mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Qui a dit que cela ne servait à rien ?
Qui a dit que cela ne servait à rien ?
26 Octobre 2009 | France > LNH

Résumé de la 6° journée de D1M.
 La 6° journée de LNH vient de se terminer, comme attendu Montpellier a marqué son territoire en s’imposant avec la manière sur Ivry à Bougnol, mais pour le reste… Il faudra sans doute arrêter de dénigrer le championnat de France !

Bien évidemment, il reste encore beaucoup de travail, remplir les salles, habiller les matches, avoir de belles salles mais il faut aussi poser les choses correctement. Bien évidemment et tout le monde le sait, il faudrait une catastrophe industrielle pour que le MAHB ne soit pas champion de France, mais que dire de la domination de Kiel les saisons dernières en Bundesliga et celle de Ciudad Real en Liga, on n’avancera même pas les dominations à très long terme d’un Veszprém en Hongrie, d’un Zagreb en Croatie etc etc… Comme par hasard, tous ces clubs sont des terreurs en Champion’s League, un statut que revendique maintenant Montpellier et ce, pour le plus grand plaisir du Handball français. Mais hormis cela ?

Si l’on ne regarde que les scores de la 6° journée mais on peut aussi descendre regarder les autres, le plus gros écart est la victoire de Chambéry de 3 buts à Créteil qui pourtant ne va pas très bien. Pour le reste, Nantes de 2 buts sur Dijon, Tremblay en France et Nîmes sur Saint Raphaël et Toulouse d'un but, et des nuls entre Cesson et Aurillac et Dunkerque et Istres ! Et tout cela n’était quand même pas joué avant, hormis le duo Montpellier – Chambéry, tout le monde se tient en 5 points au bout de 6 journées de championnat, on connaît des championnats où les derniers n’ont pas décroché la moindre victoire, où le spectacle et l’indécision ne sont pas le commun des matches. Bien évidemment, la domination de Montpellier n’est pas pour plaire forcément, sauf qu’il faut aussi regarder comment cela se joue sur le terrain, quel est l’amoureux de handball qui n’a pas bondi, crié, hurlé à la déferlante de beaux gestes que sont capables de produire les Karabatic, Guigou, Tej, Hmam, Kavticnik et autre Juricek. Pour le reste, il y a aussi des Crépain, des M’Gannem, des Bosquet, Siakam, Ostertag, Mitrovic, Tuzolana, bref on ne va pas citer tous les artistes de la LNH cela ferait un peu listing imbuvable.

Il est de bon ton de flinguer pour flinguer, mais il ne faut pas se tromper de cible non plus, la domination de Montpellier était attendue et évidente, cela n’empêche pas les 13 autres équipes de produire un championnat très incertain et très souvent de grande qualité. Parfois on se dit qu’il y a du temps et de l’encre gâchés, bref autant parler de cette 6° journée de championnat ! Avant une pause internationale, elle finissait un premier temps fort et honnêtement il y a à dire.

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL
24 - 24 (Mi-temps : 14-12)
Istres roi du voyage
Incapables de gagner sur leurs terres, les Istréens enchaînent les performances à l’extérieur et terminent cette rafale de 6 journées, invaincus à l’extérieur et ceci à la grâce d’un nouveau nul, moins chaotique dans son scénario que celui décroché à Créteil, mais tout autant gratifiant. Parfaitement bien partis dans ce match en bloquant les points forts de l’USDK, Istres va tout doucement lâcher un peu de lest devant les coups de boutoirs de Mohammed Mokrani ou Ragnar Oskarsson. Dunkerque profitait de cette bonne passe pour prendre 3 buts d’avance dans le début de seconde période avant que protégés par un Vincent Gérard de feu, Istres ne refasse petit à petit son handicap pour se lancer dans une fin de match dont il a le secret. Un 5-1 qui aurait pu être annihilé sans un dernier arrêt du portier provençal. Dunkerque a donc passé une semaine sans victoire sur ses terres, pas la meilleure façon d’envisager son entrée en Coupe d’Europe.

Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Avenue de Rosendael 59140 DUNKERQUE
Date :
24/10/2009 20:00
Arbitres :
LAZAAR Nordine
REVERET LAURENT

Statistiques du match

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - SAINT RAPHAEL VHB
29 - 28 (Mi-temps : 11-12)
Tremblay relance, Saint Raph' au tapis

Enfin Tremblay a gagné dans son Palais des Sports, mais rien n’a été simple pour maîtriser ce SRVHB qui était venu à Tremblay en France pour arracher les deux points de la victoire et ainsi prendre place comme dauphin du MAHB. Ce match va être pendant 60 minutes une longue et âpre lutte telle que la LNH peut en offrir avec un dénouement sur le fil. Menés par un Rasko Stefanovic des grands jours Même lâchés de 3 buts à deux minutes de la fin, les Varois n’avaient pas dit leur dernier mot, et sans un but de Sébastien Mongin, l’ultime réalisation du meilleur buteur de Saint Raphaël, Aurélien Abily, aurait pu remettre tout ce beau monde dos à dos. Avec cette 3° victoire, le TFHB rééquilibre un peu les comptes de début de saison et revient au milieu du classement, de quoi ambitionner de faire encore un peu mieux dans les semaines à venir, si tout arrive enfin à s’enchaîner. Pour Saint Raphaël, rien de honteux, loin de là, mais pour aller titiller un CSH qui semble de plus en plus sur de son fait, il faudrait arriver à voyager un peu mieux que cela…

Lieu :
Palais des Sports
rue Jules Ferry 93290 TREMBLAY EN FRANCE
Date :
24/10/2009 20:45
Arbitres :
DENTZ Thierry
REIBEL Denis

Statistiques du match

*****************************

HBC NANTES - DIJON BOURGOGNE H.B.
30 - 28 (Mi-temps : 14-15)
Nantes prend position, Dijon continue de souffrir
Encore une fois, Dijon a fait plus que face, encore une fois, Dijon a fini par céder dans les derniers instants d’un tout petit rien. A force de tirer sur les mêmes 9 joueurs, il est évident que la fatigue finit par peser lourd dans les jambes des Bourguignons et lui enlève le bénéfice de matches le plus souvent rondement menés. Face à Nantes, il était évident que tout cela finirait par coûter, malgré un duo Lanfranchi – Belhadj, les hommes de Thierry Anti ont patiemment attendu leur heure. Un Marouene Maggaeiz qui rentre enfin et qui fait de suite dans le costaud, un Audray Tuzolana qui n’en finit pas de prouver qu’il est LA super recrue de Nantes, un Hatem Haraket efficace et un Capitaine Dole qui est toujours aussi précieux à la finition, et hop, la fin du match qui bascule côté Atlantique. Résultat un « H » qui se retrouve très près du bon wagon européen. Pour Dijon, encore une fois, jouer à 9 joueurs de champ n’est pas la solution, même si Brice Versol pourrait finir par être autorisé à jouer, il faudra mettre tout ce beau monde dans du coton et prier que personne ne connaisse la blessure.

Lieu :
MANGIN BEAULIEU
2 RUE LOUIS JOXE 44200 NANTES
Date :
24/10/2009 20:30
Arbitres :
CARMAUX DIDIER
CARMAUX THIERRY

Statistiques du match

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL
38 – 23 (Mi-temps : 17-11)
Définitivement trop forts
Ivry a essayé, Ivry a fait front, Ivry a tenté, mais tout était bien trop dur, trop haut, trop ambitieux en face pour que l’exploit secrètement espéré puisse prendre forme. Avec 3 pertes de balles en tout et pour tout sur les 60 minutes de jeu, un Daouda Karaboué qui vous écœure les plus belles obstinations, un Michael Guigou qui vole, un Karabatic qui vous détruit, un Hmam qui vous pilonne, un Tej qui vous fait exploser, les joueurs de Pascal Léandri ne pouvaient que constater une chose : « Quand le MAHB veut en championnat, il est sur une autre planète ! » Comme dit précédemment, cela n’empêchera pas les 13 autres de se battre pour les places d’honneur ou éviter les places pour l’enfer de la D2. Teddy Poulin sait se muer en formidable tireur de loin, Guillaume Crépain est insaisissable pour toutes les défenses, Guillaume Marroux un sérial buteur de talent, le duo Bataille – Indjic plus que réaliste en pivot et François Xavier Chapon un gardien de grosse stature. Cela ne suffit pas à titiller le MAHB, cela devrait pouvoir faire la maille pour se battre pour les bonnes places de cette édition 2009-2010 de la LNH.

Lieu :
Gymnase René Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
25/10/2009 17:00
Arbitres :
MORENO Jean-Pierre
SERRANO Michel

Statistiques du match

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - CHAMBERY SAVOIE HB
27 -30 (Mi-temps : 12-17)
Vice patron, pas de doute
Chambéry continue sur sa lancée, malgré un duo Kervadec – Mitrovic intenable, les Savoyards se sont imposés avec la manière à Oubron. Pourtant le temps de la révolte avait été sonné cette semaine, mais face à un CSH de plus en plus sûr de sa valeur et même sans un Bertrand Roiné stratosphérique comme sur ses deux derniers matches, Chambéry a trouvé assez de ressources pour ne pas tomber dans la salle de l’USC. Solides défensivement avec cette fois un Cyril Dumoulin titillé par les performances à répétition de son alter ego Mickaël Robin, les Chambériens vont s’appuyer sur un Gabor Csaszar quasi impeccable au shoot, des avants toujours aussi percutants avec Guillaume Joli et Karel Nocar notamment, Chambéry avait les bonnes armes pour résister à la révolte des hommes de David Peneau. Révolte dans la manière, mais sur le fond, cela fait toujours 0 point au compteur et une place de dernier de la bande LNH conjointement avec Aurillac, Dijon et Cesson. Pas sûr que cela donne le sourire au club dans les jours à venir et il va falloir vivre au moins 15 jours avec cette place avant d’aller affronter chez lui un Tremblay en pleine rédemption.

Lieu :
ROBERT OUBRON
RUE PASTEUR VALERY RADOT 94000 CRETEIL
Date :
25/10/2009 16:00
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

Statistiques du match

*****************************

USAM NIMES GARD - TOULOUSE UNION HANDBALL
27 - 26 (Mi-temps : 12-14)
Farouche bataille au Parnasse !
Nîmes vient de réussir un doublé parfait, de ceux qui vous donne confiance dans la suite des évènements et qui vous forge un moral collectif. Parce que face à Toulouse, il a fallu se sortir les tripes pour arriver à dominer cette bande de gamin toulousains qui à l’image d’un Pierrick Chelle seront parfois insolents de réussite. Comme face à Istres et comme très souvent par le passé, Nîmes à vécu et gagné par le bras vengeur de Guillaume Saurina. Le sérial buteur de l’USAM va quasiment à lui tout seul mettre à genou un THB qui avait de vraies ambitions de victoire et qui le démontrait depuis le début du match. Passés les 12 premières minutes de la seconde période, l’Avignonnais, pourtant auteur de 7 buts déjà, allait passer la surmultipliée et inscrire 8 des 9 derniers buts de l’USAM ! Comme dans le même temps, William Annotel fermait un peu la baraque, la fin logique et impitoyable pour Toulouse était une petite défaite d’un but, mais défaite quand même. Nîmes se sort donc en 4 jours de la zone rouge et lance une saison qui pourrait au final être bien intéressante si par exemple Guillaume Saurina continue à jouer sur un nuage !

Lieu :
Le Parnasse
160 avenue du Languedoc 30900 NIMES
Date :
24/10/2009 20:00
Arbitres :
ROLLAND Cyril
ROLLAND Jérôme

Statistiques du match

*****************************

OC CESSON HANDBALL - AURILLAC HB CA
25 - 25 (Mi-temps : 14-14)
Un nul qui n’arrange personne
Cesson avait la ferme ambition de s’offrir deux points de plus, Aurillac savait que les Bretons étaient dans leur zone de chalandise, résultat un match tendu où Cesson aura plusieurs fois le match en main avant que ses vieux démons de début de saison ne le reprennent, panique à bord dans le money time et perte complète de confiance. Aurillac va en profiter pour refaire son retard et égaliser à la dernière seconde par Pierrick Verdier. Coup de massue sur le Palais des Sports de Cesson et un nul qui ne fait vraiment l’affaire de personne. Il va falloir aller chercher son bonheur à l’extérieur pour les hommes de David Christmann et ce n’est jamais simple en LNH. Pour Aurillac, au vu du déroulement du match, c’est une bonne affaire, comptablement cela ne le fait décoller de la dernière place, mais au moins les Cantalous sont comme Cesson au contact avec deux autres mal lotis du moment dans la LNH. Si le nul pour Aurillac est peut-être une bonne affaire (quoi que...), la perte de Benoît Malègue, victime d'une double fracture tibia péroné aura largement terni la soirée.

Lieu :
Palais des Sport
ALLEE DE CHAMPAGNE 35510 CESSON SEVIGNE
Date :
23/10/2009 20:45
Arbitres :
BOURGEOIS Jean-François
DENIS PATRICK

 

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités