mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Alfortville fait le pari de la jeunesse
Alfortville fait le pari de la jeunesse
8 Juin 2014 | National > Nationale 1F

Déplorant le départ de joueuses cadres, Alfortville, équipe expérimentée de la poule 2 de N1, a opté pour un recrutement de joueuses en devenir.

Second il y a deux ans et dans le top 5 en 2012/13, Alfortville n’a pas réussi cette saison à rentrer dans la première partie du championnat. En cause, une mauvaise entame dès le début de l’année 2014 qui plombe les espoirs de finir à proximité du podium de la poule 2 de N1F. Au terme d’une saison où l’USA a connu des hauts et des bas, son entraîneur en titre Aniko Meksz se veut résolument positive et optimiste. A l’heure où les retraites sportives de Caroline Pilon et Krisztina Pigniczki constituent des pertes importantes, la coach Hongroise a fait le pari de recruter des jeunes à fort potentiel. Reste à trouver l’amalgame pour faire de 2014/15 un exercice réussi. Gros plan sur la saison Alfortvillaise de N1 avec Aniko Meksz.

Quelles impressions te laissent cette saison de N1 ?
On termine 7ème, on pouvait faire beaucoup mieux à partir du moment où le début d’année 2014 a été difficile. Nous enchaînons notamment six matchs sans gagner, c’est dommage. Sur cette saison, il faut savoir que je n’ai joué qu’une seule fois avec l’équipe complète et trois fois, on joue sans gardiennes. J'ai perdu Elina Lavergne lorsqu'elle a dû nous quitter pour les championnat d'Europe Police. L’accumulation de blessures ne nous a pas rendu la tâche facile. On ne peut toutefois pas pleuré car globalement, le bilan est correct.

Et quel sentiment as-tu sur ce championnat ?
Le titre de Metz est entièrement mérité et je suis plutôt contente pour la Stella qui monte en D2. Bien que nous soyons voisins, il n’existe pas de rivalité entre nos deux clubs. Quant au niveau du championnat : l’an dernier, on était dans une autre poule avec des équipes de l’ouest. Ça n’a rien à voir… et le championnat était incontestablement plus équilibré cette année. A l’image du dernier qui a été capable de battre le premier.

Alfortville jouait les premières places les saisons passées : cette saison, ça n’était plus le cas…
Mais l’année prochaine, j’espère que ce sera le cas. Ça reste l’objectif chaque fois. Mais la D2 n’est pas un objectif immédiat et impératif en soit, d’autant que financièrement, c’est très compliqué.

La saison prochaine, tu perds ta base arrière (Lonzième, Pigniczki, Pilon)… on imagine qu’elles ne sont pas faciles à remplacer ?
Oui, c’est compliqué. Caroline Pilon et Krisztina Pigniczki nous apportaient beaucoup en attaque et Anais Lonzième était indispensable en défense. Je récupère bon nombre de jeunes et mon recrutement est déjà terminé. J’ai tenté de recruter des joueuses avec un bon esprit.

En bref...
le point sur les mouvements d'intersaison à l'US Alfortville :

Départs :
Krisztina Pigniczki (arrêt de carrière)
Caroline Pilon (arrêt de carrière)
Anais Lonzième (Brest)
Nathalie Nalbandian (arrêt de carrière)
Alisson Segondat (destination non connue)
Carole Babala (Villemomble)
Céline Couderc (destination non connue)

Arrivées :
Fatimata Nomoko (Mérignac)
Ludivine Carda (St Maur)
Marie-Agnès Coran (Chambray)
Johanna Gomez (Octeville)
Alexandra Rivière (reprise)
Marylène Lecomte (reprise)
Morgane Valent (pole espoir de Fleury)

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités