mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial Junior : La gazette du 8 août
8 Août 2009 | International > Mondial

La Marseillaise sur toutes les lèvres
Le rituel est immuable. Avant toute rencontre, les deux équipes sont alignées au centre du terrain, les têtes tournées vers le drapeau. Et au moment des hymnes, les petits Français ne sont pas les derniers à reprendre la Marseillaise ! De là à savoir qui chante le plus juste… le concours individuel sera organisé prochainement. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que tout le monde chante ! 

Aux petits soins
Depuis qu’elle est arrivée en Egypte, la délégation française est cornaquée par Serag (« soleil » en arabe). Ce jeune professeur de français de 27 ans enseigne notre langue dans un lycée de Guizèh près du Caire (vous savez là où se trouvent les 3 plus célèbres pyramides d’Egypte). Couché bien après les joueurs, levé bien avant eux, il est en permanence au service des Bleus. Son rêve : aller visiter la France et sympathiser avec quelques joueurs. Il compte bien sur la journée de repos pour tisser quelques liens.

Journée de repos
Aujourd’hui le Mondial fait relâche. Mais le staff tricolore a tenu à ce que les joueurs restent sous pression. Pas de ballade en perspective. De toute façon, à part les unités de raffinage, les odeurs de pétrole et la circulation anarchique, Suez n’offre aucun charme touristique. Au programme, entraînement dans une nouvelle salle. En effet, dès lundi on quitte le Moubarak Stadium pour le Nasr Petroleum. Les Bleus seront donc, à pied d’œuvre dès ce matin pour prendre leurs nouveaux repères.

Le 1er contrôle anti-dopage
Contrairement à ses camarades, Benjamin Massot-Pellet n’a pas eu droit à la douche salvatrice d’après match. Dès le coup de sifflet final, l’ailier de Chambéry a été happé par l’IHF pour satisfaire au contrôle anti-dopage.  Dans le bus du retour, il a eu droit à quelques vannes bien senties (rien à voir avec l’odeur !).

La smala iranienne
A chaque match, les joueurs iraniens bénéficient de l’appui de supporters venus en voisin. On les voit aisément (ils sont quasiment toujours debout), et surtout on les entend. Ils sont à peine une trentaine mais font du bruit comme s’ils étaient dix fois plus. Hier, après le succès de leur équipe contre l’Espagne, ils ont même envahi le terrain.

 

Yves MICHEL

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités