mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Paris retrouve la D.1
Paris retrouve la D.1
1 Mai 2010 | France > Pro D2

Après avoir compté jusqu’à neuf buts de retard en première période, le Paris Handball s’est imposé sur le parquet de Pontault-Combault (32-35) et a officiellement validé son billet pour la Division 1. Les hommes d’Olivier Girault ne seront restés qu’une saison dans l’antichambre de l’Elite. A l’image de leur prestation face aux pontellois, ils ont laissé entrevoir une belle combativité mais aussi des lacunes qu’ils devront gommer en LNH.

Privé de Patrice Annonay dans les buts, Paris a subi le jeu des pontellois pendant une grande partie de la première période. Avec un Vincent Vially en pleine réussite, Pontault prend le début de match à son compte, profitant également des belles parades d’Oleg Sapronov. Paris laisse trop d’espaces dans sa défense, immédiatement exploités par l’attaque pontelloise (4-2, 6ème minute). Petr Hejtmanek, le redoutable pivot pontellois, se montre intraitable en attaque comme en défense tandis que Paris peine à trouver des solutions offensives. Les joueurs d’Olivier Girault se reposent sur Kevynn Nyokas, peu en réussite en début de rencontre, et se laissent progressivement détacher au score (8-4, 13ème minute). Tout semble réussir aux pontellois, à l’image du tir à la hanche de François Allard qui finit au fond des filets d’un Alijosa Cudic complètement dépassé.

Mené de cinq buts (9-4), Paris se révèle incapable de mettre en danger Pontault. Malgré un temps mort demandé par Olivier Girault, la situation ne s’améliore pas pour les joueurs de la capitale. Belgacem Filah, auteur de trois buts consécutifs, permet néanmoins aux parisiens de rester à distance raisonnable de leur adversaire (11-7, 17ème minute). Pontault va alors infliger un 4-0 aux parisiens grâce à Chauvin, Go à deux reprises et Vially (17-8, 23ème minute)). Les pontellois se battent sur tous les ballons et enflamment le public de Boisramé. On voit mal alors comment le Paris Handball pourrait revenir au score. Et pourtant, grâce à une fin de première période bien négociée, les parisiens retrouvent des couleurs. Les coéquipiers de Nicolas Claire musclent leur défense et, grâce notamment au jeune M’Tima, rentrent aux vestiaires avec cinq longueurs de retard (18-13).

Le doute s’installe alors dans les têtes pontelloises. Les joueurs de Brahim Ighirri, moins percutants en attaque et plus passifs en défense, vont subir le réveil parisien. Avec Claire et M’Tima à la manœuvre, Paris reprend espoir (22-18, 37ème minute). La rencontre perd de son intensité mais les parisiens en profitent pour refaire progressivement leur retard. Le capitaine Nicolas Claire montre la voie à ses partenaires (24-21, 40ème minute). La confiance a alors changé de camp. La sortie d’Oleg Sapronov, remplacé par Hugues Mahieux, n’y changera rien. Filah, Nyokas puis Petrenko profitent des espaces dans la défense seine-et-marnaise pour revenir à un but (28-27).

A l’image de William Holder, peu en réussite en seconde période, Pontault n’y arrive plus. Paris y croit plus que jamais et revient à hauteur des pontellois à huit minutes de la fin (30-30, 52ème minute). Le retour d’Oleg Sapronov sur le parquet n’y changera rien : Paris file droit vers la D.1. Filah, Claire et Ortega anéantissent les derniers espoirs des pontellois et permettent au club de la capitale de remporter un succès inespéré en première période (32-35). Grâce à une belle solidarité, les joueurs d’Olivier Girault ont renversé la tendance dans une partie très mal engagée. Ils peuvent alors célébrer comme il se doit leur retour parmi l’Elite….

Les réactions :
- Olivier Girault, entraîneur du Paris Handball :
« Contrairement à certains matchs lors des saisons précédentes, les joueurs n’ont rien lâché. Ils ont été courageux et n’ont jamais baissé les bras. Même en D.2, Paris n’a jamais été dans l’anonymat. C’est grand qu’on retourne en LNH ! Malgré le grand Montpellier, le championnat de D.1 avait perdu un peu de sa saveur sans le Paris Handball. Aujourd’hui, Paris est de retour ! Personnellement, je ne suis pas habité par un sentiment de revanche. Je ne vis pas dans le passé, je regarde vers l’avant. »

- Bruno Martini, manager général du Paris Handball :
« Après un début de saison un peu laborieux, les joueurs ont pris la mesure de la réalité de la D.2. Ils se sont adaptés, il n’ont jamais lâché à l’image de leur performance contre Pontault. Ils ont arraché la montée et je tiens à les féliciter ! Cette antichambre de l’Elite n’est vraiment pas évidente et j’espère que cette saison leur aura permis d’apprendre beaucoup de choses. Les joueurs vont maintenant être libérés et vont jouer la fin de saison en roue libre. La demi finale de Coupe de France contre Montpellier est la fête que tout le monde attend. »

- Brahim Ighirri, entraîneur de Pontault :
« Nous avons assisté à la copie conforme du match aller. Nous avons été devant pendant une grande partie de la rencontre mais grâce notamment à une force de frappe plus puissante que celle de Pontault, Paris a réussi à prendre le dessus. Je me suis appuyé un peu trop sur les mêmes joueurs, ce qui fait la différence dans une fin de match aussi disputée. On a fait trop d’erreurs qui ont permis de relancer Paris. Les parisiens ont mérité leur succès. »

A Pontault-Combault, Espace Roger Boisramé
Le 30 avril 2010 à 20h30
Pontault-Combault – Paris Handball : 32-35 (Mi-temps : 18-13 )
Arbitres :
MM Bourgault et Rey Garcia

Statistiques du match

© Olivier Poignard
Partager
superbe
stephane pagnon | Samedi 1 Mai 2010 (20h26)
genial de revoir la saison prochaine paris da
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités