mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Pontault au plus mal
Pontault au plus mal
9 Octobre 2011 | France > Pro D2

Battu pour la cinquième fois en autant de journées face à Chartres (24-26), Pontault-Combault a une nouvelle fois fait preuve d'une faiblesse inquiétante aux tirs. Les hommes de William Holder sont déjà au pied du mur et se doivent de réagir rapidement pour sauver leur peau en Pro D.2.
 
Maintenant, c'est une certitude : Pontault-Combault est bel et bien au plus mal. Après Semur, Mulhouse, Nancy et Aix, les pontellois ont chuté face à une équipe de Chartres pourtant à leur portée. Faisant preuve de grandes lacunes dans la finition, ils ont laissé échapper un match qui leur tendait pourtant les bras en milieu de seconde période. "C'est la crise, concède l'entaîneur William Holder. On va montrer aux joueurs que c'est désormais la vraie crise. S'ils n'avaient pas de pression jusqu'à maintenant, ils vont désormais en avoir. Celui qui se permetta le moindre écart ne fera plus partie du collectif. Il ira jouer en équipe réserve. Désormais, tout le monde va travailler sans droit à la parole."
 
La colère froide du coach pontellois illustre toute la frustration d'un club en manque de confiance depuis sa défaite contre Semur début septembre. Crispés en début de match, les pontellois échouaient à deux reprises aux penalties lors des dix premières minutes. Tout un symbole pour une formation en manque de repères. Ne trouvant pas de relations avec le pivot, Pontault s'en remettait à sa base arrière qui échouait plus souvent sur Degeorges, le goal chartrain, qu'elle ne trouvait le chemin des filets. Chartres en profitait pour prendre les devants (5-8, 18'). "Pourquoi les joueurs se mettent-ils la pression ? Je ne sais pas, avouait William Holder après la rencontre. En tout cas, ce n'est ni l'entraîneur ni le club qui la mettent." Plusieurs arrêts d'Hugues Mahieux, solide dans les buts (14 arrêts), conjugués à des buts de Ouadah, permettaient néanmoins à Pontault de rentrer aux vestiaires à la hauteur de son adversare du soir (10-10). Malgré de nombreuses pertes de balle, les pontellois s'en sortaient bien.
 
Plus serein en début de seconde période, Pontault prend alors les devants (13-12, 34') grâce à Christophe Quive. L'ancien joueur d'Aurillac sonne la révolte et se montre l'un des rares pontellois à hausser son niveau de jeu dans la difficulté. "Avant le match, j'avais dit dans la presse qu'on manquait de leaders, reconnaît William Holder. Aujourd'hui, Christophe Quive a prouvé qu'il était capable de mener la barque, aussi bien collectivement qu'individuellement. J'espère avoir enfin trouvé un relais sur le terrain. Mais s'il est tout seul, ça risque d'être compliqué." Les "anciens" aux abonnés absents, les jeunes trop tendres face à la solidité collective des coéquipiers de Thibault Karsenty, il n'en fallait pas plus pour que Pontault se remette à douter à l'entame de la dernière ligne droite (20-21, 49'). La fin de match s'écrivait comme un condensé des lacunes affichées depuis le début de la saison : perte de balles, échecs aux tirs et manque de confiance dans les moments clés. Chartres jouait crânement sa chance, notamment grâce à Monnier, auteur d'un match plein, et Torun, à la conclusion d'un superbe kung-fu (23-24, 58'). Pontault se dirigeait tout droit vers sa cinquième défaite de la saison (24-26).
 
Désormais seul dernier après le succès d'Angers contr Besançon (33-21), le club seine-et-marnais est au pied du mur. "Perdre des matches de cette manière, ça fait mal, avoue William Holder. Il y a du mieux dans le fond de jeu mais les pertes de balle et le manque de réussite aux tirs sont nos grandes faiblesses. Je ne dis plus rien sur l'avenir. On va désormais prendre les matches les uns après les autres. On va se concentrer simplement sur nous-mêmes. Je vais continuer à faire ce que je fais depuis le début : améliorer les bases, ce qui fait défaut à beaucoup de mes joueurs. Il reste trois matches à notre portée en octobre. Il ne faut rien lâcher. A l'image de l'équipe de France de rugby, il faut se remobiliser." Et de conclure : "De toute façon, on n'a plus rien à perdre."

*****************************

UMS PONTAULT-COMBAULT HANDBALL - MAINVILLIERS-CHARTRES HANDBALL 
24 - 26 (Mi-temps : 10-10)
Statistiques du match
Lieu :
ROGER BOISRAME
AVENUE CHARLES ROUXEL 77340 PONTAULT COMBAULT
Date :
Le 08/10/2011 20h30
Arbitres :
BLATRY JEAN-MARIE
ILTIS THOMAS

© Olivier Poignard
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités