bandeau handzone

N1M (18°) : Villeneuve Loubet, ce héros !

Nationale 1M

dimanche 9 mars 2008 - © Davy Bodiguel

 11 min 51 de lecture

Une fois n'est pas coutume, les cadors de la Poule 1 ont tous gagné lors de cette 18ème journée. Un trio composé de Nanterre, Gonfreville l'Orcher et Bordeaux s'est formé et l'accédant direct à la D2 se trouve vraisemblablement parmi ces trois prétendants. Malmené en ce moment, Nanterre a prouvé qu'il avait de la ressource en allant gagner à Gien (27-29). On peut parler d'exploit des Nanterriens de Christian Lecorre tant la citadelle Giennoise paraissait imprenable jusqu'alors. Le leader Parisien possède toujours deux points d'avance sur Gonfreville, avec toutefois un match de plus à disputer pour la formation Normande. Gien n'a pas trouvé la clé du coffre-fort Nanterrien, une défaite ennuyeuse pour Mohamed Ahouari et ses joueurs, obligés de rattraper les points perdus, cette fois-ci chez les autres. Gonfreville s'est une nouvelle fois distingué à domicile en surclassant la Roche s/Yon (33-23). On prend les mêmes et on recommence : Géraud Martin et Damien Rouault, avec la complicité de Thomas Moreau, ont encore brillé devant leur public. Un sentiment de résignation flottait dans l'air du côté des Yonnais. Jamais la formation de Guillaume Sorin n'a pu rivaliser, butant trop souvent sur le bloc Havrais. Les Girondins de Bordeaux signent leur second succès à l'extérieur, à Lagny (23-26). Et c'est une nouveauté : la troupe de Geoffrey Cassagne tient aujourd'hui la distance en déplacement. Ce succès place, plus que jamais, Bordeaux dans la peau d'un outsider à l'accession finale. Cà va mal pour Lagny s/Marne : quatrième revers d'affilée, une très mauvaise passe qui plonge Vincente Navarro et ses hommes à la dernière place de la Poule 1. En 4ème position, on retrouve Livry-Villepinte, la formation Séquano-Dyonisienne s'emploie à préserver une série d'invincibilité à domicile depuis quatre matchs. Livry-Villepinte est parvenu, non sans mal, à l'emporter chez lui devant Torcy (30-29). Les protégés de Tijani Kachroum ont du batailler ferme pour vaincre et ainsi doubler, leur adversaire du jour, au classement. Torcy baisse pavillon, doucement mais sûrement : avec cette défaite en Seine St Denis, le rêve de montée des Torcéens s'évanouit définitivement. Les six premiers, de Nanterre à Torcy, joue le haut de tableau. Mais derrière... les huit poursuivants luttent farouchement pour ne pas descendre. Pour la septième fois, Ivry II rend une copie propre devant son public. Et quelle belle victoire des jeunes de Daniel Hager. Dominant de la tête et des épaules la formation de Lanester, Ivry fait le grand écart (34-21) notamment grâce à Morgan Staigre (9 buts) et Mathieu Bataille (7 buts). A deux points du premier relégable, la Réserve Ivryenne continue son chemin vers la voie du maintien. Lanester n'a pas vu le jour dans l'antre du champion de France, une nouvelle correction pour des Bretons totalement dépassés par la vitesse Ivryenne. Lanester peut dire adieu à l'élite. St Gratien Sannois est en forme actuellement : troisième succès de rang et victoire à domicile ô combien importante face à un rival direct, Le Chesnay (28-27). Un nouvel élan pour Jérome Turchi (homme du match avec 27 arrêts) et ses coéquipiers, qui possèdent désormais deux points d'avance sur le premier relégable. Empêtrés dans la zone rouge, les Chesnaysiens de Pascal Peronno ont bien failli rapporter les trois points de ce court déplacement. Hélas, une gestion approximative des dernières minutes ont eu raison de leurs derniers espoirs. Libourne a du caractère : non, n'enterrons pas une équipe Libournaise toujours décidée à s'en sortir. Dans un duel crucial pour leur survie en N1, Fred Vincent et ses gars sont allés s'imposer in-extremis (32-33) à Mainvilliers-Chartres. Libourne quitte sa position de lanterne rouge et confirme l'éclaircie après la tempête. Côté Mainvillo-Chartrais, la défaite fait malheureusement basculer Sasa Mitrovic et les siens dans la zone de relégation. 

Villeneuve bientôt en D2 ? Le sorcier Vassilev serait-il en passe de gagner son pari ? De semaine en semaine, Villeneuve s'affirme comme le véritable patron de la Poule 2. Et les derniers sceptiques n'ont eu qu'à constater une nouvelle fois la supériorité des Azuréens ce samedi à Strasbourg. Vainqueur au finish de la Robertsau (28-30), Villeneuve s'empare du leadership, avec deux points d'avance sur Belfort. A égalité 28-28 dans le money-time, l'ESVL a pu compter sur l'ultime coup de rein de Florent Connes, grand bonhomme du match et auteur des deux derniers buts. La Robertsau n'a pas démérité mais il manque toujours ce brin de réussite qui peut faire basculer la rencontre. Derrière, c'est la catastrophe pour Belfort ! Enorme déconvenue pour Rafiu Salami et ses joueurs, battus (38-28) à Chateauneuf. Totalement dominés, les lions Franc-Comtois n'ont jamais pu rugir, rapidement submergés par les offensives Provençales. Et quelle fait plaisir à voir, cette métamorphose Chateauneuvaise ! A l'agonie en 2007, la troupe de Serge Laurain s'est littéralement transformée en ce début d'année. Avec un quator offensif composé de Messaoudene, Abidi, Eklu Natey et Lacaze, le maintien est désormais largement à la portée du CHB. Pour les autres rendez-vous de cette 18ème journée, il ne faisait pas bon recevoir : 5 victoires pour les visiteurs en 7 rencontres. A commencer par le déplacement gagnant de la Réserve Chambérienne à Thionville (31-35). Les jeunes de Bertrand Pachoud ont imposé leur enthousiasme face à une équipe Lorraine expérimentée. On notera l'efficacité de Yaneck Fritsch et Yann Ducreux, on insistera évidemment sur la formidable démonstration de Sébastien Le Goff dans sa cage (29 arrêts à lui seul). Un seul succès en 7 matchs, Thionville a le moral dans les chaussettes d'autant que la zone rouge se rapproche à grands pas. Autre victoire à l'extérieur, celle de Chalon s/Saône, tombeur de Montélimar-Cruas dans la cité Nougatière (29-31). Chalon a creusé l'écart en première période grâce notamment à Sébastien Plathey (20 arrêts) et Abdel Ziada (8 buts), avant de gérer son avance par la suite. Les Chalonnais de Christophe Fourcot gardent ainsi le contact avec le podium. Simple constat pour Montélimar : Ovidiu Pavel (16 buts encore ce week-end) ne peut pas tout faire à lui seul. Trop handicapés par les absences, manquant de rotations, les Montiliens de Sylvain Frésu souffrent d'une irrégularité chronique dans leurs résultats. L'autre club de la Drôme, Valence Handball a souffert à Salon-de-Provence. Victorieux sur le fil (23-24) au terme d'une belle bataille défensive, les Valentinois peuvent remercier l'impeccable Luc Yvard, auteur de 24 arrêts. A signaler la belle régularité aux shoots de Romain Conte (10 buts pour l'ex-Lillois). Dans le match de la dernière chance, Salon de Provence a probablement dit adieu à la N1 samedi soir. Les six premiers de la classe tiennent désormais le bon wagon : à sept points derrière Valence (l'actuel 6ème), la bataille du maintien fait rage. 8 équipes sont encore concernées par la relégation. Parmi elles, Montpellier II a relevé la tête après trois mois chaotiques. Bénéficiant de quelques renforts de l'équipe fanion, la Réserve Montpelliéraine est allée l'emporter à Ajaccio (23-28). Avec la main ferme de Vincent Gérard (16 arrêts), les accélérations de Rémi Salou et Jordan François Marie, Montpellier croit plus que jamais au maintien. Début de match difficile, pertes de balles en attaque, Ajaccio n'a jamais pu devancer son adversaire au score. Certes, le Gazélec reste au contact des non-relégables mais l'agenda Corse semble compliqué. C'est entendu, le Cavigal Nice joue a se faire peur : mené de trois points à la pause, Nice n'a du son salut qu'à un ultime coup de rein dans les trois dernières minutes de son match l'opposant à Conflans. Vainqueur à l'arrachée (24-22), le Cavigal peut pousser un grand "ouf" de soulagement. "Un gros coup au moral" : Daniel Deherme et Conflans ont grandement hypothéqué leurs chances de maintien. Une défaite crève-coeur pour des Conflanais, au bord d'une double relégation.

 

 

 

 

 

 

Chambéry a incontestablement insufflé un vent de fraîcheur sur la N1 Masculine. La Réserve Savoyarde s'est installée depuis peu sur le podium de la Poule 2. Vainqueur ce week-end à Thionville, Chambéry a pu compter sur un gardien en état de grâce. Avec 29 arrêts au total, Sébastien Le Goff a écoeuré les attaquants Lorrains, pourtant rompus aux joutes de la division. Une prestation impressionnante pour ce Brestois d'origine, tout juste âgé de 20 ans.

POULE 1 : NANTERRE RÉSISTE

GONFREVILLE - LA ROCHE S/YON : 33-23
L'ESMGO EN DÉMONSTRATION

Salle Auguste Delaune (200 spectateurs). Mi-temps : 15-10. Arbitres : MM. Dewaele & Fermon.
Gonfreville : Rouault (14 arrêts), Dauzou (3 arrêts) / Legendre (6), Lemarchand, Yesli (2), Martin (8), Saidi (4), Marcisz (4), Moreau (7), Keita (2), Lamazouère, Thierry.
La Roche s/Yon : Larignon (5 arrêts)
, Biegnon (8 arrêts) / Zouhair (4), Hémard (2), Tenailleau (1), Nagnonhou (3), Martin (5), Littré (3), Hobbé (1), Langevin (4), Girard, Rafai.
Remerciements à Pascal Leguillon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


LAGNY - BORDEAUX : 23-26
LES GIRONDINS TIENNENT LA CORDE
Gymnase Guy Kappès. Mi-temps : 10-14. Arbitres : MM. Bennour & Regaieg.
Lagny : Lahrèche (59', 21 arrêts), Smagiel / G. Szlendak (7), Mondot (5), Niel (3), Piter (3), B. Szlendak, Lazio (2), Gau, Zahzam (2), Sarr, Chantelly (1).
Bordeaux : Vaquero (9), Villacampa (3), M. Laqui (3), H. Laqui (1), Andrieu (2), Limousin (4), Ibaroule (2), Geffrard (2).
Remerciements à Michel Armengaud & André Goyheneix

IVRY II - LANESTER : 34-21
IVRY RÉCITE SA LECON

Gymnase Auguste Delaune. Mi-temps : 17-10. Arbitres : MM. Delon & Humbert.
Ivry II : Rhouma (9 arrêts) / Loupadière (4), Staigre (9), Bonin (4), Magouré (4), Bataille (7), Messaoudi (4), Thomas (2), Léandri.
Lanester : Le Lan (2 arrêts) / Glon (2), Roubenne (5), Lestang (3), Boubala (1), Muhic (6), Malalel, Charrier (2), Houessou (1), Le Pogam (1).

LIVRY VILLEPINTE - TORCY : 30-29
LIVRY S'IMPOSE AU FINISH

Espace Alfred-Marcel Vincent. Mi-temps : 13-13. Arbitres : MM. El Hilali & Gazani.
Livry-Villepinte : Civilis (8 arrêts), Herrmann (5 arrêts) / San Esteban, Arquevaux (7 dont 4 pen), Godin (1), Dias (5), Guillin, Yaho (3), Bertin (2), Anastasovski (4), Béret (1), Bosère (7 dont 4 pen).
Torcy : Morel (6 arrêts), Pierron (2 arrêts) / Grandvallet (2), Gottini (9 dont 1 pen), Anti, Turpin (1), Prigent (9), Letocq (3), Durand, Motte (3), Lebras-Masson, Dupaty (2).
Remerciements à Gilles Letocq

ST GRATIEN - LE CHESNAY : 28-27
TURCHI SAUVE L'ESSENTIEL

Gymnase Michel Hidalgo (200 spectateurs). Mi-temps : 13-13. Arbitres : MM. Bourgault & Rey Garcia.
St Gratien : Turchi (60', 27 arrêts), Larbre / Glondoume (6), Coasse (7), Cloux (3), Florella, Lafon (1), Frétet (2), Ségarel (3), Desmarest, Gherram, Benali (6).
Le Chesnay : Behary (45', 6 arrêts), Delannay (15', 3 arrêts) / Tuzolana (4), Modeste, William (3), Frère (2), Chevallier (2), Ounda (3), Bouchard, Baranger (4), Hamard (1), Le Bret (8).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


POULE 2 : BELFORT CASSE

ROBERTSAU - VILLENEUVE LOUBET : 28-30
VILLENEUVE EN BONNE VOIE
Centre Sportif (400 spectateurs). Mi-temps 15-15. Arbitres : MM. N. & O. Clermont.
Robertsau : Ljubisic (60', 13 arrêts), Jid (1 arrêt) / Beauregard (8), Denain (6), Mathis (5 dont 3 pen), Nestor (2), Gateau (2), Haas (2), Zens (2), Willmann (1).
Villeneuve Loubet : Thirion (30', 6 arrêts), Maziane (30', 8 arrêts) / Connes (9 dont 1 pen), M’Bouta (5), Casanova (5), Berra (4), Maisonneuve (3), Perrin (2), Ghibaudo (1), Parmentelot (1).

CHATEAUNEUF - BELFORT : 38-28
CHATEAUNEUF DONNE LA FESSÉE

Gymnase Municipal (200 spectateurs). Mi-temps : 19-16. Arbitres : Mmes Marion & Marchal.
Chateauneuf : Matrat (47', 8 arrêts), Sene (13', 5 arrêts) / Mélidor (1/1), Noalhyt (5/6), N'Doye (4/8), Eklu-Natey (6/9), Luvera (1/1), Chenanef (3/4), Abidi (6/9), Lacaze (6/11), Messaoudene (6/10).
Belfort : Michel (25', 4 arrêts), Pécheux (35', 8 arrêts) / Martin (2/4), Helhen (3/8), Kokanovic (7/14 dont 1 pen), Kabasele (3/4), Stocker (2/4), Khalun (2/3), Sadaoui (7/13), Guers (1/2), Rougeot (1/4).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MONTÉLIMAR - CHALON S/SAONE : 29-31
CHALON RÉSISTE AU RETOUR MONTILIEN
Espace Sésame. Mi-temps: 9-17. Arbitres : MM Cheynis & Alves do Marco.
Montélimar-Cruas : Louf (19’, 5 arrêts), Messador (41’, 11 arrêts) / Favre (2/5), Burcea (4/7 dont 2 pen), Vaduvan (5/8), Pavel (16/31 dont 1 pen), Vicat (1/2), Mourier (0/2), Marroux, Bronnimann (0/3), Arthur (1/2), Barbier. Carton rouge : Mourier (46').
Chalon s/Saône : Plathey (60’, 20 arrêts) / Taj (2/6), Ziada (8/9), M’Bemba (2/2), Haessig (5/9 dont 2 pen), Trylinski, Gautheron (5/9), Schmidt (1/1), Chassaing, Scheubel (2/5), Col (6/17).
Remerciements à Lilian Bernard & HBC Chalon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


AJACCIO - MONTPELLIER II : 23-28
MONTPELLIER REPART DE L'AVANT
Complexe Pascal Rossini. Mi-temps : 10-15. Arbitres : MM. Chambolle & Thomy.
Ajaccio : Foucaud (52', 11 arrêts), Chotard (8') / Franceschini (2/4), Casanova, Lefort, Ferhat (1/3), El Koutali (4/6), Duchemann (7/14 dont 2 pen), Bekkouche (7/17 dont 4 pen), Cheval (2/4), Pradère (0/3).
Montpellier II : Gérard (58', 16 arrêts), Andry (2', 1 arrêt) / Salou (7/9), Pongerard (5/6 dont 2 pen), François-Marie (6/10 dont 5 pen), Di Panda (3/4), L. Karabatic (3/4), Aubard, Coindevel (0/1), Arvin-Bérod (2/6), Buffalon, Bonnafous (2/6).
Remerciements à Gilles Tarnier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SALON - VALENCE : 23-24
VALENCE L'EMPORTE D'UN SOUFFLE
Salle Pierre de Coubertin. Mi-temps : N.C. Arbitres : MM. Carretero & Serra.
Salon : Nabo (60', 14 arrêts) / Boudjelmine (4), K. Beghouach (2), Belromari (4), Séguy (4), Saïdi (5), Pitoun (1), Goutai (3).
Valence : Yvard (60', 24 arrêts), Zarza / Riou (3), Nebois (3), Chaboisseau (1), Conte (10), Ilic (2), Héritier (2), Bouchet, C. Delaire (2), Francesco (1), Balestrini.
Remerciements au Valence Handball

N1M (18°) : Villeneuve Loubet, ce héros ! 

Nationale 1M

dimanche 9 mars 2008 - © Davy Bodiguel

 11 min 51 de lecture

Une fois n'est pas coutume, les cadors de la Poule 1 ont tous gagné lors de cette 18ème journée. Un trio composé de Nanterre, Gonfreville l'Orcher et Bordeaux s'est formé et l'accédant direct à la D2 se trouve vraisemblablement parmi ces trois prétendants. Malmené en ce moment, Nanterre a prouvé qu'il avait de la ressource en allant gagner à Gien (27-29). On peut parler d'exploit des Nanterriens de Christian Lecorre tant la citadelle Giennoise paraissait imprenable jusqu'alors. Le leader Parisien possède toujours deux points d'avance sur Gonfreville, avec toutefois un match de plus à disputer pour la formation Normande. Gien n'a pas trouvé la clé du coffre-fort Nanterrien, une défaite ennuyeuse pour Mohamed Ahouari et ses joueurs, obligés de rattraper les points perdus, cette fois-ci chez les autres. Gonfreville s'est une nouvelle fois distingué à domicile en surclassant la Roche s/Yon (33-23). On prend les mêmes et on recommence : Géraud Martin et Damien Rouault, avec la complicité de Thomas Moreau, ont encore brillé devant leur public. Un sentiment de résignation flottait dans l'air du côté des Yonnais. Jamais la formation de Guillaume Sorin n'a pu rivaliser, butant trop souvent sur le bloc Havrais. Les Girondins de Bordeaux signent leur second succès à l'extérieur, à Lagny (23-26). Et c'est une nouveauté : la troupe de Geoffrey Cassagne tient aujourd'hui la distance en déplacement. Ce succès place, plus que jamais, Bordeaux dans la peau d'un outsider à l'accession finale. Cà va mal pour Lagny s/Marne : quatrième revers d'affilée, une très mauvaise passe qui plonge Vincente Navarro et ses hommes à la dernière place de la Poule 1. En 4ème position, on retrouve Livry-Villepinte, la formation Séquano-Dyonisienne s'emploie à préserver une série d'invincibilité à domicile depuis quatre matchs. Livry-Villepinte est parvenu, non sans mal, à l'emporter chez lui devant Torcy (30-29). Les protégés de Tijani Kachroum ont du batailler ferme pour vaincre et ainsi doubler, leur adversaire du jour, au classement. Torcy baisse pavillon, doucement mais sûrement : avec cette défaite en Seine St Denis, le rêve de montée des Torcéens s'évanouit définitivement. Les six premiers, de Nanterre à Torcy, joue le haut de tableau. Mais derrière... les huit poursuivants luttent farouchement pour ne pas descendre. Pour la septième fois, Ivry II rend une copie propre devant son public. Et quelle belle victoire des jeunes de Daniel Hager. Dominant de la tête et des épaules la formation de Lanester, Ivry fait le grand écart (34-21) notamment grâce à Morgan Staigre (9 buts) et Mathieu Bataille (7 buts). A deux points du premier relégable, la Réserve Ivryenne continue son chemin vers la voie du maintien. Lanester n'a pas vu le jour dans l'antre du champion de France, une nouvelle correction pour des Bretons totalement dépassés par la vitesse Ivryenne. Lanester peut dire adieu à l'élite. St Gratien Sannois est en forme actuellement : troisième succès de rang et victoire à domicile ô combien importante face à un rival direct, Le Chesnay (28-27). Un nouvel élan pour Jérome Turchi (homme du match avec 27 arrêts) et ses coéquipiers, qui possèdent désormais deux points d'avance sur le premier relégable. Empêtrés dans la zone rouge, les Chesnaysiens de Pascal Peronno ont bien failli rapporter les trois points de ce court déplacement. Hélas, une gestion approximative des dernières minutes ont eu raison de leurs derniers espoirs. Libourne a du caractère : non, n'enterrons pas une équipe Libournaise toujours décidée à s'en sortir. Dans un duel crucial pour leur survie en N1, Fred Vincent et ses gars sont allés s'imposer in-extremis (32-33) à Mainvilliers-Chartres. Libourne quitte sa position de lanterne rouge et confirme l'éclaircie après la tempête. Côté Mainvillo-Chartrais, la défaite fait malheureusement basculer Sasa Mitrovic et les siens dans la zone de relégation. 

Villeneuve bientôt en D2 ? Le sorcier Vassilev serait-il en passe de gagner son pari ? De semaine en semaine, Villeneuve s'affirme comme le véritable patron de la Poule 2. Et les derniers sceptiques n'ont eu qu'à constater une nouvelle fois la supériorité des Azuréens ce samedi à Strasbourg. Vainqueur au finish de la Robertsau (28-30), Villeneuve s'empare du leadership, avec deux points d'avance sur Belfort. A égalité 28-28 dans le money-time, l'ESVL a pu compter sur l'ultime coup de rein de Florent Connes, grand bonhomme du match et auteur des deux derniers buts. La Robertsau n'a pas démérité mais il manque toujours ce brin de réussite qui peut faire basculer la rencontre. Derrière, c'est la catastrophe pour Belfort ! Enorme déconvenue pour Rafiu Salami et ses joueurs, battus (38-28) à Chateauneuf. Totalement dominés, les lions Franc-Comtois n'ont jamais pu rugir, rapidement submergés par les offensives Provençales. Et quelle fait plaisir à voir, cette métamorphose Chateauneuvaise ! A l'agonie en 2007, la troupe de Serge Laurain s'est littéralement transformée en ce début d'année. Avec un quator offensif composé de Messaoudene, Abidi, Eklu Natey et Lacaze, le maintien est désormais largement à la portée du CHB. Pour les autres rendez-vous de cette 18ème journée, il ne faisait pas bon recevoir : 5 victoires pour les visiteurs en 7 rencontres. A commencer par le déplacement gagnant de la Réserve Chambérienne à Thionville (31-35). Les jeunes de Bertrand Pachoud ont imposé leur enthousiasme face à une équipe Lorraine expérimentée. On notera l'efficacité de Yaneck Fritsch et Yann Ducreux, on insistera évidemment sur la formidable démonstration de Sébastien Le Goff dans sa cage (29 arrêts à lui seul). Un seul succès en 7 matchs, Thionville a le moral dans les chaussettes d'autant que la zone rouge se rapproche à grands pas. Autre victoire à l'extérieur, celle de Chalon s/Saône, tombeur de Montélimar-Cruas dans la cité Nougatière (29-31). Chalon a creusé l'écart en première période grâce notamment à Sébastien Plathey (20 arrêts) et Abdel Ziada (8 buts), avant de gérer son avance par la suite. Les Chalonnais de Christophe Fourcot gardent ainsi le contact avec le podium. Simple constat pour Montélimar : Ovidiu Pavel (16 buts encore ce week-end) ne peut pas tout faire à lui seul. Trop handicapés par les absences, manquant de rotations, les Montiliens de Sylvain Frésu souffrent d'une irrégularité chronique dans leurs résultats. L'autre club de la Drôme, Valence Handball a souffert à Salon-de-Provence. Victorieux sur le fil (23-24) au terme d'une belle bataille défensive, les Valentinois peuvent remercier l'impeccable Luc Yvard, auteur de 24 arrêts. A signaler la belle régularité aux shoots de Romain Conte (10 buts pour l'ex-Lillois). Dans le match de la dernière chance, Salon de Provence a probablement dit adieu à la N1 samedi soir. Les six premiers de la classe tiennent désormais le bon wagon : à sept points derrière Valence (l'actuel 6ème), la bataille du maintien fait rage. 8 équipes sont encore concernées par la relégation. Parmi elles, Montpellier II a relevé la tête après trois mois chaotiques. Bénéficiant de quelques renforts de l'équipe fanion, la Réserve Montpelliéraine est allée l'emporter à Ajaccio (23-28). Avec la main ferme de Vincent Gérard (16 arrêts), les accélérations de Rémi Salou et Jordan François Marie, Montpellier croit plus que jamais au maintien. Début de match difficile, pertes de balles en attaque, Ajaccio n'a jamais pu devancer son adversaire au score. Certes, le Gazélec reste au contact des non-relégables mais l'agenda Corse semble compliqué. C'est entendu, le Cavigal Nice joue a se faire peur : mené de trois points à la pause, Nice n'a du son salut qu'à un ultime coup de rein dans les trois dernières minutes de son match l'opposant à Conflans. Vainqueur à l'arrachée (24-22), le Cavigal peut pousser un grand "ouf" de soulagement. "Un gros coup au moral" : Daniel Deherme et Conflans ont grandement hypothéqué leurs chances de maintien. Une défaite crève-coeur pour des Conflanais, au bord d'une double relégation.

 

 

 

 

 

 

Chambéry a incontestablement insufflé un vent de fraîcheur sur la N1 Masculine. La Réserve Savoyarde s'est installée depuis peu sur le podium de la Poule 2. Vainqueur ce week-end à Thionville, Chambéry a pu compter sur un gardien en état de grâce. Avec 29 arrêts au total, Sébastien Le Goff a écoeuré les attaquants Lorrains, pourtant rompus aux joutes de la division. Une prestation impressionnante pour ce Brestois d'origine, tout juste âgé de 20 ans.

POULE 1 : NANTERRE RÉSISTE

GONFREVILLE - LA ROCHE S/YON : 33-23
L'ESMGO EN DÉMONSTRATION

Salle Auguste Delaune (200 spectateurs). Mi-temps : 15-10. Arbitres : MM. Dewaele & Fermon.
Gonfreville : Rouault (14 arrêts), Dauzou (3 arrêts) / Legendre (6), Lemarchand, Yesli (2), Martin (8), Saidi (4), Marcisz (4), Moreau (7), Keita (2), Lamazouère, Thierry.
La Roche s/Yon : Larignon (5 arrêts)
, Biegnon (8 arrêts) / Zouhair (4), Hémard (2), Tenailleau (1), Nagnonhou (3), Martin (5), Littré (3), Hobbé (1), Langevin (4), Girard, Rafai.
Remerciements à Pascal Leguillon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


LAGNY - BORDEAUX : 23-26
LES GIRONDINS TIENNENT LA CORDE
Gymnase Guy Kappès. Mi-temps : 10-14. Arbitres : MM. Bennour & Regaieg.
Lagny : Lahrèche (59', 21 arrêts), Smagiel / G. Szlendak (7), Mondot (5), Niel (3), Piter (3), B. Szlendak, Lazio (2), Gau, Zahzam (2), Sarr, Chantelly (1).
Bordeaux : Vaquero (9), Villacampa (3), M. Laqui (3), H. Laqui (1), Andrieu (2), Limousin (4), Ibaroule (2), Geffrard (2).
Remerciements à Michel Armengaud & André Goyheneix

IVRY II - LANESTER : 34-21
IVRY RÉCITE SA LECON

Gymnase Auguste Delaune. Mi-temps : 17-10. Arbitres : MM. Delon & Humbert.
Ivry II : Rhouma (9 arrêts) / Loupadière (4), Staigre (9), Bonin (4), Magouré (4), Bataille (7), Messaoudi (4), Thomas (2), Léandri.
Lanester : Le Lan (2 arrêts) / Glon (2), Roubenne (5), Lestang (3), Boubala (1), Muhic (6), Malalel, Charrier (2), Houessou (1), Le Pogam (1).

LIVRY VILLEPINTE - TORCY : 30-29
LIVRY S'IMPOSE AU FINISH

Espace Alfred-Marcel Vincent. Mi-temps : 13-13. Arbitres : MM. El Hilali & Gazani.
Livry-Villepinte : Civilis (8 arrêts), Herrmann (5 arrêts) / San Esteban, Arquevaux (7 dont 4 pen), Godin (1), Dias (5), Guillin, Yaho (3), Bertin (2), Anastasovski (4), Béret (1), Bosère (7 dont 4 pen).
Torcy : Morel (6 arrêts), Pierron (2 arrêts) / Grandvallet (2), Gottini (9 dont 1 pen), Anti, Turpin (1), Prigent (9), Letocq (3), Durand, Motte (3), Lebras-Masson, Dupaty (2).
Remerciements à Gilles Letocq

ST GRATIEN - LE CHESNAY : 28-27
TURCHI SAUVE L'ESSENTIEL

Gymnase Michel Hidalgo (200 spectateurs). Mi-temps : 13-13. Arbitres : MM. Bourgault & Rey Garcia.
St Gratien : Turchi (60', 27 arrêts), Larbre / Glondoume (6), Coasse (7), Cloux (3), Florella, Lafon (1), Frétet (2), Ségarel (3), Desmarest, Gherram, Benali (6).
Le Chesnay : Behary (45', 6 arrêts), Delannay (15', 3 arrêts) / Tuzolana (4), Modeste, William (3), Frère (2), Chevallier (2), Ounda (3), Bouchard, Baranger (4), Hamard (1), Le Bret (8).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


POULE 2 : BELFORT CASSE

ROBERTSAU - VILLENEUVE LOUBET : 28-30
VILLENEUVE EN BONNE VOIE
Centre Sportif (400 spectateurs). Mi-temps 15-15. Arbitres : MM. N. & O. Clermont.
Robertsau : Ljubisic (60', 13 arrêts), Jid (1 arrêt) / Beauregard (8), Denain (6), Mathis (5 dont 3 pen), Nestor (2), Gateau (2), Haas (2), Zens (2), Willmann (1).
Villeneuve Loubet : Thirion (30', 6 arrêts), Maziane (30', 8 arrêts) / Connes (9 dont 1 pen), M’Bouta (5), Casanova (5), Berra (4), Maisonneuve (3), Perrin (2), Ghibaudo (1), Parmentelot (1).

CHATEAUNEUF - BELFORT : 38-28
CHATEAUNEUF DONNE LA FESSÉE

Gymnase Municipal (200 spectateurs). Mi-temps : 19-16. Arbitres : Mmes Marion & Marchal.
Chateauneuf : Matrat (47', 8 arrêts), Sene (13', 5 arrêts) / Mélidor (1/1), Noalhyt (5/6), N'Doye (4/8), Eklu-Natey (6/9), Luvera (1/1), Chenanef (3/4), Abidi (6/9), Lacaze (6/11), Messaoudene (6/10).
Belfort : Michel (25', 4 arrêts), Pécheux (35', 8 arrêts) / Martin (2/4), Helhen (3/8), Kokanovic (7/14 dont 1 pen), Kabasele (3/4), Stocker (2/4), Khalun (2/3), Sadaoui (7/13), Guers (1/2), Rougeot (1/4).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

MONTÉLIMAR - CHALON S/SAONE : 29-31
CHALON RÉSISTE AU RETOUR MONTILIEN
Espace Sésame. Mi-temps: 9-17. Arbitres : MM Cheynis & Alves do Marco.
Montélimar-Cruas : Louf (19’, 5 arrêts), Messador (41’, 11 arrêts) / Favre (2/5), Burcea (4/7 dont 2 pen), Vaduvan (5/8), Pavel (16/31 dont 1 pen), Vicat (1/2), Mourier (0/2), Marroux, Bronnimann (0/3), Arthur (1/2), Barbier. Carton rouge : Mourier (46').
Chalon s/Saône : Plathey (60’, 20 arrêts) / Taj (2/6), Ziada (8/9), M’Bemba (2/2), Haessig (5/9 dont 2 pen), Trylinski, Gautheron (5/9), Schmidt (1/1), Chassaing, Scheubel (2/5), Col (6/17).
Remerciements à Lilian Bernard & HBC Chalon

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


AJACCIO - MONTPELLIER II : 23-28
MONTPELLIER REPART DE L'AVANT
Complexe Pascal Rossini. Mi-temps : 10-15. Arbitres : MM. Chambolle & Thomy.
Ajaccio : Foucaud (52', 11 arrêts), Chotard (8') / Franceschini (2/4), Casanova, Lefort, Ferhat (1/3), El Koutali (4/6), Duchemann (7/14 dont 2 pen), Bekkouche (7/17 dont 4 pen), Cheval (2/4), Pradère (0/3).
Montpellier II : Gérard (58', 16 arrêts), Andry (2', 1 arrêt) / Salou (7/9), Pongerard (5/6 dont 2 pen), François-Marie (6/10 dont 5 pen), Di Panda (3/4), L. Karabatic (3/4), Aubard, Coindevel (0/1), Arvin-Bérod (2/6), Buffalon, Bonnafous (2/6).
Remerciements à Gilles Tarnier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SALON - VALENCE : 23-24
VALENCE L'EMPORTE D'UN SOUFFLE
Salle Pierre de Coubertin. Mi-temps : N.C. Arbitres : MM. Carretero & Serra.
Salon : Nabo (60', 14 arrêts) / Boudjelmine (4), K. Beghouach (2), Belromari (4), Séguy (4), Saïdi (5), Pitoun (1), Goutai (3).
Valence : Yvard (60', 24 arrêts), Zarza / Riou (3), Nebois (3), Chaboisseau (1), Conte (10), Ilic (2), Héritier (2), Bouchet, C. Delaire (2), Francesco (1), Balestrini.
Remerciements au Valence Handball

Dans la même rubrique

  1 2 3 4