mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
On est chez nous !
On est chez nous !
22 Octobre 2011 | Europe > Champion's League

Champion's League - Poule A, journée 4.
Voilà ce qu’entonnaient en cœur les Chambériens à l’issue de leur victoire sur les Suisses de Schaffhausen. C’est qu’encore une fois le Phare avait sublimé les Savoyards, car dans cette rencontre rien ne fut jamais simple.

Tout d’abord bien évidemment par la qualité de jeu de l’équipe championne de Suisse. Entre jeu rapide et jeu de transition, jamais la défense du CSH ne va vraiment trouver la clef pour stopper les partenaires d’un Peter Kukucka toujours aussi malin et inventif quand il s’agit de faire jouer ses partenaires. Avec lui et un diable d’ailier polonais de 33 ans du nom de Leszek Starczan, la vitesse de jeu des Suisses a souvent failli faire déraper le CSH dans ce match qui s’est joué sur des riens sur le terrain. Car dans la zone, il y a eu un élément moteur qui a lui seul à souvent gommé les errements défensifs des Chambériens. Un certain Cyril Dumoulin qui s’est encore lancé dans ce match dans une prestation à faire chavirer les 4 200 spectateurs du Phare.

Avec le grand Cyril, le CSH avait son assurance tout risque, et si les 4 buts finaux peuvent avoir eux aussi une vraie importance au décompte final de cette poule A, c’est bien à lui que le club le devra. Les 50 premières minutes de jeu furent une vraie performance pour lui, quant aux dix dernières, ce fut sur un nuage total qu’il va les jouer. Quasiment plus rien ne va arriver à passer et il va prendre en victimes expiatoires, les ailiers de Schaffhausen pour leur faire subir le pire pour eux mais le meilleur pour lui et ses coéquipiers. Avec un tel rempart les hommes de Philippe Gardent ne pouvaient et surtout ne devaient pas laisser passer la victoire. Pourtant, les clubs français dont Montpellier la saison dernière, mais aussi le CSH sorti par ce même Schaffhausen il y a quelques saisons en Coupe des Coupes peuvent en témoigner, cette équipe est dure à manier et rude à contourner.

Rude elle le fut, et c’est là aussi sans doute où les choses se sont jouées notamment en première mi-temps, lorsque les jumeaux Kekes, arbitres de la rencontres avaient encore de la place sur leur carton pour sanctionner par des exclusions les défenses souvent trop limite… En seconde mi-temps, ce fut un peu moins sévère pour finir sur le money time où visiblement il n’était pas question qu’une exclusion vienne changer la face du match. Alors, comme on dit un peu prosaïquement dans les travées, on a envoyé, on a même parfois envoyé du très lourd, mais à ce jeu de défense version barbelé, c’est le CSH et son âme symbolisée par le Phare qui a fait la différence. Damir Bicanic a encore lâché quelques missiles longue portée qui en font un des meilleurs buteurs de l’épreuve, Xavier Barachet aura donné son corps et même plus à autre chose que la science et Grégoire Detrez aura encore une fois été le combattant de l’ombre qui se sort des pires griffes pour faire imploser les plus rudes défenses. Bien sur tout ne fût pas fait dans l’ardeur et la sueur du combat, on a vu un Cédric Paty très, très près de la grande forme internationale régner sur son aile droite et Edin Basic si il n’est pas encore redevenu l’homme volant de la saison dernière passer quelques gestes sous le sceau de la grande classe pour mettre à mal la volonté des hommes de Petr Hrahovec.

Avec ces deux points et la victoire de Barcelone à Zagreb, non seulement la qualification est en très bonne voie, mais finalement, une petite place de deuxième pourrait bien tomber dans l’escarcelle savoyarde. Tout se décantera certainement dans un mois, lors de la reprise de la Champion’s League avec le double affrontement face à Zagreb.

Xavier Barachet (au micro de Sport+) "Schaffhausen, c'est une très belle équipe, il a fallu rester sérieux, malgré qu'il y ait eu beaucoup de coups cela a donné un match plus ou moins équilibré mais l'essentiel c'était la victoire. Maintenant on va vers Zagreb, ce sera deux matches très importants, on a déjà gagné la bas, on va essayer de réitérer ça, pour bien se positionner au classement de cette poule."

A Chambéry, Le Phare
Le samedi 22 octobre à 20h30
Chambery Savoie HB - Kadetten Schaffhausen : 33 - 29 (Mi-temps : 18-16)
4 200 spectateurs
Arbitres :
MM Csaba Kekes et Pal Kekes (Hongrie)

Dernière Journée | Journée 4
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Sävehof Sarajevo 24 20 20/10
Zagreb Barcelona 30 31 22/10
Chambéry Schaffhausen 33 29 22/10
Prochaine Journée | Journée 5
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Sävehof Schaffhausen 17/11
Sarajevo Barcelona 19/11
Chambéry Zagreb 20/11
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Barcelona 8 4 4 0 0 125 105 4
2 Zagreb 6 4 3 1 0 121 103 -1
- Chambéry 6 4 3 1 0 116 105 3
4 Schaffhausen 2 4 1 3 0 116 114 -3
- Sävehof 2 4 1 3 0 104 119 1
6 Sarajevo 0 4 0 4 0 80 116 -4

Evolution du score : 3-2 5°, 6-4 10°, 6-7 15°, 10-9 20°, 12-12 25°, 18-16 MT - 21-18 35°, 23-22 40°, 24-23 45°, 27-25 50°, 30-28 55°, 33-29 FT.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités