bandeau handzone

Avec Solberg et Abbingh, Issy-Paris s'annonce costaud

LBE

jeudi 11 février 2016 - © Pierre Menjot

 2 min 52 de lecture

Le vice-champion de France pourra compter la saison prochaine sur deux renforts de poids. La gardienne championne du monde Silje Solberg arrive dans les buts, où elle pourrait faire la paire avec Armelle Attingré. Et la vice-championne du monde néerlandaise Lois Abbingh étoffera la base arrière, au côté des deux Oftedal, qui restent !

Après une intersaison bien calme, Issy-Paris passe à l’offensive cette année. En vue de la saison prochaine, les vice-championnes de France sont d’ores et déjà sûres d’être renforcées par deux joueuses, et pas des moindres : Silje Solberg, gardienne de la Norvège, et Lois Abbingh, arrière polyvalente néerlandaise. La première, de la même génération que Stine Oftedal (elle a un an de plus que la demi-centre mais a remporté le Mondial junior en 2010 avec elle) est une des meilleures mondiales à son poste. Surtout, à 25 ans, elle a à la fois de l’expérience (plus de 60 sélections, championne d’Europe et du monde en titre) mais a encore de belles années devant elle. Passée par Stabaek, à Holstebro (Danemark) depuis deux ans, elle va vivre sa première expérience loin de son pays. Abbingh, vice-championne du monde en décembre avec les Pays-Bas, est elle aussi une valeur montante du handball mondial. Capable de jouer aux trois postes de la base arrière, elle devrait essentiellement être utilisée à gauche par Pablo Morel, où ses qualités de buteuses (3e meilleure marqueuse de la Coupe EHF en 2010-2011, 39 buts cette année en Ligue des champions) s’annoncent redoutables pour les futurs adversaires des Parisiennes.


Toutes les deux se sont engagées pour deux saisons (une plus une en option). Cela signifie-t-il pour autant le départ d’Armelle Attingré et Marija Jovanovic, les deux titulaires sur le poste qui arrivent en fin de contrat ? Pas encore. Issy-Paris discute avec ses deux joueuses. Pour Attingré, il faudra accepter de faire la paire avec une pointure, donc de remettre en cause son statut, à 27 ans. Pour l’arrière monténégrine, 30 ans, la donne est un peu plus compliquée. Parce qu’elle est souvent blessée (11 matchs cette saison, absente au moins six semaines pour une blessure au genou en attendant des examens complémentaires ce vendredi), elle n’a pas pu être la leader tant espérée par Issy-Paris. Jovanovic se plaît à Paris mais son agent a sondé le marché, au cas où… Il s’agit là d’un dossier qui risque d’avancer petit à petit.


Autre excellente nouvelle pour le Championnat français : Stine et Hanna Oftedal honoreront bien leur deuxième année de contrat dans la capitale ! Convoitées, en particulier la demi-centre, les frangines ont, selon nos informations, choisi de ne pas utiliser leurs options de départ et continueront donc un an de plus à Issy-Paris. Cela fait donc quatre Norvégiennes (avec Pernille Wibe) dans le futur effectif, plus une Néerlandaise, soit cinq étrangères, le maximum autorisé aujourd’hui en LFH. Et se dessine surtout un effectif très compétitif dont la couleur du maillot pourrait à terme changer et épouser des couleurs plus familières. Comme celles par exemple des locataires attitrés de Coubertin.

La fiche de Silje Solberg
Née le 16 juin 1990 (25 ans) à Baerum (Norvège)
1,78 m
Gardienne, internationale norvégienne
Clubs précédents : Stabaek (NOR, jusqu'en 2014), Holstebro (DAN, 2014-2016)

La fiche de Lois Abbingh
Née le 13 août 1992 (23 ans) à Groningen (Pays-Bas)
1,77 m
Demi-centre, internationale néerlandaise
Clubs précédents : Groningen (PB), Emmen (PB, jusqu'en 2010), Oldenburg (ALL, 2010-14), Baia Mare (ROU, 2014-16)

Avec Solberg et Abbingh, Issy-Paris s'annonce costaud 

LBE

jeudi 11 février 2016 - © Pierre Menjot

 2 min 52 de lecture

Le vice-champion de France pourra compter la saison prochaine sur deux renforts de poids. La gardienne championne du monde Silje Solberg arrive dans les buts, où elle pourrait faire la paire avec Armelle Attingré. Et la vice-championne du monde néerlandaise Lois Abbingh étoffera la base arrière, au côté des deux Oftedal, qui restent !

Après une intersaison bien calme, Issy-Paris passe à l’offensive cette année. En vue de la saison prochaine, les vice-championnes de France sont d’ores et déjà sûres d’être renforcées par deux joueuses, et pas des moindres : Silje Solberg, gardienne de la Norvège, et Lois Abbingh, arrière polyvalente néerlandaise. La première, de la même génération que Stine Oftedal (elle a un an de plus que la demi-centre mais a remporté le Mondial junior en 2010 avec elle) est une des meilleures mondiales à son poste. Surtout, à 25 ans, elle a à la fois de l’expérience (plus de 60 sélections, championne d’Europe et du monde en titre) mais a encore de belles années devant elle. Passée par Stabaek, à Holstebro (Danemark) depuis deux ans, elle va vivre sa première expérience loin de son pays. Abbingh, vice-championne du monde en décembre avec les Pays-Bas, est elle aussi une valeur montante du handball mondial. Capable de jouer aux trois postes de la base arrière, elle devrait essentiellement être utilisée à gauche par Pablo Morel, où ses qualités de buteuses (3e meilleure marqueuse de la Coupe EHF en 2010-2011, 39 buts cette année en Ligue des champions) s’annoncent redoutables pour les futurs adversaires des Parisiennes.


Toutes les deux se sont engagées pour deux saisons (une plus une en option). Cela signifie-t-il pour autant le départ d’Armelle Attingré et Marija Jovanovic, les deux titulaires sur le poste qui arrivent en fin de contrat ? Pas encore. Issy-Paris discute avec ses deux joueuses. Pour Attingré, il faudra accepter de faire la paire avec une pointure, donc de remettre en cause son statut, à 27 ans. Pour l’arrière monténégrine, 30 ans, la donne est un peu plus compliquée. Parce qu’elle est souvent blessée (11 matchs cette saison, absente au moins six semaines pour une blessure au genou en attendant des examens complémentaires ce vendredi), elle n’a pas pu être la leader tant espérée par Issy-Paris. Jovanovic se plaît à Paris mais son agent a sondé le marché, au cas où… Il s’agit là d’un dossier qui risque d’avancer petit à petit.


Autre excellente nouvelle pour le Championnat français : Stine et Hanna Oftedal honoreront bien leur deuxième année de contrat dans la capitale ! Convoitées, en particulier la demi-centre, les frangines ont, selon nos informations, choisi de ne pas utiliser leurs options de départ et continueront donc un an de plus à Issy-Paris. Cela fait donc quatre Norvégiennes (avec Pernille Wibe) dans le futur effectif, plus une Néerlandaise, soit cinq étrangères, le maximum autorisé aujourd’hui en LFH. Et se dessine surtout un effectif très compétitif dont la couleur du maillot pourrait à terme changer et épouser des couleurs plus familières. Comme celles par exemple des locataires attitrés de Coubertin.

La fiche de Silje Solberg
Née le 16 juin 1990 (25 ans) à Baerum (Norvège)
1,78 m
Gardienne, internationale norvégienne
Clubs précédents : Stabaek (NOR, jusqu'en 2014), Holstebro (DAN, 2014-2016)

La fiche de Lois Abbingh
Née le 13 août 1992 (23 ans) à Groningen (Pays-Bas)
1,77 m
Demi-centre, internationale néerlandaise
Clubs précédents : Groningen (PB), Emmen (PB, jusqu'en 2010), Oldenburg (ALL, 2010-14), Baia Mare (ROU, 2014-16)

Dans la même rubrique

LBE
mardi 7 septembre 2021
  
LBE
mercredi 1 septembre 2021
  
LBE
mardi 31 août 2021
  
  1 2 3 4