bandeau handzone

Les filles, elles aussi en ordre de bataille olympique

Jeux Olympiques

lundi 5 juillet 2021 - © Yves Michel

 3 min 38 de lecture

A peine Guillaume Gille avait-il fini de dévoiler et surtout d'expliquer la liste des 17 joueurs (15 + 2 remplaçants) qui prendront l'avion la semaine prochaine pour le Japon, qu'Olivier Krumbholz lui a emboîté le pas pour la même raison et confirmer les 17 noms qui alimenteront le groupe féminin. A vrai dire, le technicien messin avait tué tout suspens depuis la fin juin puisque le stage à Capbreton était en lui-même resserré. Seule nouveauté, Océane Sercien-Ugolin, l'arrière gauchère du club slovène de Krim qui devait faire partie des titulaires, s'est blessée dimanche face à la Norvège et elle fera le déplacement vers le Japon comme remplaçante.

C'est le seul doute qui subsistait autour de la liste d'Olivier Krumbholz tant le suspens n'existait vraiment pas puisque l'indéboulonnable entraîneur de l'équipe de France féminine avait fait son choix depuis quelques jours. Le 24 juin très exactement, il avait informé d'abord les intéressées et en suivant les médias qu'il se passait des services de Manon Houette, Astride N'Gouan, Laura Glauser et Emma Jacques. Pour parfaire la préparation, il avait gardé dix-huit joueuses tout en sachant pertinemment que l'arrière gauche Claire Vautier avait très peu de chance de voir le mont Fuji dans une semaine. La Dijonnaise avait été néanmoins conservée comme partenaire d'entraînement. 

En revanche, ce que n'avait pas prévu le coach vice-champion olympique 2016, c'est de ne pouvoir compter, du moins dès le début du tournoi olympique, sur Océane Sercien-Ugolin. L'ancienne Parisienne (jusqu'en 2020) qui avait rejoint depuis l'an passé, le club slovène de Krim, s'est blessée dimanche soir lors de l'opposition à Bayonne face à la Norvège. Verdict: entorse à la cheville droite et au dernier moment donc, le statut de la native de Cherbourg a changé. De titulaire dans le groupe des 15, elle est passée remplaçante.  l'intéressée doit subir un scanner ce mercredi soir et le staff tricolore en saura un peu plus sur l'étendue du mal qui affecte sa joueuse. 

Sans surprise, comme d'ailleurs chez les garçons avec le Nîmois Rémi Desbonnet, Olivier Krumbholz a choisi une gardienne, Catherine Gabriel (Paris 92) comme 2ème remplaçante, dans le sillage des deux titulaires Cléopâtre Darleux et Amandine Leynaud. 

Le groupe des Françaises sélectionnées pour les Jeux: 


gardiennes :   Cléopatre Darleux (Brest) - Amandine Leynaud (Gyor)
ailières gauches :  Coralie Lassource (Brest)  Chloé Valentini (Besançon)
arrières gauches :  Kalidiatou Niakaté (Brest), Méline Nocandy (Metz) 
demi-centres :  Estelle Nzé-Minko (Gyor) Allison Pineau (Krim), Grâce Zaadi-Deuna (Rostov)
pivots :  Béatrice Edwige (Gyor)  Pauletta Foppa (Brest)
arrières droites :  Laura Flippes (Paris 92) Alexandra Lacrabère (Fleury)
ailières droites :  Pauline Coatanea (Brest) Blandine Dancette (Nantes)

les deux remplaçantes : Catherine Gabriel (gardienne - Paris 92) Océane Sercien Ugolin (arrière droite - Krim)

Toujours basées à Capbreton, les Tricolores mettront ce mardi un terme à leur séjour landais par un nouveau match de préparation face au même adversaire norvégien. Largement battues dimanche (21-30), le staff compte sur cette 2ème évaluation face aux championnes d'Europe en titre pour montrer un meilleur visage. Histoire également de se rassurer avant de s'envoler mercredi 14 vers Koshu où comme les garçons, les féminines établiront leur camp de base. 

Avant d'entrer dans la compétition (face à la Hongrie), les partenaires de Coralie Lassource disputeront un match amical face au Japon (le 19/07) à Koshu puis trois jours plus tard, à Tokyo contre le Monténégro. 

            LE TOURNOI OLYMPIQUE 

 Date 

 H locale

 H France

 Adversaire

 dimanche 25/07

21h30

14h30

 HONGRIE

mardi 27/07

21h30

 14h30

ESPAGNE

 jeudi 29/07

 21h30

 14h30

 SUEDE

samedi 31/07

 14h15

 07h15

 RUSSIE

 lundi 02/08

 11h00

 04h00

 BRESIL


Les douze nations qualifiées sont réparties en deux groupes de six équipes. Le Groupe A comprend les Pays-Bas, le Monténégro, la Norvège, le Japon, la Corée du Sud et l'Angola. Au terme de cette 1ère phase, les quatre 1ères équipes de chaque poule se qualifient pour un tour à élimination directe jusqu'à la finale.
Les quarts de finale sont programmés le mercredi 4 août, les demi-finales le vendredi 6 août et la finale ainsi que la place 3-4, le dimanche 8 août.

Les filles, elles aussi en ordre de bataille olympique  

Jeux Olympiques

lundi 5 juillet 2021 - © Yves Michel

 3 min 38 de lecture

A peine Guillaume Gille avait-il fini de dévoiler et surtout d'expliquer la liste des 17 joueurs (15 + 2 remplaçants) qui prendront l'avion la semaine prochaine pour le Japon, qu'Olivier Krumbholz lui a emboîté le pas pour la même raison et confirmer les 17 noms qui alimenteront le groupe féminin. A vrai dire, le technicien messin avait tué tout suspens depuis la fin juin puisque le stage à Capbreton était en lui-même resserré. Seule nouveauté, Océane Sercien-Ugolin, l'arrière gauchère du club slovène de Krim qui devait faire partie des titulaires, s'est blessée dimanche face à la Norvège et elle fera le déplacement vers le Japon comme remplaçante.

C'est le seul doute qui subsistait autour de la liste d'Olivier Krumbholz tant le suspens n'existait vraiment pas puisque l'indéboulonnable entraîneur de l'équipe de France féminine avait fait son choix depuis quelques jours. Le 24 juin très exactement, il avait informé d'abord les intéressées et en suivant les médias qu'il se passait des services de Manon Houette, Astride N'Gouan, Laura Glauser et Emma Jacques. Pour parfaire la préparation, il avait gardé dix-huit joueuses tout en sachant pertinemment que l'arrière gauche Claire Vautier avait très peu de chance de voir le mont Fuji dans une semaine. La Dijonnaise avait été néanmoins conservée comme partenaire d'entraînement. 

En revanche, ce que n'avait pas prévu le coach vice-champion olympique 2016, c'est de ne pouvoir compter, du moins dès le début du tournoi olympique, sur Océane Sercien-Ugolin. L'ancienne Parisienne (jusqu'en 2020) qui avait rejoint depuis l'an passé, le club slovène de Krim, s'est blessée dimanche soir lors de l'opposition à Bayonne face à la Norvège. Verdict: entorse à la cheville droite et au dernier moment donc, le statut de la native de Cherbourg a changé. De titulaire dans le groupe des 15, elle est passée remplaçante.  l'intéressée doit subir un scanner ce mercredi soir et le staff tricolore en saura un peu plus sur l'étendue du mal qui affecte sa joueuse. 

Sans surprise, comme d'ailleurs chez les garçons avec le Nîmois Rémi Desbonnet, Olivier Krumbholz a choisi une gardienne, Catherine Gabriel (Paris 92) comme 2ème remplaçante, dans le sillage des deux titulaires Cléopâtre Darleux et Amandine Leynaud. 

Le groupe des Françaises sélectionnées pour les Jeux: 


gardiennes :   Cléopatre Darleux (Brest) - Amandine Leynaud (Gyor)
ailières gauches :  Coralie Lassource (Brest)  Chloé Valentini (Besançon)
arrières gauches :  Kalidiatou Niakaté (Brest), Méline Nocandy (Metz) 
demi-centres :  Estelle Nzé-Minko (Gyor) Allison Pineau (Krim), Grâce Zaadi-Deuna (Rostov)
pivots :  Béatrice Edwige (Gyor)  Pauletta Foppa (Brest)
arrières droites :  Laura Flippes (Paris 92) Alexandra Lacrabère (Fleury)
ailières droites :  Pauline Coatanea (Brest) Blandine Dancette (Nantes)

les deux remplaçantes : Catherine Gabriel (gardienne - Paris 92) Océane Sercien Ugolin (arrière droite - Krim)

Toujours basées à Capbreton, les Tricolores mettront ce mardi un terme à leur séjour landais par un nouveau match de préparation face au même adversaire norvégien. Largement battues dimanche (21-30), le staff compte sur cette 2ème évaluation face aux championnes d'Europe en titre pour montrer un meilleur visage. Histoire également de se rassurer avant de s'envoler mercredi 14 vers Koshu où comme les garçons, les féminines établiront leur camp de base. 

Avant d'entrer dans la compétition (face à la Hongrie), les partenaires de Coralie Lassource disputeront un match amical face au Japon (le 19/07) à Koshu puis trois jours plus tard, à Tokyo contre le Monténégro. 

            LE TOURNOI OLYMPIQUE 

 Date 

 H locale

 H France

 Adversaire

 dimanche 25/07

21h30

14h30

 HONGRIE

mardi 27/07

21h30

 14h30

ESPAGNE

 jeudi 29/07

 21h30

 14h30

 SUEDE

samedi 31/07

 14h15

 07h15

 RUSSIE

 lundi 02/08

 11h00

 04h00

 BRESIL


Les douze nations qualifiées sont réparties en deux groupes de six équipes. Le Groupe A comprend les Pays-Bas, le Monténégro, la Norvège, le Japon, la Corée du Sud et l'Angola. Au terme de cette 1ère phase, les quatre 1ères équipes de chaque poule se qualifient pour un tour à élimination directe jusqu'à la finale.
Les quarts de finale sont programmés le mercredi 4 août, les demi-finales le vendredi 6 août et la finale ainsi que la place 3-4, le dimanche 8 août.

Dans la même rubrique

Jeux Olympiques
dimanche 8 août 2021
  
Jeux Olympiques
dimanche 8 août 2021
  
Jeux Olympiques
dimanche 8 août 2021
  
Jeux Olympiques
samedi 7 août 2021
  
  1 2 3 4