7             
             9 |16:42|8  KALLMAN J. 
CHERBLANC M. 10|17:26|8             
BUSSELIER L. 11|17:41|8             
             11|18:23|9  URIOS R.   
             11|19:14|10 HJERMIND C.
             11|20:22|11 PAJOVIC A. 
NARCISSE D.  12|20:48|11            
             12|21:06|12 METLICIC P.
JOLI G.      13|21:47|12            
BUSSELIER L. 14|24:47|12            
JOLI G.      15|25:35|12            
             15|27:25|13 KALLMAN J. 
JOLI G.      16|28:47|13            
ROINE B.     17|29:38|13            
             17|30:00|14 URIOS R.    


                                   
Mi-temps 2                         
NARCISSE D.  18|00:55|14            
             18|01:26|15 URIOS R.   
             18|03:11|16 TORSTEN L. 
CHERBLANC M. 19|03:53|16            
             19|04:48|17 STEFANSSON O
PATY C.      20|05:27|17            
             20|06:02|18 URIOS R.   
             20|06:44|19 PARRONDO R.
             20|07:46|20 RODRIGUEZ C.
PATY C.      21|09:26|20            
             21|10:58|21 STEFANSSON O
             21|12:09|22 RODRIGUEZ C.
BOTTI F.     22|13:50|22            
BOTTI F.     23|15:43|22            
             23|16:14|23 KALLMAN J. 
             23|19:16|24 METLICIC P.
             23|22:33|25 ZORMAN U.  
             23|22:52|26 TORSTEN L. 
NARCISSE D.  24|23:30|26            
             24|24:06|27 URIOS R.   
             24|24:26|28 HJERMIND C.
ROINE B.     25|25:06|28            
             25|26:51|29 STEFANSSON O
CHERBLANC M. 26|27:41|29            
NARCISSE D.  27|28:23|29            
             27|28:38|30 HJERMIND C.
             27|29:41|31 MORROS V.  

Ciudad Real, la loi du plus fort 

Eurotournoi

samedi 17 novembre 2007 - © Olivier Stephan

 3 min 11 de lecture

Chambéry a fait bien plus que résister, posant de réels problèmes à l'ogre Ciudad Real. Mais les hommes de Philippe Gardent ont été étouffés en fin de partie par la vista et le réalisme des Espagnols. Dommage...

Affiche a priori déséquilibrée ce samedi entre l'armada de Ciudad Real et le Chambéry Savoie Handball, qui avait souffert pour dominer Zagreb lors de son premier match. Et l'entame de la rencontre semblait valider cet écart, les Espagnols se détachant rapidement (4-7, 12e). Mais le bras de Bertrand Roiné lançait les Savoyards sur la rampe d'un superbe 5-0, joliment parachevé par Daniel Narcisse (9-7, 16e).

C'était l'étincelle qui enflamme le baril de poudre, la piqûre de taon qui énerve le bœuf, la feuille de menthe qui réveille le mojito. Le match, parti sur un tempo plutôt tranquille, s'enflammait alors et les deux formations faisaient le show pour faire vibrer le Rhénus de Strasbourg. Contre-attaques de feu, acrobaties d'ailiers et parades à bout portant, le parquet alsacien sentait bon la Champions' League...

Revenus des vestiaires avec trois unités de débours (14-17), les Espagnols se devaient de faire le jeu, de créer. Et d'engager le défi physique : dernier buteur avant la pause, Rolando Urios faisait parler sa puissance dès la reprise et déménageait du jaune et noir dans les 9 mètres savoyards, marquant par deux fois et laissant à Chema le soin d'égaliser à 20-20 (39e).

Dès lors, les deux équipes n'allaient plus se lâcher pendant un quart d'heure, se rendant but pour but, dans un climat qui montait en tension. Jusqu'à ce que la dream team de Dujshebaev ne passe la surmultipliée : un 6-1 assassin et tout en vitesse d'exécution donnait une marge de quatre buts aux Espagnols (28-24, 55e). Assommés, désorientés, les Chambériens commettaient alors quelques approximations et autres erreurs défensives, faille fatale dans laquelle s'engouffraient -et dans la joie !- les tenants du titre.

31-27 au final, une addition qui est loin d'être honteuse pour des Chambériens batailleurs et créatifs. Mais l'expérience des grands matchs européens a parlé en faveur de Ciudad Real, et ce sont bien les Espagnols qui défieront Montpellier dimanche en finale (17 heures).

A Strasbourg, Hall Rhénus
Le 25 août 2007 à 20H00
Chambéry – Zagreb : 27 - 31 (Mi-temps : 17-14)

3500 Spectateurs
Arbitres :
MM Bader et Imloul (France)

Déroulement du match
Mi-temps 1                         
PATY C.      1 |00:27|0             
             1 |02:25|1  STEFANSSON O
ROINE B.     2 |04:17|1             
             2 |05:05|2  TORSTEN L. 
             2 |06:30|3  DAVIS D.   
             2 |07:07|4  PARRONDO R.
             2 |08:24|5  PARRONDO R.
VUCKOVIC N.  3 |08:56|5             
             3 |10:56|6  STEFANSSON O
NARCISSE D.  4 |11:27|6             
             4 |11:59|7  ENTRERIOS A.
ROINE B.     5 |12:27|7             
ROINE B.     6 |12:43|7             
PATY C.      7 |13:41|7             
ROINE B.     8 |14:40|7             
NARCISSE D.  9 |15:40|7             
             9 |16:42|8  KALLMAN J. 
CHERBLANC M. 10|17:26|8             
BUSSELIER L. 11|17:41|8             
             11|18:23|9  URIOS R.   
             11|19:14|10 HJERMIND C.
             11|20:22|11 PAJOVIC A. 
NARCISSE D.  12|20:48|11            
             12|21:06|12 METLICIC P.
JOLI G.      13|21:47|12            
BUSSELIER L. 14|24:47|12            
JOLI G.      15|25:35|12            
             15|27:25|13 KALLMAN J. 
JOLI G.      16|28:47|13            
ROINE B.     17|29:38|13            
             17|30:00|14 URIOS R.    


                                   
Mi-temps 2                         
NARCISSE D.  18|00:55|14            
             18|01:26|15 URIOS R.   
             18|03:11|16 TORSTEN L. 
CHERBLANC M. 19|03:53|16            
             19|04:48|17 STEFANSSON O
PATY C.      20|05:27|17            
             20|06:02|18 URIOS R.   
             20|06:44|19 PARRONDO R.
             20|07:46|20 RODRIGUEZ C.
PATY C.      21|09:26|20            
             21|10:58|21 STEFANSSON O
             21|12:09|22 RODRIGUEZ C.
BOTTI F.     22|13:50|22            
BOTTI F.     23|15:43|22            
             23|16:14|23 KALLMAN J. 
             23|19:16|24 METLICIC P.
             23|22:33|25 ZORMAN U.  
             23|22:52|26 TORSTEN L. 
NARCISSE D.  24|23:30|26            
             24|24:06|27 URIOS R.   
             24|24:26|28 HJERMIND C.
ROINE B.     25|25:06|28            
             25|26:51|29 STEFANSSON O
CHERBLANC M. 26|27:41|29            
NARCISSE D.  27|28:23|29            
             27|28:38|30 HJERMIND C.
             27|29:41|31 MORROS V.  

Dans la même rubrique