mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
D2F : Les Américaines partenaires de Saint-Amand-les-Eaux !
D2F : Les Américaines partenaires de Saint-Amand-les-Eaux !
21 Décembre 2017 | France > Division 2F

Que demander de plus qu'un match de gala pour peaufiner sa préparation au derby du Nord qui se jouera le 30 décembre contre le Sambre-Avesnois (SAHB) ? C'est ce qui s'est déroulé jeudi soir à Saint-Amand-les-Eaux qui recevait l'équipe nationale des États-Unis dans un match amical où les automatismes étaient à retrouver après une longue période de trêve.

De trêve, on ne parle plus depuis plusieurs jours puisque les Amandinoises, après une période de repos fort méritée (la saison ayant débuté pour elles courant juillet), ont repris le chemin du travail technique qu'il a fallu traduire sur le terrain face à de très nombreux supporteurs venus soutenir à nouveau leurs protégées. Pour Florence Sauval, l'entraîneur du HBCSA-Porte du Hainaut, un objectif prioritaire était inscrit sur le pressbook : ne pas avoir de blessées à l'issue de la rencontre. Du côté américain, l'entraîneur québécois, Christian Latulippe, avait mis des forces de côté pour tenter de contrer une équipe qu'il craignait. Mais il tenait surtout à faire passer un état d'esprit collectif, sachant qu'aux USA, il n'y a pas de championnats. Seuls des tournois et autres rencontres collectives sont au rendez-vous. C'est peut-être la raison pour laquelle Taylor et Newbern évoluent à Aulnay-sous-Bois et Levinkind au Maccabi de Jérusalem. Mais même leur présence n'a pas permis au Team US de renverser la vapeur, l'effectif étant trop juste pour réaliser des turnovers efficaces.

Et pourtant, ce sont les filles de l'oncle Sam qui mettaient, les premières, une tension sur des Amandinoises menées de deux buts en début de partie (6e ; 1-3). Mais à l'approche de la pause, les Amandinoises, tel un diesel bien rodé revenaient au score pour mener 13 à 10 malgré une première période marquée surtout par un long festival de tirs ratés. Dès la reprise, le HBCSA-PH se retrouvait à nouveau avec son effectif traditionnel, Filipovic étant revenue des Mondiaux où elle était qualifiée avec la Serbie, de même que Surmely, qualifiée avec la France U20, Vautier restant sur le banc. Le Team US faisait son possible pour juguler la vigueur de leurs hôtes mais rien n'y faisait (45e ; 23-13). Quant au score final, n'ayant aucune importance particulière, il reflétait la nette différence entre les deux collectifs, les Américaines courbant le dos face à la nette suprématie de Saint-Amand-les-Eaux.

Christian Latulippe était quelque peu déçu de n'avoir pu stopper cette descente aux enfers, tant son équipe possède certains éléments plus que performants mais insuffisants en nombre. Néanmoins, sa préparation aux qualifications à venir, dont les Jeux olympiques, semble prendre une tournure agréable.

Florence Sauval, quant à elle, s'est félicitée du test de mise en place du travail réalisé ces derniers temps, sachant la nécessité d'approfondir le travail collectif avant le derby, d'autant que la rencontre était suivie de près par Ivan Markovski, l'entraîneur du SAHB, présent dans les tribunes.

© Jean Pierre Malewicz
Partager sur Facebook
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités

    La LFH en Live
    avec Handvision

    Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.