mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Guilherand mise sur son physique... et ça marche !
Guilherand mise sur son physique... et ça marche !
25 Avril 2015 | France > Coupe de France

Finale de la Coupe de France Régionale Masculine.
Favori de cette finale, Guilherand-Granges a logiquement pris le meilleur sur Arras. Mais il a tout de même fallu batailler ferme... face à de combatifs Arrageois. Une superbe récompense pour le petit club Ardéchois, Guilherand écrit la plus belle page de son histoire.

Finale Nord - Sud dans l'épreuve régionale… Les Drômo-Ardéchois de Guilherand-Granges, avec dans ses rangs bon nombre d’ex-Valentinois rompus à la N1 et à la D2 (Segond, Noalhyt, Mourier, Clémençon, Héritier) défient Arras, le leader de Prénationale en Nord Pas de Calais. Ce sont d’ailleurs les ex-pensionnaires du VHB qui frappent les premiers. Mais du haut de la tribune latérale de Coubertin, le peuple rouge du RCA se fait entendre dès qu’Arnaud Bastard plante son premier but. Arras n’a pas du l’intention de laisser la puissance physique de son rival faire son œuvre, le collectif Nordiste a notamment ciblé le bombardier Julien Segond comme le principal danger côté HBGG. De son aile, Simon Clémençon ne s’en formalise pas et donne un premier avantage à Guilherand, impression vite confirmée par ce même Segond (7-4, 14’). Face à la dimension athlétique adverse, Arras joue des coudes… réservant au pivot Lionel Héritier un traitement de choc. Les contacts sont rudes… aucune des deux formations ne veut se laisser marcher dessus (10-7, 21’).

Arras abuse de remises au pivot… hélas trop lisibles pour une défense ardéchoise très solide. Bénéficiant de nombreuses possibilités de contre-attaques, Guilherand met du temps à profiter de ces opportunités… la faute à un Jean-Rémy Barbieux auteur de plusieurs parades spectaculaires (11-8, 24’). L’ascendant de Guilherand est net en toute de fin de première mi-temps : le HBGG peut d’ailleurs compter sur Nicolas Cervero puis Nicolas Lesage pour alourdir le score. +4 logique en faveur de Guilherand-Granges au vu de cette incontestable supériorité physique. Arras toujours déterminé au retour des vestiaires, Julien Suel plein centre tente de réduire la marque. Conviction évidente sur chaque prise d’initiative Nordiste, le RCA est dominé… mais il résiste encore et toujours (17-14, 36’). « Allez Arras, tes supporters sont là » entend-on dans le camp Arrageois. Preuve que Guiherand devra aller au bout de ses intentions pour espérer brandir le trophée.

Jean-Rémy Barbieux est certes toujours aussi démonstratif dans sa cage, Arnaud Bastard a beau ajuster la mire… Arras baisse de rythme au fil des minutes. Le second acte voit peu à peu le collectif jaune ardéchois se détacher au tableau d’affichage (22-17, 42’) : plus précis aux shoots qu’en première mi-temps, Julien Segond emmène ainsi son équipe vers un succès inéluctable. +6 à dix minutes du gong, Guiherand gère son avance en bon père de famille. Et si le tandem Arrageois Barbieux – Van Aasche gratifie la salle parisienne de jolis gestes, il ne peut rien face à la mainmise adverse. David Noalhyt (photo ci-dessous) met définitivement un terme au suspense à la 56ème minute. Travail d’usure récompensé, Guiherand ramène ainsi le trophée régional dans l'Ardèche.

Commentaires d'après-match recueillis par Pierre Menjot :

Julien Segond, arrière et meilleur marqueur de Guilherand-Granges (12 buts) :
« Tout a commencé autour d’un apéro, on s’était dit que l’objectif était d’aller à Paris. Moi j’ai repris ma carrière pour une dernière aventure et pour jouer avec mon frère, ce que je n’avais jamais fait. On a pris beaucoup de plaisir sur le terrain, c’est autant d’émotion que d’autres choses que j’ai pu vivre dans la carrière. Maintenant j'espère qu'on va refaire ça l’an prochain. »

David Noalhyt, demi-centre et entraîneur de Guilherand-Granges :
« On s’était fixé l’objectif de gagner, on la ramène comme prévu, en étant devant de A à Z et en ayant fait un bon match contre une belle équipe d’Arras. On avait recruté pour ça, pour vivre ces émotions, et on veut dédier cette Coupe à tout le monde, les dirigeants, les supporters. On a mis notre rythme, en les fatiguant physiquement, en étant très fort défensivement et très régulier pendant tout le match. En première période on a loupé quelques occasions de tuer le match, c’est ce que j’ai dit à la mi-temps, on l’a réussi après la pause. On est des joueurs d’expérience et on a bien géré. »

Clément Rollet, entraîneur d’Arras :
« Notre entame est pas mauvaise, mais c’était dur dans la durée, notre adversaire avait une dimension physique, une expérience et tout simplement une qualité supérieures à nous. On s’attendait à cette opposition, on a essayé de les contrer au mieux mais ils étaient un cran au-dessus. On a perdu beaucoup de ballons, ce qui a offert des buts faciles à Guilherand. Il nous reste 3 matchs à gagner (sur 5) pour monter, mais c’est notre première défaite de la saison aujourd’hui, j’espère que c’est la dernière. »

Jean-Rémy Barbieux, gardien d’Arras (16 arrêts à 42%) :
« Il y a de la déception, bien sûr, quand on voit tous nos supporters qui ont fait le déplacement… Mais Guilherand a super bien joué, nous on a un peu stressé, on a perdu quelques ballons et surtout on n’a pas pu en récupérer pour jouer vite, comme on le fait d’habitude. Il y a deux ans on n’avait pas vraiment joué la Coupe, on s’était concentré sur la montée en N3 alors que cette saison on voulait réussir le doublé. Mais Guilherand était franchement au-dessus. »


HANDBALL GUILHERAND GRANGES - RC ARRAS HANDBALL
30 - 23 (Mi-temps : 15-11)
Arbitres / Délégué (D) :

PAJOT MATHIAS
PAJOT MATHIEU
CROMBEZ ODILE (D)
Date et Heure :
Le 25/04/2015 A 16:30
Lieu :
Pierre de Coubertin
82, avenue Georges Lafont
PARIS

Guilherand Granges :
Gardiens :
Marcel (11', 1 arrêt sur 6), Dayet (49', 8 arrêts sur 27).
Joueurs de champ :
Braune, Cervero (4/6), Chantepy, Clémençon (3/14), Crumière (0/2), Derradji, Héritier (2/2), Lesage (2/2), Mourier (1/4), Noalhyt (6/9 dont 1/2 pen.), J. Segond (12/22 dont 4/4 pen.), B. Segond (0/2).
Entraîneur : Reinke.

Arras :
Gardiens :
Barbieux (59', 16 arrêts sur 38), Sansonetti (1', 1 arrêt sur 2).
Joueurs de champ :
Benbekhti (2/2), Beudin (1/3), Boitelle (1/1), Carlier (2/4 dont 1/1 pen.), Courtois, Havez (6/12 dont 1/2 pen.), Naux (3/7), Ruinet, J. Suel (3/5), Van Assche (1/4), Wiart, Bastard (4/8).
Entraîneur : Rollet.



© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités