bandeau handzone

Le Danemark reste assis sur son trône

Mondial

dimanche 31 janvier 2021 - © François Dasriaux

 3 min 45 de lecture

Emmené dans le dernier quart d’heure par un Niklas Landin hors normes dans les buts, le Danemark a réussi à surpasser la résistance suédoise et emporter son 2° titre mondial de suite en s’imposant 26-24. Moins d’envolées magiques que prévu dans ce match, cette finale a été une longue bataille entre deux équipes qui ont su faire valoir leurs forces et s’appuyer en permanence dessus. Mais le talent de Niklas Landin a fini par faire plier cette Suède qui après les JO de Londres face à la France, et l'Euro en 2018 face à l'Espagne perd un 3° titre majeur en finale depuis la fin de sa domination des années 1990.

Avant cette finale, peu étaient capables de mettre la Suède en position de favori. Cette équipe qui court après son glorieux passé, et chez qui, pas moins de 9 tauliers avaient, soit décliné la sélection, soit déclaré forfait pour cause de blessure. Et pourtant, malgré ce Danemark que tout le monde voyait se balader dans la finale, le match a été un vrai match. La faute à un Danemark constamment mis sur le reculoir par la défense suédoise mais qui aussi n’a pas su profiter du premier temps faible suédois passé le premier quart d’heure. Alors qu’à cet instant, les champions en titre auraient pu et même dû tuer le match, ce loupé va galvaniser une Suède qui va, en 10 minutes, oublier complètement ce temps faible et même s’offrir le droit de mener cette finale de 1 ou 2 buts. Le Danemark va ramer pour recoller à la pause, mais Mikkel Hansen continuait à délivrer caviars et buts fulgurants pour que tout son monde ne plie pas la tête à son tour.

 

 



Tout le début de la seconde mi-temps sera un mano à mano de fer entre les deux formations. Hampus Wanne et Albin Lagergren répondaient parfaitement au duo Mikkel Hansen - Nikolaj Oris Nielsen entré sur le poste d’arrière droit pour laisser glisser Mathias Gidsel à l’aile. Car c’est sans doute un des paramètres qui aura plombé le jeu offensif danois dans cette finale, la sortie de Lasse Svan Hansen, son seul ailier droit de métier, obligeant Nikolaj Jacobsen à faire glisser son meilleur buteur sur le poste laissé vacant par le joueur de Flensburg, touché au mollet. Mais la qualité du jeu suédois n’aura pas été moins importante au contraire… Il fallait que quelque chose ou quelqu’un décante tout cela et deux facteurs X vont changer la face de cette finale acharnée. L’entrée de Jacob Holm, le jeune arrière gauche qui va apporter toute sa percussion et un peu débloquer la machine à marquer danoise. Mais le vrai déclencheur de vérité va être Niklas Landin, jusqe-là propre dans les buts danois, mais sans plus, mais qui, sur le dernier quart d’heure, va tuer tous les espoirs suédois à lui tout seul ! Arrêt à l’aile, en duel à 6 mètres, sur un jet de 7 mètres d’Hampus Wanne (Photo ci-dessous) et à 9 mètres sur les tentatives de Felix Claar et Jonathan Carlsbogard. Le mal était fait, le Danemark tenait son 2° titre mondial et le 2° de suite.

 



Tout ce beau monde va maintenant rentrer dans ses pénates, enfin si les septaines, quatorzaines et autres mises à l’écart les laissent rentrer tranquillement chez eux. Pour les Français on sait que le gouvernement a laissé les Bleus entrer sans les contraindre à une période d’isolement. Par contre le cas des quelques 50 joueurs étrangers présents en Egypte et jouant en LSL ou Proligue n’a pas été éclairci et on espère que les clubs ne vont pas devoir faire sans leurs légions étrangères, cela risque de plomber un sacré paquet d’équipes pour la 14° journée de LSL et ProLigue.

Au Caire (EGY), Cairo Stadium Hall 1
Le dimanche 31 janvier 2021 à 17h30
Danemark - Suède : 26 - 24 (Mi-temps : 13-13)
Arbitres : MM Raluy Oscar et Sabroso Angel (ESP)
Evolution du score : 3-3 5°, 6-6 10°, 7-6 15°, 9-8 20°, 10-12 25°, 13-13 MT - 15-15 35°, 18-19 40°, 21-20 45°, 24-22 50°, 25-23 55°, 26-24 FT. 

Décerné comme d'habitude avant la finale, le All Star Team de la compétition ne contient que des joueurs présents dans le dernier carré. Et pour la France, c'est Ludovic Fabregas qui a été élu meilleur pivot.

All stars Team du Mondial 2021
Ailier gauche : Hampus Wanne, Suède
Arrière gauche : Mikkel Hansen, Danemark
Demi-centre : Jim Gottfridsson, Suède
Arrière droit : Mathias Gidsel, Danemark
Ailier droit : Ferran Sole Sala, Espagne
Pivot : Ludovic Fabregas, France
Gardien : Andreas Palicka, Suède 
MVP : Mikkel Hansen Danemark

Le Danemark reste assis sur son trône 

Mondial

dimanche 31 janvier 2021 - © François Dasriaux

 3 min 45 de lecture

Emmené dans le dernier quart d’heure par un Niklas Landin hors normes dans les buts, le Danemark a réussi à surpasser la résistance suédoise et emporter son 2° titre mondial de suite en s’imposant 26-24. Moins d’envolées magiques que prévu dans ce match, cette finale a été une longue bataille entre deux équipes qui ont su faire valoir leurs forces et s’appuyer en permanence dessus. Mais le talent de Niklas Landin a fini par faire plier cette Suède qui après les JO de Londres face à la France, et l'Euro en 2018 face à l'Espagne perd un 3° titre majeur en finale depuis la fin de sa domination des années 1990.

