mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Derrière ça s’organise
Derrière ça s’organise
28 Septembre 2009 | France > LNH

Résumé de la 3° Journée de D1M.
Dunkerque qui explose le promu cessonnais en seconde période, Tremblay qui se rétablit au détriment d’un Aurillac qui vit un moment crucial dans les coulisses, Saint Raphaël qui gagne un joli combat à Toulouse et Ivry qui arrache le derby du Val de Marne à Créteil, les têtes d’affiche annoncées de la LNH commencent à s’organiser et à marquer le championnat. Sauf que tout cela se joue à quelques encablures d’un Montpellier encore souverain et le mot est faible face à Istres. A domicile cela pouvait se comprendre, à l’extérieur, cela dénote un changement de mentalité dans le handball tricolore. Où que l’on soit, la recette est la même et la sanction confirmée. Grosse défense, montées de balles hyper tranchantes et rapides, et science du jeu placé quand cela est nécessaire. Au final encore +14 pour le MAHB et une petite impression de déjà vu. Et comme toujours le seul à tenir le rythme de manière comptable, c’est ce Chambéry qui use de son habitude du haut de tableau. Pas toujours flamboyant mais trouvant toujours l’homme qu’il faut, et cette fois face à Dijon incontestablement cela a été le jeune Xavier Barachet et ses 10 passes décisives, le CSH continue à prendre les victoires. En bas cela devient un peu inquiétant pour le promu breton, Cesson n’arrive pas à faire dans la durée d’un match et ne décolle pas au point de vue comptable, cela n’est pas encore dramatique, mais ce sont les seuls à 0 pour le moment, même si Aurillac, Nîmes, Dijon et bien d’autres sont encore à portée de fusil de l’OCC.

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - OC CESSON HANDBALL
34 - 23 (Mi-temps : 14-12)
Cesson n’arrive pas à passer la seconde
Encore une fois, comme face à Nîmes et face à Istres, face à Dunkerque, Cesson n’aura tenu d’une mi-temps. Ce al va vite devenir problématique car en ce moment tout le monde prend des points et seul le promu cessonnais se retrouve avec un 0 pointé au compteur… Bien évidemment que face à Dunkerque dans l’antre de Dewert, les espoirs de victoires de l’OCC n’étaient guère grands, mais au delà de la prise de points qu’il va falloir réaliser rapidement, c’est la manière qui interpelle un peu. Oui Ragnar Oskarsson était en feu et quand le lutin islandais est dans de telles disposition, pas simple de lui tenir tête, oui Arnaud Siffert a été capable de mettre les tireurs bretons sous l’éteignoir, mais pourquoi ce qui est possible en première période, tenir tête de belle façon à un groupe très costaud et en recherche de réhabilitation après son échec cristolien, n’est-il plus possible après la pause citron ? Une  équation que David Christmann av devoir résoudre pour se sortir du bas du classement avant que cela ne devienne très compliqué dans les têtes. Pour Dunkerque la route est plus linéaire, deux victoires en 3 journées, c’est le timing d’un européen en puissance, aux hommes de Yérime Sylla de savoir garder le rythme.

Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Avenue de Rosendael 59140 DUNKERQUE
Date :
26/09/2009 20:00
Arbitres :
CHARPENTIER Franck
DUCLOS SEBASTIEN

Statistiques du match

*****************************

ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL - MONTPELLIER HANDBALL
25 - 39 (Mi-temps : 7-21)
Que voulez qu’ils fissent ?
Istres a littéralement explosé d’entrée de match et un 11-2 initial qui a tué tout suspens dans cette partie. Pourtant face au seul 3° du championnat, la venue de Montpellier au Palais des Sports de Marseille était attendue avec impatience, ce match constituant sans doute un joli examen de passage à l’extérieur pour le MAHB. LE moins que l’on puisse dire c’est que Montpellier a été avec un joli 20/20… +14 à l’extérieur, peu ou prou le même tarif que les matches à la maison et une impression qui commence à se transformer en certitudes, Montpellier semble bien seul au monde en tête de la LNH. Ca vient de partout, tout le monde est capable de prendre le match à son compte et la défense qui s’articule pourtant sur les Salou, Karabatic (Luka) et autre Accambray met tout le monde à l’agonie ce qui permet de lancer un jeu rapide sans équivalent en France. Passée la douloureuse de la première période, Istres va rétablir un peu les forces ! Mohammadi Loutoufi va faire parler son bras et ses jambes, la défense va arriver à répondre à la puissance de feu adverse, mais cela faisait bien longtemps que la messe provençale était dite, quasiment depuis les 10 premières minutes. Istres aura sans doute l’occasion de penser ses palies face à des adversaires un peu plus à sa portée, pour Montpellier, tout est prêt pour la réception du PAOK dimanche !

Lieu :
Palais des Sports de Marseille
81 Rue Raymond Teisseire 13009 MARSEILLE
Date :
23/09/2009 (R) 20:00
Arbitres :
BOUNOUARA Said
SAMI Khalid

Statistiques du match

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - US CRETEIL HANDBALL
25 - 22 (Mi-temps : 14-10)
Un bien beau derby
Ivry a fait parler le droit du sol, Créteil n’a pas réussi dans son entreprise, les points vont tous à l’USI. Mais cela n’a pas empêché le voisin cristolien de vendre chèrement sa peau. Avec un Uros Mitrovic qui s’affirme de match en match comme un futur grand de la LNH, un meneur, passeur, buteur que tous les clubs souhaiteraient avoir dans leurs rangs, Créteil a fait plus que de la résistance dans ce derby du 9-4. Souvent proches de la rupture face aux coups de boutoirs d’un Poulin, d’un Guillard et avec un Fabrice Guilbert de plus en plus sur le retour de la grande forme, les hommes de Pascal Léandri ont été plusieurs fois à 2 doigts de décramponner l’USC. Malgré son déficit sur la base arrière, Créteil va pourtant arriver à toujours être en vie avant qu’Olivier Marroux de crucifie les espoirs de retour sur le fil de Créteil. La claque initiale semble maintenant oubliée pour les Ciels et Blancs tandis que pour Ivry tout continue à se dérouler somme toute de jolie façon.

Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre 94200 IVRY SUR SEINE
Date :
26/09/2009 20:00
Arbitres :
CARMAUX DIDIER
CARMAUX THIERRY

Statistiques du match

*****************************

USAM NIMES GARD - HBC NANTES
28 - 32 (Mi-temps : 14-14)
Nantes, bis repetita
Comme la saison dernière, le HBCN est venu prendre les deux points de la victoire pour se relancer dans le championnat et comme la saison dernière, la défaite de l’USAM sur ses terres le met dans une situation un peu inconfortable. Pourtant même privés de leur maître artilleur, Guillaume Saurina, les hommes de Laurent Puigségur ont fait plus que face. Christophe Kabengele qui tracte la jeunesse gardoise, Jonathan Roby qui fait du bon boulot en pivot et un groupe qui se bat sur tous les ballons, cela aurait pu suffire pour mettre à terre un « H » privé de sa star brésilienne victime d’une entorse face à Chambéry. Mais avec Seufyann Sayad et ce diable de Frédéric Dole sur l’aile droite, Thierry Anti avait son duo gagnant. C’est l’ancien Istréen et Montpelliérain qui va se charger de tuer les espoirs nîmois, ce qu’il avait raté face à Chambéry, il va le réussir face à Nîmes, donnant ainsi à Nantes le droit de naviguer dans des eaux plus claires au classement.

Lieu :
Le Parnasse
160 avenue du Languedoc 30900 NIMES
Date :
26/09/2009 20:00
Arbitres :
LAZAAR Nordine
REVERET LAURENT

Statistiques du match

*****************************

AURILLAC HB CA - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL
22 - 27 (Mi-temps : 15-13)
Se battre partout
Pendant qu’Aurillac s’apprête à vivre des changements importants à sa tête et que la situation financière inquiète même l’intérieur du club, les joueurs essayent de continuer à prendre tout ce qu’ils peuvent. Et face à Tremblay ils n’ont pas été loin de réaliser un nouvel exploit. Dominateurs pendant toute la première période en retrouvant un Yann Genty de gala bien secondé par un Christophe Carnet maître des jets de 7 mètres, les Cantalous ont fini par craquer dans le dernier quart d’heure, le collectif tombant un peu en panne sèche face à un Tremblay dispendieux mais accrocheur. On savait que la victoire était quasi impérative pour le TFHB, elle est arrivée mais un peu dans la douleur, le chef d’orchestre de la révolte se nommant Sébastien Mias, le natif du 9-3 fermant complètement la baraque sur la fin de match pour offrir ces 2 points si indispensables à la bonne marche de ses couleurs cette saison.

Lieu :
Peyrolles
Avenue du docteur Chanal 15000 AURILLAC
Date :
26/09/2009 20:45
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

Statistiques du match

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB - DIJON BOURGOGNE H.B.
26 - 23 (Mi-temps : 14-11)
Toujours en rythme mais…
Chambéry continue d’engranger les victoires au même rythme que Montpellier, bon ça c’est la bonne nouvelle. La moins bonne c’est que sur le plan du jeu, le CSH semble aimer se faire peur… Menant tranquillement 21-14 après une très jolie entame de seconde période, les hommes de Philippe Gardent auraient du s’offrir une fin de match tranquille et maîtrisée. Au lieu de cela ils ont donné le bâton à des Bourguignons très candidat à un petit coup de Trafalgar au Phare pour encore vivre une fin de match sous pression. Pas du genre de celle Nantes, mais tout de même un peu stressante pour les fans du CSH. Jérémy Suty qui fait son doublé juste après ceux de Mathieu Lanfranchi et Pape Benga, la défense qui bloque ce diable de Xavier Barachet qui distribue les passes décisives les yeux fermés, et Dijon qui s’offre une fin de match ou tout redevient possible. A la grâce d’un 1-5 décalée, Dijon avait enquiquiné Chambéry sur son attaque, par sa volonté de se battre 60 minutes durant, le DBHB a presque réussi son  coup savoyard. Chambéry compte 6 points au compteur, Chambéry reste le seul au contact de Montpellier, mais Chambéry devrait s’inquiéter de ces passages à vide qui pourraient au final lui coûter assez cher à un moment ou à un autre.

Lieu :
LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz 73000 CHAMBERY
Date :
24/09/2009 (R) 21:00
Arbitres :
BOURGEOIS Jean-François
DENIS PATRICK

Statistiques du match

*****************************

TOULOUSE UNION HANDBALL - SAINT RAPHAEL VHB
24 - 25 (Mi-temps : 9-14)
Une vraie bataille de prétendants
Si on attendait Saint Raphaël en haut de classement, cela était un peu moins vrai pour Toulouse. Mais après un joli match initial face à Chambéry, les hommes de Raphaël Geslan avaient réussi un coup d’éclat à Tremblay. De quoi se positionner comme potentiel en haut de tableau avec 2 victoires en 3 matches en cas de victoire sur le SRVHB. Objectif quasi identique pour les hommes de Christian Gaudin qui d’entrée de match trouvait leur homme protée en la personne d’Arnaud Chapuis. Bien aidé par les Abily, Caucheteux et Fortuneanu, l’ex gaucher caladois allait donner une vraie option à la pause pour ses couleurs. La pause, le temps de la révolte pour les locaux et ils revenaient avec une toute autre attitude sur le parquet du Palais des Sports… A tel point qu’au bout de 20 minutes, les mouches avaient changé de cible et que le THB se retrouvait en tête après un but de l’historique Michael Merz. Dan Rares Fortuneanu par deux fois, l’inévitable Arnaud Chapuis puis Heykel M’Gannem arrivaient à refaire basculer le match en faveur des Varois. Sur le fil, le SRVHB s’offre un coup de booster vers le haut du classement, mais à l’évidence, Toulouse, si il arrive à gommer ces petites sautes de concentration à tout en magasin pour faire partie des équipes redoutables et redoutées cette saison.

Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace 31000 TOULOUSE
Date :
25/09/2009 20:00
Arbitres :
BUY Olivier
PICHON STEVANN

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités