mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CDF : Annecy joue sur sa vitesse
CDF : Annecy joue sur sa vitesse
24 Mai 2014 | France > Coupe de France

Finale de la Coupe de France Régionale Masculine.
Face à l'expérience de Segré, Annecy a su faire parler sa vitesse et son envie pour soulever la Coupe de France.

Entre deux leaders régionaux habitués à collectionner les succès depuis le début de saison, la bataille promet d'être farouche en Coupe de France Régionale. Invaincu en Pays de Loire, Segré est accompagné d'une horde de supporters tous de jaunes vêtus. Et qui dit Segré... dit proximité imédiate d'Angers. A voir la feuille de match, les anciens Noyangevins ne manquent pas dans les rangs de l'ESS. Ce sont d'ailleurs eux (Michal Baran et Abdel Ziada) qui enflamment rapidement la rencontre (2-4, 5'). A la puissance et à la taille des Segréens, les rouges d'Annecy proposent une circulation de balle rapide. Belle opposition de styles en perspective.

Annecy ne se formalise de son déficit de puissance. Le leader du championnat du Dauphiné Savoie propose ici un jeu vif et attrayant. Ainsi, Nicolas Fouillot sur jet de 7 mètres et Laurent Marague (par deux fois en contre-attaque) permettent à Annecy d'égaliser peu avant le premier quart d'heure (7-7, 14'). Moins fringants au beau milieu de la première mi-temps, les jaunes de Segré s'en remettent à Michal Baran et Lorris Coulon pour garder la cadence (10-10, 19'). Le côté gauche Segréen insiste et Ziada à l'autre aile remet l'ESS dans le bon sens (11-13, 24'). En fin de premier acte, les exclusions pleuvent de part et d'autre... notamment côté Annecéen. A la pause, c'est la formation de Maine-et-Loire qui maintient la pression sur son adversaire (14-15).

Le public de Carpentier ne s'ennuie à aucun moment dans cette rencontre : à chaque réussite Segréenne, les Savoyards d'Annecy répondent du tac-au-tac. Engagements rapides, tirs au travers, Annecy dynamise sans cesse le jeu (19-19, 38'). Comme un symbole, Nicolas Fouillot est au four et au moulin (10 buts dans ce match)... Raphael Planchet remettant une nouvelle fois son équipe à -1 (20-21, 42'). Le chassé-croisé est aussi intense que magnifique : Segré n'est pas loin du +2 ou +3, Annecy est tout proche de l'égalisation ? L'incertitude plane et le dernier quart d'heure n'esquisse pour l'heure aucun vainqueur (22-23, 48').

A la 52ème minute, les Annecéens trouvent les ressources pour placer un 3-0 sous l'impulsion de l'intenable Fouillot. Et c'est Bastien Chevarin qui insiste côté droit (27-25, 54'). Jean-Luc Hajicek sort les parades qu'il faut et Ziada se fait sortir... on se dit qu'Annecy est sur la voie royale. Mais les Segréens reviennent à la charge par Vincent Trouessard sur penalty (29-28, 58'). 55 secondes à jouer... on sent de la fébrilité dans les deux camps : néanmoins, Annecy fait courir la balle et Stanislas Renson conclut de la plus belle des manières. Victoire finale des Savoyards qui ont joué le jeu jusqu'à la dernière seconde. Triste mine en revanche dans le camp Segréen qui rate la dernière marche de très peu.

Commentaires d'après-match :

Vincent Trouessard, ailier de Segré : « On est tombé sur plus fort que nous, ils se sont battus jusqu’au bout, c’est une belle équipe. Nous, on est une belle équipe sur le papier, mais ça ne fait pas tout. On loupe des tirs face au gardien, on manque des balles, eux sont tout le temps revenu alors qu’on menait, ça fait la différence. On a un peu craqué. La Coupe n’était pas un objectif mais on est invaincus cette saison et la Coupe, c’est beau. On s’était pris au jeu et malgré la montée acquise, on est déçus.

Eddie Saulnier, entraîneur de Segré : « C’est la première saison de ce groupe à Segré, on a su rester invaincus, jusqu’à ce soir. C’est quand même une année magnifique, on voulait la finir en apothéose mais on n’a pas pu. On a beaucoup tiré sur les mêmes cette saison, aujourd’hui encore, mais si on aime gagner avec nos idées, on doit aussi être prêts à perdre avec nos idées. On loupe beaucoup d’immanquables et physiquement, on n’a pas relevé le défi. Mais Annecy a vraiment une belle équipe, avec une super mentalité. Les matches comme ça nous serviront l’an prochain. »

Damien Georgel, gardien et capitaine d’Annecy : « Nous, à part le gardien qui a connu la Nationale 2, on n’est pas allé bien haut alors qu’en face, c’était tous des mastodontes. Et on a eu l’impression qu’ils nous prenaient de haut en début de match, ça nous a énervé aussi. L’entraîneur avait annoncé que la profondeur de banc faisait la différence. C’est notre jeunesse, notre physique qui ont fait la différence. Ca fait trois semaines qu’on s’entraîne quatre fois par semaine, ç’a payé aujourd’hui. »

Raphaël Planchet (et tous ses coéquipiers d’Annecy) : « Ce scénario… Tout s’est passé exactement comme prévu, on a été derrière tout le temps et juste en fin de match, on savait qu’on pourrait faire valoir nos qualités physiques. Vous savez, à Annecy, on ne lâche jamais ! C’était un peu David contre Goliath, on était moins grands, moins costauds, mais les gars ont très bien respecté le projet de jeu. Cette Coupe de France, c’est la cerise sur le gâteau. On y est entré sur la pointe des pieds, ce n’était pas un objectif, mais finir comme ça… C’est un match qui va rester pour longtemps ! »

****************

ANNECY HB - ES SEGRE HAUT ANJOU
30 - 28 (Mi-temps : 14-15)
Arbitres / Délégué (D) :

David RENAUDINEAU
Sébastien RENAUDINEAU
Jean-Claude LELARGE (D)
Date et Heure :
Le 24/05/2013 A 15:15
Lieu :
Halle Georges Carpentier
81 boulevard Masséna
PARIS

Annecy :
Gardiens :
Georgel (1 arrêt sur 7), Hajicek (12 arrêts sur 35 tirs).
Joueurs de champ :

Meniker (2/2), Chevarin (2/3), Charvet (2/7), Floner (0/3 dont 0/1 pen.), Pereira-Enriquez (1/1), Oudin, Marague Ivala (5/7), Fouillot (10/20 dont 3/3 pen.), Renson (5/10), Burlaz (0/2), Planchet (3/4), Poulain (0/1).
Entraîneur : William Alili.

Segré :
Gardiens :
Courtois (13 arrêts sur 43 tirs).
Joueurs de champ :

Nicole, David, Djebnoune (7/11 dont 2/4 pen.), Coulon (4/6), Trouessard (2/5 dont 1/1 pen.), Baran (5/7 dont 2/2 pen.), Bellanger (1/1), Raye, Gauguet (4/9), Nay, Ad. Prodhomme (0/2), Ar. Prodhomme, Ziada (5/11).
Entraîneur : Eddie Saulnier

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités