mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Tout fut bien, hors le match…
Tout fut bien, hors le match…
25 Octobre 2009 | France > Pro D2

Un vendredi soir fin octobre, 18°, une petite pluie intermittente, on est dans la douceur de la Touraine, celle si bien décrite par Robert Sabatier dans « Les Fillettes chantantes », un parking qui est rempli à ras bord et une salle encore une fois bien pleine qui attend le match de ses protégés. On est à Saint-Cyr en Touraine, une équipe et un club qui se veut ambitieux, qui sait recevoir et qui accueille un des autres favoris de la poule, les Lorrains de l’ASPTT Nancy-Lorraine.

Tout est près pour le grand choc, les petits plats ont été mis dans les grands, le sourire est de mise sur le visage des bénévoles et du staff, reste à lancer les joueurs dans la grande bagarre avec Nancy et essayer d’oublier les deux faux pas à l’extérieur, à Villeurbanne et à Billère. Seulement voilà, entre la trouille de mal faire et la peur qu’inspire Nancy côté Tourangeaux et les déjà 2 échecs et un nul en 6 journées pour cet ASPTT pourtant bien armé pour la montée, les acteurs de ce match vont complètement se louper dans les grandes largeurs.

Certes il y a eu de l’engagement, certes il y a eu de la combativité et de la rage de gagner, mais tout cela était bien cafouilleux, pour ne pas dire carrément « bordélique ». A l'évidence, les deux collectifs jouaient avec le "trouillomètre à zéro" et cela aura gâché complètement le spectacle. Une première mi-temps vraiment indigne d’une bataille de haut de tableau de D2 où on a surtout assisté à des pertes de balles, des fautes techniques et des tirs ratés et où les grands acteurs des trente premières minutes seront Nicolas Potteau et Lazlo Fulop et pour eux cela n’était pas terminé loin de là.

Surtout pour le divin chauve du SCT qui va prendre feu en début de seconde période et renvoyer Nancy à ses études de candidat à la LNH. Des arrêts à la pelle, des relances gagnantes derrière et même pour couronner le tout un petit but, la barrière magyare de Touraine allait faire basculer la partie à lui tout seul. Car si le SCT profitait des arrêts de son gardien pour enquiller les montées de balles gagnantes, pour le reste l’attaque placée était dans les mêmes conditions que sur la première mi-temps, à la limite de l’indigence.

Nancy va essayer de partout, tenter énormément, faire front le plus possible, mais au manque de réussite, 17 arrêts du divin chauve plus 12 tirs hors cadres, les Nancéens vont rajouter 12 pertes de balles, ce qui rendait la gagne impossible. Un match plus que terne auquel les joueurs vont même rajouter un début d’esclandre en fin de match, tout étant à deux doigts de partir vraiment en vrille et donnant une fin de match très tendue avec en plus un Nancy qui jouait son va-tout et qui a bien failli renverser la vapeur sur les dernières minutes.

Au final, cela fait toujours 3 points, et ils compteront à la fin du championnat autant que la superbe victoire sur Paris, mais à l’évidence il faudra que Nancy et le SCT montent en régime au niveau qualité de jeu, si ils ne veulent pas connaître de cruelles désillusions dans la suite du championnat. La fin de la soirée sera à l’image du club, agréable, souriante et accueillante, le seul loupé de la soirée a été les 60 minutes de jeu qu’il faudra bien vite oublier, ces deux collectifs savant proposer tellement mieux…

A Saint Cyr de Touraine, Salle Guy Drut
Le vendredi 23 octobre 2009 à 20h30
Saint Cyr Touraine – ASPTT Nancy-Lorraine : 23-22 (Mi-temps : 9-10)
1000 spectateurs
Arbitres :
MM THOIRY JEAN-PHILIPPE et VLAMINCK HERVE

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités