mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le piège évité !
Le piège évité !
15 Octobre 2009 | International > Euro

Pour son premier match qualificatif à l'euro 2010, les françaises auront soufflé le chaud et le froid à Besançon ! "Le groupe reste fragile" prévenait Olivier Krumbholz avant la rencontre, et force fut de constater que face à l'Islande, nation mineure du handball mondial, la France éprouva quelques difficultés avant de s'imposer.

Privées de quelques éléments cadres, tel Mariama Signate, Nina Kanto et Makan Tounkara, les bleues se seront donc montré quelque peu hésitantes avant de remporter leur premier match de qualification. Et pourtant, tout n'avait pas si mal commencé. Profitant d'un adversaire timoré au démarrage, les bleues n'avaient besoin que de 5 minutes pour creuser l'écart. Plus efficaces dans leurs transmissions, bien assurées par une défense 6-0 orchestrée par Raphaëlle Tervel, les "locales" profitaient de leur habileté sur attaque placée pour creuser l'écart (5-1 à la 6ème).

Malmenées dans tous les secteurs de jeu, les islandaises obligeaient alors leur coach à un temps mort prématuré (6ème). Dès lors, appelées à disputer un jeu plus traditionnel, les filles de "la terre de glace" se contentaient de réciter quelques gammes techniques plus stéréotypées. Moins précipitées dans leurs contre attaques, bien emmenées par Gudnasdottir et  et Steffandosttir, les visiteuses revenaient doucement sur leur adversaire. Prisent au piège, les partenaires de Katty Piejos voyaient ainsi leur avance fondre comme neige au soleil. Menées de 5 buts à la 15ème, les islandaises profitaient d'un 3-0 signé Skulladottir et Gudnasdottir pour revenir à 3pts du team bleu, blanc rouge. Sermonnées, à la 18ème, les jeunes bleues parvenaient à conserver un avantage de 4 unités à la pause (16-12).

Malheureusement, les citrons ne changeaient rien à l'affaire. Quelquefois fébriles, manquant parfois de fluidité face aux coups de boutoirs des expérimentées Siguradottir et Skulladottir, les françaises voyaient l'Islande revenir à 3 unités (16-13 à la 32ème). Menacées, profitant d'une légère baisse de régime islandaise consécutive à une débauche d'énergie trop précoce, les protégées d'Olivier Krumbholz haussaient leur intensité de jeu. Encouragées par les 3000 franc comtois, les bleues profitaient du dernier quart d'heure pour passer la surmultipliée. Bien emmenés par l'ex bisontine Marion Limal, mais aussi par l'ex lyonnaise Amélie Goudjo, les françaises profitaient de quelques exploits individuels et autres tirs de loin pour reprendre une avance plus confortable (24-20 à la 46ème puis 29-21 à la 54ème). Malheureusement, trop impulsives, notamment en défense, les locales subissaient régulièrement les foudres de l'arbitrage, les bleues s'avérant souvent réduites en infériorité numérique.

Néanmoins, gérant leur avance, au profit de contre attaques rondement menées, les tricolores consolidaient leur précieuse victoire, qui renouvelée face à l'Autriche permettra à la jeune garde tricolore un temps d'apprentissage sans trop de pression.

A Besançon, Palais des Sports
Le 14 octobre 2009 à 19h30
France – Islande : 32 - 23 (Mi-temps : 16-12)
3 000 Spectateurs
Arbitres :
MM Robert Harabagiu et Silviu Stanescu (Roumanie)

La réaction d'Olivier Krumbholz
« Nous sommes satisfaits et heureux. On s’attendait à un match difficile et on savait que les Islandaises s’étaient bien préparées. Elles ont en effet joué intelligemment et nous avons été gênés par leur défense atypique. En première mi-temps, on a connu en effet un grand passage à vide pendant lequel l’Islande a pratiquement recollé au score. Par contre, nous avons été solides en deuxième mi-temps. Bref, j’ai vu un bon état d’esprit dans notre collectif avec beaucoup de collectivité. On a retrouvé le visage qu’on avait montré à Lyon pour les qualifications pour le Mondial. Il est donc important de continuer à travailler dans ce sens. »

France
Gardiennes : Leynaud (18 arrêts dt 2/4 penalties, 43 min.), Darleux (6 arrêts, 17 min.)
Buteuses : Goudjo (3/3), Morel, Ayglon (1/1), Pineau (1/3), Mendy (4/6), Baudouin (7/9 dt 3/4 pen.), Dembélé (1/4), Deroin (0/1), Tervel (cap. 4/4), Piejos (4/5), Limal (2/4), Lacrabère (5/8)

Islande
Gardiennes : Hansdottir (12 arrêts, 60 min.), Simonardottir (0 arrêt, 1 min.)
Buteuses : Knutsdottir (3/6), Pasldottir, Bjornsdottir, Jonsdottir (1/3), Eyjolfsdottir (1/3), Bragodottir (2/5), Siguroardottir (1/2), Gunnardsdottir As. (2/4), Skuladottir (6/14 dt 3/4 pen.), Stefansdottir (3/6 dt 0/1 pen.), Gunnardsdottir E., Gudjmundsdottir An. (4/5)

© Yannis Drapier
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités