mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Sans souci

La France s’est largement imposée sur une équipe de Tunisie qui manquait un peu trop de percussion sur la base arrière, il est vrai aussi très bien contrée par une défense tricolore qui reste un, voire le point fort des Bleus.

Comme souvent après une longue séparation, les Bleus ne trouvaient pas tout de suite la bonne carburation offensive. Des arrières un peu trop dans le défi, trop proches de la défense adverse et très naturellement, la Tunisie arrivait à récupérer quelques bons ballons pour porter le danger de l’autre côté du 40x20. Sauf que de l’autre côté se trouvait un Thierry Omeyer qui avait décidé de fêter son titre de meilleur gardien du siècle à leurs dépens. Un « Titi » chaud bouillant comme cela, cela vous donne des ballons à foison pour courir et proposer du jeu rapide. A ce jeu, les Sébastien Ostertag, Xavier Barachet et Luc Abalo se régalaient et la Tunisie voyait le train bleu passer sans pouvoir monter dedans. Pour finir de dégouter les hommes d’Alain Portes, Jérôme Fernandez, en capitaine impeccable, montrait que la base arrière bleue pouvait se passer des Narcisse, Karabatic et consort sans trop de souci face aux champions d’Afrique.

Le tout parfaitement mis en place par un Guillaume Gille, horloger de précision du jeu français, cela portait rapidement l’addition aux 10 buts d’écart avant même que la première mi-temps soit finie. Cette fin de première période était alors l’occasion pour Claude Onesta de lancer les troupes de réserve avec un Bertrand Roiné au bras aussi dévastateur qu’avec Chambéry et bien sûr d’abord Arnaud Bingo qui prenait goulument sa première cape et le très attendu Kentin Mahé qui finissait la première mi-temps à la mène et en profitait pour se faire proprement découper en deux par l’ex istréen Kamel Alouini. Si l’intronisation était rude, cela ne changeait pas la donne de la domination bleue et l’écart de 9 buts à la pause montrait l’écart entre deux équipes toutes les deux privées de beaucoup de cadres.

Sauf que pour la France, des cadres il en restait bien assez pour tenir la maison au mieux même si la défense allait tarder à se remettre dans le bain dans le début de la seconde période. Dix petites minutes pour caler tout cela et la machine repartait de plus belle et l’écart était creusé de nouveau avec un Guillaume Joli impeccable au shoot, un Bertrand Roiné stratosphérique de puissance dans le bras et un Grégoire Detrez toujours aussi combattant dans l’âme. Même si la doublette Saïed – Alouini trouvait de jolis tirs à travers crucifiant un Cyril Dumoulin pas trop dans le bon timing, même si quelques montées de balles étaient bien jouées par la Tunisie, il suffisait de la rentrée de Guillaume Gille pour remettre un peu d’ordre à tous les bouts du terrain et la machine se remettait bien en route après quelques minutes de moins bien. Le temps pour Kentin Mahé de rentrer sur l’aile gauche, le staff tricolore lui envoyant le signal fort qu’il comptait sur lui aux deux postes, le temps pour Cédric Paty de faire parler les jambes et sa finition et la messe était dite pour de bon avec au final quelques jolis arrêts du gardien du CSH qui se remettait ainsi de son coup de mou passager.

Une victoire sans trembler face à une équipe de Tunisie très joueuse en attaque, parfois limite en termes d’agressivité en défense avec en exergue les 7 exclusions temporaires distribuées par la paire arbitrale mais manquant par trop d’impact sur la base arrière pour mettre en danger les champions olympiques, du monde et d’Europe. La suite samedi au Palais des Sports de Nantes avec sans doute quelques rotations dans le groupe avec Sébastien Bosquet et William Accambray qui devraient rentrer et certainement encore quelques belles minutes du duo de bleus des Bleus, Arnaud Bingo et Kentin Mahé.

A Chambéry, Salle du Phare
Le jeudi 28 octobre 2010 à 20h00
France – Tunisie : 31  – 20 (Mi-temps : 17-8)
4 200 spectateurs
Arbitres :
MM Thierry Dentz et Denis Reibel (France)

Claude Onesta :
« C'est quand même pas l'équipe de Tunisie dans sa meilleure configuration. On va éviter les conclusions hâtives. Par contre, je pense qu'on a fait un match sérieux surtout en première mi-temps où malgré les rotations, on a assuré une qualité défensive et un jeu rapide qui nous a permis de creuser l'écart assez vite. Une seconde période, avec deux équipes très hybrides, qui perd de la précision et de la qualité. On a essayé de mettre une équipe un peu stable en fin de match pour que ça ne finisse pas de manière pénible. On a eu un bon Bertrand Roiné, déjà très investi, plutôt performant en défense. On est ici pour travailler dans des dispositifs un peu inhabituels. C'est intéressant de constater que malgré les absences conséquentes, on peut avoir une qualité de jeu et un sérieux qui est la garantie de nos résultats. »

Statistiques du match

Nom Prénom

But

Tir

%

Pb

Pd

A

2'

Tps

1

DUMOULIN C

 

 

 

 

 

 

 

30mn

2

FERNANDEZ J

6

10

60%

2

4

 

 

39mn

4

BARACHET X

2

5

40%

 

3

1

 

43mn

5

GILLE G

2

3

67%

1

 

 

 

33mn

6

GILLE B

2

2

100%

 

1

1

 

23mn

9

JOLI G

5

5

100%

 

1

 

 

25mn

10

MAHE Q

 

1

 

 

 

 

1

12mn

16

OMEYER T

 

 

 

 

 

 

 

30mn

19

ABALO L

1

2

50%

2

1

 

 

24mn

20

SORHAINDO C

 

1

 

 

 

 

 

18mn

22

ROINE B

5

11

45%

1

1

 

 

40mn

24

OSTERTAG S

2

3

67%

 

1

 

 

20mn

25

DETREZ G

2

2

100%

1

 

 

 

27mn

26

PATY C

2

3

67%

 

1

 

 

16mn

27

BINGO A

2

4

50%

2

 

 

1

28mn

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gardiens de but : FRANCE

 

Nom Prénom

Arrêt

Tir

%

A7m

B7m

Tps

1

DUMOULIN C

5

17

29%

0

1

30mn

16

OMEYER T

10

18

56%

0

1

30mn

 

Nom Prénom

But

Tir

%

Pb

Pd

A

2'

Tps

1

MISSAOUI M

 

 

 

 

 

 

 

44mn

3

HEDOUI S

 

3

 

1

 

1

 

22mn

4

ALI-B'HAR M

1

4

25%

1

 

 

 

36mn

5

GHARBI M

 

 

 

 

 

 

3

18mn

6

TEJ I

1

1

100%

 

1

1

2

37mn

7

TOUATI J

2

3

67%

 

 

 

 

23mn

9

BEN-AMOR M

 

 

 

 

 

 

 

08mn

12

MAGAIEZ M

 

 

 

 

 

 

 

15mn

13

YASSINE S

1

3

33%

 

 

 

1

14mn

17

GATFI A

1

4

25%

1

1

 

 

20mn

18

BANNOUR A

1

1

100%

 

 

 

 

05mn

19

MRABET B

 

5

 

2

2

1

 

32mn

20

ALOUINI K

4

8

50%

 

1

 

1

24mn

21

AYED A

3

4

75%

2

 

 

 

32mn

22

SAIED S

5

8

62%

1

 

 

 

50mn

31

HAIDRI K

1

3

33%

 

 

 

 

17mn

 

Gardiens de but : TUNISIE

 

Nom Prénom

Arrêt

Tir

%

A7m

B7m

Tps

1

MISSAOUI M

7

29

24%

0

1

44mn

12

MAGAIEZ M

2

11

18%

0

2

15mn

 

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités