mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
St Cyr-Hazebrouck - On se lève tous pour Mr Fulop
St Cyr-Hazebrouck - On se lève tous pour Mr Fulop
27 Septembre 2009 | France > Pro D2

LA FICHE TECHNIQUE :
ST CYR-HAZEBROUCK 33-28 - Mi-temps : 16-11
Arbitres : MM. Christmann et Klein
600 spectateurs environ.

SCT HANDBALL :
Soille (0/1), Klimek (3/5), Bouchkara (0/1), Oliver (2/3), Hernandez-Pola (6/9), Beliandjou (3/4), Spincer (7/11), Soudani (7/10), Haegeli (4/4), Baran (1/3), Fulop (18 arrêts sur 40), Lardeux (3  sur 9).
Entraîneur : François Berthier.
 
HANDBALL HAZEBROUCK 71 :
Tami (1/8), Billet (0/2), Gruselle (4/11), Rose (1/2), Deheunynck (1/1), Bastard (1/1), Valent (5/8), Martin (5/6), Deblonde (5/7), Desrumeaux (5/6), Dias, Fruchart (0/3), Carette (9 arrêts sur 32), Barbieux (4  sur 14).
Entraîneur : Thierry Micolon.

L’EVOLUTION DU SCORE : 4-2 (5'20), 8-4 (12'09), 9-7 (15'07), 11-9 (20'29), 14-10 (25'09), 16-11(30'). 20-14 (35'47), 24-17 (40'53), 26-21 (45'14), 29-24 (50'29), 32-24 (54'58), 33-28 (60').


Quatre passes décisives pour Baran

- ZOOM sur... : Laszlo Fulop
Que notre titre "On se lève tous pour  Mr Fulop ... » ne prête pas à confusion. Nous savons tous que le handball n'est pas un sport individuel et que la victoire est le fruit d'un collectif. Cependant, il est quand même opportun de lancer un coup de projecteur sur la prestation, vendredi soir, du gardien hongrois du SCT.
Chaud comme une baraque à frites (du ch'nord..., ok, elle est facile sur ce coup-là !...) l'homme à la tête de bonze a tout simplement écœuré les artilleurs nordistes d'entrée avec quatre arrêts sur autant de tentatives. De plus, quand ses camarades défendaient les mains au haut de la potence, jouaient au chat et à la souris avec Hazebrouck (et avec nos nerfs, par là même...), le mur magyar s'est érigé : onze arrêts sur vingt deux à la pause, dix-huit au total, n'oublions pas, non plus, les relances pour mettre sur les rails « Usain Bolt »  Soudani en contre attaque. Alors oui, on se lève pour qui ? M. Fulop bien entendu !...


Encore un grand match de Fulop

La statistique :
Comme celle de Thomas Haegeli ...
Après son 3/3 à Villeurbanne, le pivot saint cyrien nous délivre une nouvelle copie parfaite : 4/4 aux tirs. On peut dire que le sympathique Thomas, au visage rayonnant, a vite pris ses repères dans le collectif tourangeau et sa nouvelle région. Paisiblement installé dans un village verdoyant des bords de l'Indre, il confirme, par ses prestations, la confiance accordée par son coach François Berthier. Normal entre alsaciens...

La phrase :
"C'est une convalescence qui n'est pas encore guérie". (Christophe Bouhour, Président du SCT). Quand on sait qu'il apprécie "les Tontons  Flingueurs", on comprend mieux la répartie...


Hernandez Pola c'est renversant !

En aparté :
- L'association "Vaincre la Mucoviscidose" était au gymnase Guy Drut pour les Virades de l'Espoir. Un  adolescent  a même donné le coup d'envoi du match.
- "I.B. à l'A.C.B.B..." non, non ce n'est pas le code confidentiel d'un agent secret. Tout simplement, des nouvelles du sympathique Ibrahim Baradji qui rejoint les rangs de l'A.C. Boulogne Billancourt (N2). " En plus, j'y vais pour jouer demi-centre, ça va être sympa..." nous confie l'ancien saint-cyrien toujours avec la même banane....

Vus dans les travées...
- Laurent Bezeau, ex -entraineur du SCT et actuellement à Avor 29 (LNF).
Aussi, et on ne pouvait pas les louper, les 192 cm de la Serbe Filipovic, l'arrière de Fleury les Aubrais (LNF).
- "La dent de l'amer..." Poche de glace sur la joue, Jérôme Delarue  a vite regagné ses pénates, la faute à une dent rebelle qui lui a valu une intervention chirurgicale dans la journée. Allez, on arrosera la victoire la prochaine fois...
- Bakaitis en phase de reprise, Manebard touché à la cage thoracique et Julvecourt « clopin-clopant » (légère entorse à la cheville), décidément l'infirmerie du SCT ne désemplit pas.
- "La traversée de Paris...". Le sympathique entraîneur nordiste Thierry Micolon n'avait pas pour autant le cœur à se prendre pour Jean Gabin. Pensez donc, un départ le jour même de Hazebrouck à 10 heures et une arrivée en Touraine à 19 heures.... "Oui, traverser Paris un vendredi, c'est l'aventure... D'ailleurs je ne comprends pas, on devait prendre initialement le TGV… » nous glissa t'il avant de remonter dans son bus qui n'avait rien d'impérial !.. Il est vrai que Lille-Saint Pierre des Corps, c'est beaucoup plus rapide par les rails...
- "La 7è Compagnie...". Sympathiques retrouvailles entre anciens du Bataillon de Joinville, que celles d'Eric Fruchart, l'arrière "Cht'i" et de l'élégant responsable communication du T.O.P. Antonio Pinto, ancien gardien international. Quelques instants amicaux, histoire de se rappeler le bon vieux temps...

Christophe POUPAULT

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités