mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Suède renoue avec son passé
La Suède renoue avec son passé
10 Août 2012 | International > Jeux Olympiques

La première demi-finale des Jeux Olympique aura donné lieu à une bataille de tous les instants, avec au final une victoire sur le fil d’une Suède qui n’aura jamais baissé de rythme, restant droite dans son jeu initial et repoussant toutes les tentatives de retour de la Hongrie même les plus désespérées.

Et c’est en s’appuyant sur une belle percussion de la base arrière que la Suède a pu mettre à mal la 6-0 pourtant hyper solide de la Hongrie. Avec les deux Kim,  Andersson et Ekdahl du Rietz, les Vikings avaient de quoi faire sortir les défenseurs hongrois, alors logiquement les Jonas Kallman et Niklas Ekberg aux ailes et Andreas Nilsson en pivot en ont largement profité. Mais pour contrer eux aussi la puissance de feu magyare, il aura fallu un Mathias Andersson de gala dans les buts suédois. Sans une prestation énorme sur la fin de match du portier de Flensburg, les Hongrois avaient largement de quoi inverser la tendance.

Car entre temps et au plus fort de la domination suédoise, Lajos Mocsaï avait fini par faire entrer Nador Fazekas dans les buts. On se demandera longtemps ce qui aurait pu arriver si le gardien auteur d’un show énorme face à l’Islande avait joué tout le match. Car sur ses 30 premières minutes de jeu, Rolland Mikler aura bien subi les tirs suédois. Avec seulement 6 parades et un tout petit 22%, il était clair que ce n’était pas le point fort de la Hongrie dans ce match. Tout va changer quand le portier de Veszprém va entrer en seconde période et sans la blessure à la cheville de Gabor Csaszar, meilleur buteur de son équipe avec 8 buts, la Hongrie aurait sans doute eu le armes pour renverser un score après qui elle courait quasiment depuis le début de match.

Mais voilà, la blessure de l’ancien chambérien va déstabiliser l’attaque hongroise et Nandor Fazekas pouvait faire tous les arrêts possibles, il ne pouvait pas aller en plus marquer les buts. Pourtant de l’autre côté aussi il y avait de la casse. Jonas Kallman allait finir le match sur une jambe et demie et Dalibor Doder, lui y avait laissé la sienne à la 47° sur une glissade. Sans réel demi-centre, car Fredrik Petersen est avant tout un ailier gauche, la Suède pataugeait et se heurtait à ce diable de Nandor Fazekas. Mais au final, c’est bien la Suède qui aura rendez-vous avec la France ou la Croatie… Jamais vainqueurs des JO quand ils écrasaient le monde du handball, les Jaunes et Bleus auront l’opportunité de combler ce manque dimanche.

A Londres, Pavillon de Basketball
Le vendredi 10 août à 18h00
Hongrie - Suède : 26 - 27 (Mi-temps : 12-15 )

10 000 spectateurs
Arbitres :
MM GEIPEL Lars et HELBIG Marcus (Allemagne)

Statistiques du match

Evolution du score : 3-2 5°, 3-4 10°, 7-6 15°, 8-8 20°, 10-12 25°, 12-15 MT - 16-19 35°, 20-21 10°, 20-23 45°, 21-24 50°, 24-25 55°, 26-27 FT.

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités