mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC F : Les Messines en patronnes
LDC F : Les Messines en patronnes
7 Octobre 2018 | Europe > Champion's League

Pas de problème pour Metz face à Larvik. Les anciens du monde du handball féminin pourraient sursauter à l’énoncé de cette phrase, tant le club norvégien a dominé l’Europe pendant longtemps. Mais les temps ont changé et clairement, Metz est passé largement au-dessus de la légende du Nord de la Norvège. Au bout de 45 minutes, Metz avait fait exploser totalement toute résistance à Larvik. Malheureusement, la fin de match aura été totalement ratée et le +15 s’est transformé en +11 final (31-20) au grand dam d’Emmanuel Mayonnade.

Si la réaction d’énervement du coach de Metz est compréhensible au vu du dernier quart d’heure de jeu, il ne faut sans doute pas, pour les observateurs, s’arrêter à ça. Certes, on a vu une belle bouillie de handball sur ce dernier quart de match. Certes, les tirs ratés et passes dans les chaussettes se sont multipliées et la défense est devenue un vrai champ de foire. C’était un peu la fête à Neuneu, ça partait dans tous les sens et c’était à celle (dans les deux camps) qui prendrait feu le plus vite. Mais cela n’efface pas les 45 première minutes qui elles ont été de très bonne facture. On savait que Larvik avait de la qualité, mais aussi un gros défaut, le manque d’expérience d’un effectif extrêmement rajeuni depuis 2 saisons. Et la qualité, on va la voir pendant presque un quart d’heure. Notamment avec une gauchère de 22 ans du nom de Maria Hjertner qui va enquiller les lucarnes pendant un gros quart d’heure et mettre un peu de doute dans les têtes lorraines. Un gros bras, un jeu de gaucher type avec un retour quasi systématique dans le central… Il suffit que le contre ne soit pas en place, qu’il n’y ait pas assez d’activité pour gêner le shoot, et la gardienne se fait crucifier à chaque fois. Mais pour durer, il faut un sacré physique, et logiquement, la jeune norvégienne va commencer à piocher passé les 10 minutes de jeu. Un temps mort pour demander un peu d’activité en défense et reposer les bases du jeu collectif. Une Grace Zaadi qui fait l’attaque ET la défense et qui met tout le monde au diapason de son activité, et la déferlante va s’abattre sur les têtes blondes dans le dernier quart d’heure de jeu façon foudre jupitérienne. De 6-6 on va passer à un 16-8 à la pause qui vous tue un match pour de bon… Cela partait dans tous les sens côte Metz ! N’Gouan était gavée de ballons en pivot, Laura Flippes était métronomique sur son aile droite ; Alexandra Zych alternait le danger avec son bras gauche et de vrais temps forts de fixation et pour mettre tout ça en musique sans quasi aucune fausse note, toujours Grace Zaadi qui régale les Arènes. La fin cauchemar pour Larvik s'appelait Laura Glauser… Entrée au quart d'heure de jeu, la gardienne messine va s'offrir un show à faire frémir les Arènes pour finir sur un 56% d'arrêts tout simplement exceptionnel.

Restait à y mettre un petit ingrédient en plus pour transformer le match en démonstration, un ailière gauche impeccable. Manon Houette out, suite à son déboitage polonais en règle en Golden League, Manu Mayonnade avait décidé de responsabiliser totalement Marion Maubon, ayant même des mots très forts avant le match sur son implication, son enthousiasme et son professionnalisme. L’ancienne de Bègles et Mios va lui rendre au centuple ! Propre et variée sur les shoots de décalage, elle va y ajouter une activité incessante en défense et des contre-attaques assassines. Résultat 6/6 au final et un match d’une qualité rare ! Bref, tout le monde était dans le bon tempo, la cabane allait véritablement tomber sur le chien norvégien quand Orlane Kanor prenait feu en début de seconde période. Ceux qui doutent encore de ses qualités exceptionnelles au vu de ses prestations parfois hésitantes avec les Bleues peuvent se passer ce quart d’heure de jeu en boucle ! Une vitesse d’engagement, un jump et un shoot dévastateur qui vont renvoyer Larvik au fond du trou pour de bon. A +15, signé par la sœur jumelle d’Orlane, Laura, pour faire bon compte dans la famille, c’était le temps de la grande ouverture de banc pour Emmanuel Mayonnade. Larvik était compté debout et il attendait de ces jeunes pousses un jeu propre et lucide et ainsi montrer qu’il peut compter sur elles dans les joutes à venir. On a vu que cela ne s’est pas vraiment passé comme ça… Mais bon, dans l’histoire du match, cela reste un détail. Dans la gestion du groupe, là, c’est peut-être un peu différent…

La réaction d’Emmanuel Mayonnade (Au micro de BeIN sports) : « Je suis agacé sur cette fin de match, elle n’est pas digne des 45 premières minutes, je trouve ça malheureux de terminer de cette façon-là. Avec ce que j’ai vu sur le dernier quart d’heure, j’aurais du mal à valoriser les 45 premières minutes. Notre début de match me donne l’impression que l’on est impliqué et concentré et que l’on va pouvoir les avoir sur la durée. C’est ce que l’on a réussi à faire, elles ont pioché physiquement et nous avons réussi un bon début de seconde période. Voilà l’essentiel est fait, mais il ne faut pas se leurrer, face à Nice cela ne passera pas si on reste sur le même niveau de jeu. »

A Metz, Palais des Sports des Arènes
Le dimanche 7 octobre 2018 à 15h00
Ligue des Champions Féminine Poule B
Metz HB - Larvik HK : 31 - 20 (Mi-temps : 16-8)

4 000 spectateurs
Arbitres : MMES Maike Merz et Tanja Schilha (Allemagne)
Délégué : Henrik Makinen (Suède)

Evolution du score : 3-3 5°, 6-4 10°, 9-7 15°, 12-7 20°, 13-8 25°, 16-8 MT - 18-9 35°, 22-11 40°, 26-13 45°, 29-16 50°, 30-19 55°, 31-20 FT.

MetzMetz
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.MAUBON6/60/06/600100616
L.FLIPPES4/50/04/500000411
O.KANOR5/70/05/700010511
A.NGOUAN4/50/04/500000411
A.ZYCH2/30/02/30000025
M.NOCANDY1/11/22/30000023
G.ZAADI-DEUNA2/52/24/70021043
L.KANOR1/20/01/20000012
B.EDWIGE0/10/00/1000000-1
D.GAUTSCHI0/10/00/1000000-1
S.NOOITMEER0/10/00/1000000-1
A.LUCIANO0/20/00/2000000-2
X.SMITS1/30/01/3001001-2
G.NIOMBLA2/30/12/4001012-10
Total28/453/531/50005213145
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
L.GLAUSER15/281/116/2900000028
I.KAPITANOVIC3/90/13/100000000
Total18/371/219/39005213173
LarvikLarvik
JoueursTcPeTtPdInBp2mnRgeButEva
M.HJERTNER8/170/08/1700000815
S.MOLLER1/20/01/20000012
M.BERGUM2/70/02/70000021
M.FIGENSCHAU1/30/01/30000011
E.CHRISTENSEN2/60/02/60010020
M.MOLID2/71/23/90000030
M.RIVAS TOFT2/60/02/60010020
M.WOLFF0/00/00/00000000
J.ANDENAES0/10/00/1000000-1
K.LUND1/40/01/4000101-2
T.ROTH BERGLIE0/20/00/2000100-4
Total19/551/220/57002202012
GardiensAcApArrPdInBp2mnRgeButEva
Y.GLUIC1/32/33/60000006
G.RUNDBRATEN9/350/29/37000000-6
Total10/382/512/43002202012


Dernière Journée | Journée 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
BuducnostOdense312806/10>>
MetzLarvik312007/10>>
Prochaine Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
LarvikBuducnost 13/10 
OdenseMetz 13/10 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Metz2110031201 
-Buducnost2110031281 
3Odense010102831-1 
-Larvik010102031-1 

© François Dasriaux
Partager sur Facebook
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités
Pari de handball stakers.com