Avant cette finale, peu étaient capables de mettre la Suède en position de favori. Cette équipe qui court après son glorieux passé, et chez qui, pas moins de 9 tauliers avaient, soit décliné la sélection, soit déclaré forfait pour cause de blessure. Et pourtant, malgré ce Danemark que tout le monde voyait se balader dans la finale, le match a été un vrai match. La faute à un Danemark constamment mis sur le reculoir par la défense suédoise mais qui aussi n’a pas su profiter du premier temps faible suédois passé le premier quart d’heure. Alors qu’à cet instant, les champions en titre auraient pu et même dû tuer le match, ce loupé va galvaniser une Suède qui va, en 10 minutes, oublier complètement ce temps faible et même s’offrir le droit de mener cette finale de 1 ou 2 buts. Le Danemark va ramer pour recoller à la pause, mais Mikkel Hansen continuait à délivrer caviars et buts fulgurants pour que tout son monde ne plie pas la tête à son tour.

 

 



Tout le début de la seconde mi-temps sera un mano à mano de fer entre les deux formations. Hampus Wanne et Albin Lagergren répondaient parfaitement au duo Mikkel Hansen - Nikolaj Oris Nielsen entré sur le poste d’arrière droit pour laisser glisser Mathias Gidsel à l’aile. Car c’est sans doute un des paramètres qui aura plombé le jeu offensif danois dans cette finale, la sortie de Lasse Svan Hansen, son seul ailier droit de métier, obligeant Nikolaj Jacobsen à faire glisser son meilleur buteur sur le poste laissé vacant par le joueur de Flensburg, touché au mollet. Mais la qualité du jeu suédois n’aura pas été moins importante au contraire… Il fallait que quelque chose ou quelqu’un décante tout cela et deux facteurs X vont changer la face de cette finale acharnée. L’entrée de Jacob Holm, le jeune arrière gauche qui va apporter toute sa percussion et un peu débloquer la machine à marquer danoise. Mais le vrai déclencheur de vérité va être Niklas Landin, jusqe-là propre dans les buts danois, mais sans plus, mais qui, sur le dernier quart d’heure, va tuer tous les espoirs suédois à lui tout seul ! Arrêt à l’aile, en duel à 6 mètres, sur un jet de 7 mètres d’Hampus Wanne (Photo ci-dessous) et à 9 mètres sur les tentatives de Felix Claar et Jonathan Carlsbogard. Le mal était fait, le Danemark tenait son 2° titre mondial et le 2° de suite.

 



Tout ce beau monde va maintenant rentrer dans ses pénates, enfin si les septaines, quatorzaines et autres mises à l’écart les laissent rentrer tranquillement chez eux. Pour les Français on sait que le gouvernement a laissé les Bleus entrer sans les contraindre à une période d’isolement. Par contre le cas des quelques 50 joueurs étrangers présents en Egypte et jouant en LSL ou Proligue n’a pas été éclairci et on espère que les clubs ne vont pas devoir faire sans leurs légions étrangères, cela risque de plomber un sacré paquet d’équipes pour la 14° journée de LSL et ProLigue.

Au Caire (EGY), Cairo Stadium Hall 1
Le dimanche 31 janvier 2021 à 17h30
Danemark - Suède : 26 - 24 (Mi-temps : 13-13)
Arbitres : MM Raluy Oscar et Sabroso Angel (ESP)
Evolution du score : 3-3 5°, 6-6 10°, 7-6 15°, 9-8 20°, 10-12 25°, 13-13 MT - 15-15 35°, 18-19 40°, 21-20 45°, 24-22 50°, 25-23 55°, 26-24 FT. 

Décerné comme d'habitude avant la finale, le All Star Team de la compétition ne contient que des joueurs présents dans le dernier carré. Et pour la France, c'est Ludovic Fabregas qui a été élu meilleur pivot.

All stars Team du Mondial 2021
Ailier gauche : Hampus Wanne, Suède
Arrière gauche : Mikkel Hansen, Danemark
Demi-centre : Jim Gottfridsson, Suède
Arrière droit : Mathias Gidsel, Danemark
Ailier droit : Ferran Sole Sala, Espagne
Pivot : Ludovic Fabregas, France
Gardien : Andreas Palicka, Suède 
MVP : Mikkel Hansen Danemark

Dans la même rubrique

Mondial
dimanche 5 décembre 2021
  
Mondial
vendredi 3 décembre 2021
  
Mondial
dimanche 28 novembre 2021
  
  1 2 3 4   

Le match

 dimanche 31 janvier 2021

Joueurs du match

 Top Joueur
Eval : 17 | Buts : 5 | Pd : 1 | Int : 0
 Top Gardien
Eval : 14 | Arr Tot : 15 / 36 (41,7 %)

Résultats de la dernière journée

Jour.  Equ Rec  Equ Vis  Score  Stats  Date 
#13 Espagne France 35 29 31/01/2021 14:30
#13 Danemark Suède 26 24 31/01/2021 17:30

Prochaine journée

Journée  Equ Rec  Equ Vis  Date 
Aucune journée supplémentaire

Classement

Place Journée  Equipe  MJ  Vic  Nul  Déf 
1 Danemark 6 3 3 0 0
2 Suède 4 3 2 0 1
3 Espagne 4 3 2 0 1
4 France 2 3 1 0 2
5 Hongrie 0 1 0 0 1
6 Qatar 0 1 0 0 1
7 Egypte 0 1 0 0 1
8 Norvège 0 1 0 0 1