mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial Junior : Guy Petitgirard sur le grill
3 Août 2009 | International > Mondial

Guy, après une semaine de stage à Montpellier, comment jugez-vous l’état de forme de votre sélection ?
Dans l’ensemble, cela va. Les deux seules alertes sont venues de Jordan François-Marie et Adrien Di Panda qui souffrent respectivement d’un poignet et d’un genou. Mais c’est bénin. Mais c’est vrai qu’une semaine de préparation avant un Mondial, ce n’est pas l’idéal mais nous nous y étions engagés vis-à-vis des clubs. Les garçons avaient besoin de vacances.

Par rapport au groupe de l’Euro roumain, il y a eu des forfaits compensés par des retours ?
Oui, les uns vont compenser les autres. Il manque un élément moteur derrière comme Fabien Ruiz Margaria (Ivry) qui tenait une place importante et il était un bon complément en défense centrale à salou et Karabatic et donc, on risque d’avoir un petit problème de rotation. Mais bon, à part cela, je dirai que le collectif reste compétitif.

Pour une grande majorité des joueurs, ce sera la dernière compétition disputée en juniors…. Vous pensez que c’est une motivation supplémentaire ?
Oh que oui ! Je pense qu’il y a un véritable engagement de la part des joueurs y compris d’éléments comme Accambray et Barachet qui ont commencé à goûter à France A. Ils tenaient absolument à faire ce Mondial avec nous, et essayer avec leurs potes d’accrocher quelque chose. Est-ce que ce genre de motivation sera suffisant ? On aura la réponse assez rapidement.

La France sur le podium ? c’est possible ?
Tout est possible au vu de la qualité de cette équipe mais ne brûlons pas les étapes. Il faut d’abord sortir du tour préliminaire avec l’Espagne que nous n’avons jamais battue, la Tunisie et à un degré moindre la Norvège qui vont nous poser des problèmes. Ensuite, si nous nous qualifions, il faut partir avec le maximum de points au compteur car nous retrouverions l’Allemagne (vice championne du Monde et d’Europe) et l’Egypte (pays organisateur). Il ne faudra pas compter sur ce 2ème tour pour se rattraper. Et même si tout se présente bien, ensuite, il faudra aller chercher de l’autre côté, le Danemark et la Suède, respectivement champion d’Europe et champion du Monde.  Donc, si la France devait aller jusqu’au bout, il y a 10 matches à jouer en 13 jours dont 6 ou 7 de très haut niveau.


Propos recueillis par
Yves MICHEL

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités