mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nantes sur l'autoroute de la LFH
Nantes sur l'autoroute de la LFH
17 Février 2013 | France > Division 2F

Toutes voiles dehors, Nantes caracole toujours en tête de la D2 Féminine. Confiance et sérénité chez les protégées de Stéphane Moualek après un succès facile à domicile contre Noisy le Grand, les Roses de Loire-Atlantique possèdent 4 points d'avance sur Mérignac, leur prochain adversaire. Choc incontournable à venir en vue de l'accession en LFH.

S'il fallait une fois encore une démonstration de puissance, le NLAH l'a confirmé au détour d'un 11ème succès d'affilée face à un Noisy rapidement mis sur le reculoir. Il faut dire que les Franciliennes ont donné trop rapidement le bâton pour se faire châtier, en montrant d'étonnants signes de fébrilité avant l'heure, chronique d'une déroute annoncée. Raphaëlle Dos Reis et ses équipières balbutient leur handball dès les premières possessions. La défense locale est bien en place, récupère un maximum de ballons... et lance une Pauline Coatanea tout heureuse de conclure les montées de balles. Imitée aussitôt par Rafika Marzouk aux jets de 7 mètres et voilà la coach visiteuse Mézuela Servier obligée de recadrer tout son monde pour éviter de courir à la catastrophe (8-1, 8'). "A l'aller, on avait raté 23 tirs sur la gardienne Roumaine. Par rapport à ce soir, c'était le jour et la nuit. L'impact physique à Noisy était évidemment moins important mais dès qu'elles se sont fait sanctionner, elles ont changé de méthode, l'arbitrage a mis notre mis notre jeu en valeur" indique Stéphane Moualek, l'entraîneur Nantais.

Prémisses d'un succès déjà écrit, Nantes contient la timide réaction Noiséenne, le diesel Parisien profite d'un léger mieux pour réduire un tantinet l'écart (9-4, 13') mais les Nantaises remettent très vite une couche d'impression sur la toile de maître. En face, Noisy accumule d'innombrables pertes de balles, le stress d'avant-match aura t'il eu raison de la qualité de jeu du NLGHB ? Toujours est-il que Solène de la Bretèche et les Roses du 44 augmentent l'écart... devenu énorme peu avant la pause (16-7, 24'). 

Repli efficace et agressivité dans le bon sens du terme font cruellement défaut au sein de la défense Francilienne obligée de constater les dégâts au moment de rentrer aux vestiaires (18-11, 30'). "Je m'attendais réellement à beaucoup plus rude" avoue Stéphane Moualek. Et le club de la Cité des Ducs ne se contente pas de 25 premières minutes probantes, l'invincible leader continue un travail de démolition en bonne et due forme. Le mur Nantais se révèle infranchissable pour les "Bleues et Blanches" du 93, les partenaires de Marlène Guillon peinent à trouver les bonnes situations de shoots... Seule Faten Yahiaoui (7 buts au total) parvient à faire trembler les filets adverses. Trop de tirs hors cadres ou contrés par l'arrière-garde Ligérienne... et autant de munitions laissées aux contre-attaquantes du NLAH. La maîtrise et l'expérience sont au menu du soir, Maria Bals et Rafika Marzouk donnent ainsi le ton au retour des vestiaires (21-12, 33').

Sans trembler, le collectif Rose gère consciencieusement son avance... L'écart au tableau d'affichage de Beaulieu n'en finit pas de s'accroître, le +9 est avancé lorsque la jeune Tunisienne Maroua Dhaouadi trouve de jolis angles de tirs à l'aile (24-15, 39'). "Mes joueuses ont rendu une très belle deuxième mi-temps, 20 minutes de première très intéressantes. On a un petit passage à vide en fin de première mais dans le même temps, ceci s'explique par une multitude de rotations et quelques essais plutôt concluants". Si les exclusions s'accumulent de part et d'autres, témoin d'un jeu haché par moments, Nantes s'en accommode sans trop de soucis. La défense 5-1, avec Floriane Chevarin en première lame de fond, termine son travail de sape au cours d'un dernier quart d'heure à sens unique. "L'ensemble du groupe est très consistant défensivement, ne prendre que 20 buts en ayant beaucoup d'extra-balles, c'est très positif".

Nantes... la vie en rose

Vient enfin le temps des missiles longue distance : cerise sur le gâteau, Wendy Lawson use avec réussite de sa puissance de frappe pour nettoyer les recoins du but de l'infortunée Ileana Bistriceanu (32-19, 49'), Maroua Dhaouadi  alias "Tunis Air" l'accompagne dans ces initiatives couronnées de succès. Et Oana Amaxinesei gratifie le public Nantais de quelques parades de fin de match pour parachever une belle démonstration des demoiselles du NLAH. La réserve du club l'emportant à Bruguières et désormais tout près d'une montée en N1, les 18 ans elles aussi victorieuses à l'extérieur... Il y a décidemment des soirs comme ça où tout réussit... à un club qui récolte logiquement les premiers fruits qu'il a commencé à planter il y a maintenant 3 ans. "On a joué avec sérieux et c'est bien ça le plus important. Evidemment que l'adversaire était plus faible que prévu. Il faut être humble mais en même temps, il faut être heureux de la qualité du jeu produit. J'ai trouvé mes filles plus en jambes que la semaine dernière" se réjouit le coach Nantais.

Encore et toujours 4 points d'avance sur son dauphin Mérignacais, le candidat n°1 à l'accession se rend samedi prochain en Gironde avec l'objectif de confirmer sa mainmise sur ce championnat de D2. "Il faudra que l'on fasse ce que l'on a su faire l'année dernière, aller gagner là-bas. J'avais trouvé Mérignac costaud chez nous à l'aller. Et là-bas, avec leur public, elles auront à cœur d'essayer de nous bouger mais on sera là", nul doute qu'un 12ème succès de suite des Nantaises les mettrait sur la voie royale de la LFH. Avec vraisemblablement Stéphane Moualek à la baguette la saison prochaine : le manager Nantais devrait sans nul doute prolonger très rapidement l'aventure NLAH de 2 ans supplémentaires. "Il y a encore quelques réglages contractuellement parlant. A la suite de ça, on partira pour un long bail pour travailler longtemps ensemble. Pour moi, c'est acté même si ce n'est pas encore signé. Le plus important, c'est d'aller au bout de cette saison en arrivant à ce que l'on veut".

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - NOISY LE GRAND HB
37 - 20 (Mi-temps : 18-11)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 16/02/2013 à 20:30
Arbitres / Délégué (D) :
EMMANUEL LANGEVIN
LUDOVIC RAGAINE
STEPHANE BARBE (D)
Lieu :
SALLE 500 - Palais des sports
rue andré Tardieu
NANTES

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités