mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Melvyn Richardson vers Montpellier, Dolenec vers Barcelone
Melvyn Richardson vers Montpellier, Dolenec vers Barcelone
10 Janvier 2017 | France

Comme un symbole. La veille du début du championnat du Monde en France, Montpellier confirme la signature pour quatre ans du gaucher chambérien Melvyn Richardson. Annoncé l'été prochain, il n'aura pas le temps de croiser le Slovène Jure Dolenec en partance pour Barcelone.

Cela s'est presque fait en même temps. C'est au moment où Didier Dinart et Guillaume Gille s'apprêtait à communiquer la liste des 16 + 1 appelés à débuter le Mondial dès mercredi à Paris contre le Brésil qu'on a appris que Melvyn Richardson quittait Chambéry à l'issue de la saison. Pour aller où ? Pas près loin mais un peu plus au sud à... Montpellier. Mais pour remplacer quel joueur puisque dans le club de l'Hérault, sur le poste de gaucher, il n'y a pas pénurie avec les ailiers Théophile Causse et Aymen Toumi, les arrières Valentin Porte, Vid Kavticnik et Jure Dolenec ?  C'est ce dernier qui quittera le club où il était arrivé en 2013. L'international slovène était convoité depuis de longs mois par Barcelone mais encore sous contrat dans l'Hérault (2 ans), les dirigeants du MHB se sont donnés un délai de réflexion pour prendre leur décision. Et ont répondu favorablement. "Barcelone est un grand club, Jure un super mec et on a fait en sorte que les trois parties s'y retrouvent, nous explique Rémy Lévy, le co-président du MHB. Barcelone cherchait un arrière droit pour succéder à Lazarov, non pas la saison prochaine mais la suivante. Honnêtement au début, nous n'étions pas très chauds surtout qu'il fallait trouver quelqu'un de haut niveau pour le remplacer. Et on a tout fait pour mener la transaction à bien parce que Jure Dolenec je le répète est quelqu'un de très correct qui a énormément apporté à Montpellier et on ne pouvait pas lui barrer la route pour aller dans une équipe qui attise autant de convoitises." La solution Melvyn Richardson, libre de tout engagement avec Chambéry en juin prochain, est apparue comme une évidence. Le fils du grand Jack, champion d'Europe (en 2014) et du Monde (en 2015) avec France jeunes avait émis le vœu de passer à l'étage au-dessus. Cette volonté était remontée aux oreilles de pas mal de formations notamment en Allemagne (Berlin avait par exemple, marqué son intérêt). "Avec Valentin (Porte) sur le poste, c'est une très bonne association et avec Vidko (Kavticnik) qui peut venir rendre des services de temps en temps, nous sommes très satisfaits de cette arrivée future ."  La coïncidence est très frappante. C'est en plein championnat du Monde au Qatar il y a deux ans, que Montpellier et Valentin Porte s'était mis d'accord pour associer leurs efforts. Comme quoi un Mondial a du bon. Il ne reste plus à Melvyn Richardson à faire le nécessaire pour entrer en France A. Il en est dans l'antichambre, il ne lui reste plus qu'à pousser la porte.  

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live avec Handvision