mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La D2 Féminine fait sécession !
La D2 Féminine fait sécession !
5 Septembre 2018 | France > Division 2F
Nouvel opus de D2F plein de nouveauté pour cette rentrée 2018. Fini le groupe unique, la Fédération a décidé de séparer le nord et le sud en première phase (deux poules de 8). S'en suit une phase de play-off pour les quatre mieux classés de chaque poule, une phase de play-down pour les autres (les quatre derniers sont rélégués en N1F). 16 équipes au total sur la ligne de départ (au lieu de douze précédemment), deux favoris logiques à la montée en élite en possession du statut VAP (le champion sortant Mérignac et le relégué de LFH Le Havre) et une compétition qui promet d'être longue et intense.

Candidat déclaré à l’accession en LFH, le Mérignac Handball a cette fois-ci toutes les cartes en main pour rejoindre le niveau supérieur. D’abord car il dispose de la carte VAP indispensable pour retrouver le gotha Hexagonal… et puis d'un groupe qui a gardé ses forces vives (Nganmogne, Bruneau, Keita, Olivar ou encore Nicolas) mais a su se renforcer d’éléments d’expérience niveau international (Deroin, Carla Alberto ou encore Daquin). Le coach Raphael Benedetto sait qu’il y aura « plus d’attentes mais nous en avions déjà la saison passée, soit, terminer dans les 4 premiers. L’objectif c’est d’être champion de France en 2019 ». Cela passe par un début de championnat aussi bon que le précédent car Mérignac démarre fort avec la réception de son dauphin de la saison passée, Plan-de-Cuques… assurément l’affiche vedette de la première journée de championnat.
Maudit et relégué au terme de play-down de LFH mal négocié, Le Havre doit se résoudre à repartir à l’échelon inférieur. Un contre temps majeur et regrettable dans le projet du club Normand de rester durablement en élite, le HAC fait toujours confiance à Roch Bedos… il doit se résoudre à perdre quelques joueuses clés (Mavoungou, Rajnohova) mais conserve la force vive de son effectif. Allié à quelques recrues estampillées D1 (Batista, Svangaard), ce HAC a les moyens de se mêler à la lutte pour le titre, au pire se hisser sur le podium final.



Véritable surprise de l’exercice précédent, Plan-de-Cuques aura épaté la galerie… notamment durant la phase retour jusqu’à prendre le pouvoir un temps et titiller le champion Mérignac jusqu’au bout. Du grand art pour un groupe Marseillais qu’on n’attendait pas à pareille fête. Grégory Capelle a su tirer la quintessence de son équipe, le HBPC n’a connu que peu de bouleversements dans son effectif durant l’intersaison. Certes, l’équipe des Bouches-du-Rhône perd sa meneuse Rehab Gomaa, l’un des éléments clés en 2017/18 ainsi que sa paire de gardiennes. Mais les arrivées de la Toulonnaise Laura Gaudefroy, de la prometteuse Ophélie Tonds… conjuguées au savoir-faire du groupe en place, ce Plan-de-Cuques a de quoi déjouer une nouvelle fois les pronostics.
Le savoir-faire de Noisy/Gagny est d’abord défensif : défense n°1 du championnat la saison passée comme il le fut ces dernières années également, l’entente de Seine-St-Denis entend bien retrouver une certaine continuité dans ses résultats… chose qu’il a perdu durant le premier semestre 2018. Noisy a certes misé sur un nouveau tandem de gardiennes (la jeune Cira Lo et l’Argentine Carratu) mais pour le reste conserve un bloc qui se connaît par cœur. Bellakdhar, Inglis, Chalmandrier en chefs de file, le club du 93 espère faire aussi bien que la saison dernière… à savoir terminer dans le top 5.
Celles s/Belle aura vécu une saison 2017/18 compliquée… miné par les blessures et handicapé par des rendez-vous majeurs mal négociés, le club Deux-Sévrien a terminé au final 6ème… laissant la part belle à son rival VAP direct, St Amand-les-Eaux. Les Belles de Celles présentent un nouveau visage très différent du précédent puisque Sénamaud, Son, Jubault s’envolent vers d’autres horizons. Mais la révolution côté Cellois est surtout marquée par l’arrivée de Pablo Morel, l’ancien coach d’Issy-Paris. Il est accompagné de Perrine Petiot, Guillemette Cauly et Tamara Jovicevic. L’objectif, c’est de retrouver une dynamique de succès en se rapprochant sérieusement des trois premières places finales, le statut VAP ayant été renouvelé avec succès.



Si la saison dernière a terminé en eaux de boudins pour l’ASUL Vaulx-en-Velin (cinq revers de suite), force est de constater que le collectif Lyonnais a vécu un maintien serein et un exercice sans complication majeure. Et les Asulistes de Marion Grange auront à cœur d’embrayer la vitesse supérieure en faisant mieux que 7ème. Perspective parfaitement plausible car l’effectif ne bouge que très peu… l’arrière Boisorieux et l’Amandinoise Koumba Cissé renforçant un groupe melé d’expérience et de forces vives de la jeunesse Lyonnaise.
Les Hauts-de-France seront à nouveau bien représentés : le Sambre-Avesnois (8ème) et Lomme de retour en D2 sont les deux représentants Nordistes tandis que St Amand rejoint l’élite. Côté Sambrien, le groupe perd des éléments de valeur (Kucharska, Lovric) mais peut s’appuyer sur des recrues à fort potentiel (Gomaa, Abdellahi et Mino Larenas). Un SAHB bien décidé à repartir de l’avant après une fin de saison éreintante. Invité surprise en D2, Lomme fera figure de petit poucet. Loïc Gardey a repris les rênes et devra s’appuyer sur la dynamique de la saison dernière avec Benlabed, Maréchel, Zemour en joueuses vedettes… et ce, pour assurer le maintien.
Il est question de maintien pour Bouillargues. Sauvé des eaux de justesse après un duel à distance gagné in extremis face à St Grégoire, le SUN-AL reprend la compétition avec Delphine Cendré en coach principal, en espérant le retour prochain de Milena Murat. Faute de moyens, pas de recrues à signaler… juste le sentiment que le club Gardois peut s’en sortir en comptant sur le groupe existant mais à la faveur d’un combat de tous les instants. Excellent 4ème du précédent exercice, Aunis Handball comptera sur la force de frappe de la saison passée (meilleure attaque de D2 avec Delorme, Nieto, Lopez-Martin en buteuses n°1) pour assurer un bon maintien… le club Charentais-Maritime faisant encore une fois le pari d’un duo de gardiennes pour le moins juvénile.


Seul au monde dans son championnat de N1, Cannes gravit les marches quatre à quatre. Il n'était qu'en N2 début 2017, le groupe Azuréen revient en D2 après l’avoir quitté pour raison financières. Un retour en pleine lumière que Cannes, désormais plus prudent dans ses ambitions, espère fructueux… pour cela, Jean-Louis Leblond a recruté essentiellement du côté de Besançon (Manaut, Brame, Plazanet). Le Pouzin revient lui aussi en D2 avec Christophe Chagnard à sa tête : un collectif Ardéchois qui a su étoffer son effectif pour tenir la comparaison avec notamment en renfort la Péageoise Vuillemot, la Toulonnaise Pannequin et la Macédonienne Velichkovska.
Beaucoup de promus cette saison (six au total)… beaucoup de retours dont celui de la Stella St Maur. Angélique Spincer a su très vite ramener son équipe en D2 en se montrant particulièrement costaud en tête de la poule 2 de N1. Avec une attaque de feu, une défense de fer, une phase retour parfaite… et désormais un recrutement ciblé, la Stella veut cette fois-ci durer à ce niveau de compétition.
Il aura pris son temps pour revenir en D2 mais l’ATH Achenheim-Truchtersheim a atteint son objectif… avec en prime le titre de champion de N1. Aurélien Duraffourg et ses joueuses viseront un bon maintien… avec le secret espoir d’accrocher les quatre premières places en première phase synonyme de play-off.
A Octeville, la préparation se révèle compliquée… car les blessures se sont accumulées. Pas facile pour Mickael Moreno surtout lorsque le HBO perd Abdelhak à l’intersaison. Gujic et Mavoungou sont les renforts d’expérience au milieu de quelques jeunes joueuses pleine de promesses, Octeville tentera de valider un maintien plus serein que la saison passée.
Bergerac est l’invité surprise de ce championnat de D2 : 2ème de sa poule de N1, le club Périgourdin éprouve des difficultés à recruter en conséquence. Marion Fayemendy et ses coéquipières miseront sur une solidarité et un engagement sans faille pour réussir leur toute première apparition à ce niveau.


1° Journée de D2F poule 1.

STELLA SPORTS ST MAUR HANDBALL - SAMBRE AVESNOIS HANDBALL

Pronostic : Saint Maur

Arbitres / Délégué (D) :
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure :
Le 08/09/2018 A 20:30:00
Lieu :
Gymnase Brossolette
51 , avenue Pierre Brossolette
ST MAUR DES FOSSES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

LOMME LILLE METROPOLE HB - ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM

Pronostic : Achenheim

Arbitres / Délégué (D) :
DUEE MATHILDE
LECLERCQ CLEMENTINE
Date et Heure :
Le 08/09/2018 A 20:00:00
Lieu :
SALLE DU PARC
RUE DE LA MITTERIE
LOMME

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

HAVRE ATHLETIC CLUB HB - ENTENTE NOISY-LE-GRAND / GAGNY

Pronostic : Le Havre

Arbitres / Délégué (D) :
DROILLARD JIMMY
LOUER QUENTIN
Date et Heure :
Le 08/09/2018 A 20:00:00
Lieu :
DOCKS OCEANE
Quai Frissard
LE HAVRE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

ASUL VAULX EN VELIN - HB OCTEVILLE SUR MER

Pronostic : Vaulx en Velin

Arbitres / Délégué (D) :
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure :
Le 08/09/2018 A 20:00:00
Lieu :
Palais des sports Jean CAPIEVIC
3 rue Ho Chi Minh
VAULX EN VELIN

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

1° Journée de D2F Poule 2.

AS CANNES-MANDELIEU HANDBALL - AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY

Pronostic : Cannes Mandelieu

Arbitres / Délégué (D) :
BOIS FREDERIC
DUFFET PHILIPPE
Date et Heure :
Le 09/09/2018 A 15:00:00
Lieu :
SALLE OLYMPIE
Avenue des Anciens Combattants
MANDELIEU LA NAPOULE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

ARDECHE LE POUZIN HB 07 - BERGERAC PERIGORD POURPRE HANDBALL

Pronostic : Le Pouzin

Arbitres / Délégué (D) :
CHAMAND JEREMY
CHAMAND MICHEL
Date et Heure :
Le 08/09/2018 A 20:30:00
Lieu :
JACKSON RICHARDSON
Complexe sportif 'Lili Moins'
LE POUZIN

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

MERIGNAC HANDBALL - HANDBALL PLAN DE CUQUES

Pronostic : Mérignac

Arbitres / Délégué (D) :
LEVY FLORIAN
ARCE TIMOTHE
Date et Heure :
Le 08/09/2018 A 20:45:00
Lieu :
PIERRE DE COUBERTIN
AVENUE ROBERT SCHUMANN
MERIGNAC

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

S.U.N. A.L BOUILLARGUES - CELLES SUR BELLE

Pronostic : Bouillargues

Arbitres / Délégué (D) :
MEFFRE AYMERIC
GUILLOT CLEMENT
Date et Heure :
Le 08/09/2018 A 20:15:00
Lieu :
Gymnase municipal
Rue de la Source
BOUILLARGUES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

La LFH en Live
avec Handvision

la D2F en Live avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.

Pari de handball stakers.com