mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Julie Foggea, l’intrépide
LFH : Julie Foggea, l’intrépide
25 Avril 2014 | France > LFH
Présentation des quarts de finale aller de D1F.
Les Girondines sont obstinées. Après quatre défaites et un nul face à Issy-Paris cette saison, l’UMBB affronte à nouveau les Parisiennes, en quart de finale. Et une victoire, toujours espérée, ne passera que par une grosse performance de Julie Foggea, meilleure gardienne au nombre d’arrêts en saison régulière.

La coupure a fait du bien. Au lendemain de sa défaite face à Issy-Paris en demi-finale retour de Challenge Cup, le 11 avril dernier, dans sa salle Jean-Dauguet de Bordeaux, l’Union Mios-Biganos-Bègles était disloquée. Déçue. Et un peu perdue. Pour la cinquième fois de la saison, les filles de Manu Mayonnade ont échoué à faire tomber le solide édifice parisien malgré, encore une fois, un bon match. Alors, au lendemain du match, les Girondines ont relâché, puis effectué un peu de travail spécifique et physique avant de couper, week-end pascal oblige.


Deux semaines plus tard, les revoilà. Même endroit, même équipe, même défi : battre, enfin, les 3es de LFH, en quart de finale aller. A nouveau gonflé à bloc. « Bien sûr que ce sera très compliqué, mais on n’a jamais perdu d’avance, c’est super excitant, clame Julie Foggea, la gardienne de l’Union. C’est vraiment stimulant de se dire qu’on a encore deux chances de les battre, avec la possibilité de passer en demi. Ce sont des beaux matches à venir et la saison touche à sa fin. On a envie de faire durer. »

La native des Abymes, en Guadeloupe, a de bonnes raisons pour savourer. A 23 ans, Julie Foggea réalise la meilleure saison de sa carrière. Nombreuses sont les filles à s’être cassé les dents face à la gardienne qui a réalisé le plus d’arrêts en phase régulière (202), avec 34% d’arrêts, preuve de sa régularité. « Bien sûr que je suis satisfaite, mais parce que c’est la confirmation que le travail paie, précise l’Antillaise. Depuis l’an dernier, je fais des séances spécifiques avec Frédéric Balssa, qui m’apporte beaucoup sportivement et humainement. Quand je vois le contenu de mes matches, plus que les stats, je suis contente. » La concurrence avec Petra Blazek, l’internationale autrichienne arrivée d’Hypo Nö, a rapidement tourné à l’avantage de la Française, qui a souvent joué une heure.


Mais celle qui a déjà découvert l’équipe de France (8 sélections) a encore du travail à réaliser. Deux fois, en demi-finale de Challenge Cup, elle a réalisé un très bon match… à l’exception du dernier quart d’heure, où elle a faibli. « J’apprends à me gérer pendant une heure, avec toute la préparation que cela implique », admet l’ancienne Fleuryssoise. Si elle n’a aucun problème pour abandonner son charmant sourire en entrant sur le terrain, elle doit arrêter de perdre de l’énergie… en se rongeant de l’intérieur. « Gardien est un poste compliqué, où il faut se concentrer sur soi tout en observant la défense, commence-t-elle. Moi, j’essaie de penser à moi, car je suis seule dans les cages, ce n’est pas une copine qui va faire l’arrêt pour moi. Alors quand je prends un but, je me gueule dessus, je m’en veux vraiment, pendant 4-5 secondes. Puis après, j’évacue. » Un peu comme sa vis-à-vis du soir, Armelle Attingré, plutôt adepte du cri pour extérioriser sa colère. « Une très bonne gardienne, impressionnante physiquement, loue Julie Foggea. Elle fait peut dans les moments clés du match car elle est toujours très présente quand il faut. »

La Girondine le sait, une performance de son équipe passera par un gros match de sa part. Et elle est convaincue de pouvoir tenir son rang. « Je sais qu’à l’aller comme au retour, en Coupe d’Europe, je leur ai posé des difficultés, donc je sais comment les gêner. Mais à l’inverse, après tous ces matches, elles me connaissent aussi, sourit-elle. Ca se jouera au mental, la concentration. Mais c’est sûr qu’une Oftedal, qui nous met 9 buts, c’est dur de la sortir du match. Il faut se concentrer sur certaines joueuses et les gêner jusqu’au bout. » Voilà le défi, de taille, qui attend l’Union cette semaine. Julie Foggea, elle, est bien prête.


*****************************

US MIOS BIGANOS - ISSY PARIS HAND

Pronostic : Issy-Paris

Arbitres / Délégué (D) :
KLEIN FREDERIC
ROLLAND JEROME
HERVOUET RENE (D)
Date et Heure :
Le 25/04/2014 A 19:00:00
Lieu :
JEAN DAUGUET
RUE FERDINAND PALAU
BORDEAUX

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - HAVRE ATHLETIC CLUB

Pronostic : Toulon

Arbitres / Délégué (D) :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD
FALCHI JEAN-CLAUDE (D)
Date et Heure :
Le 25/04/2014 A 20:00:00
Lieu :
Palais des Sports de Toulon
420 avenue Amiral Aube
TOULON

Lien Google Maps vers la salle

***************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités