bandeau handzone

Tout le monde est servi... Gonfreville le premier !

Nationale 1M

lundi 2 juillet 2012 - © Davy Bodiguel

 19 min 13 de lecture

Un championnat clos depuis plus d'un mois maintenant, voici donc venu le moment d'attribuer les récompenses individuelles de la 3ème division Masculine Hexagonale. Une série de distinctions à forte coloration Gonfrevillaise, le club Haut-Normand, accédant à la Pro D2, a trusté en toute logique les honneurs en poule 1. Son de cloche totalement différent en poule 2 puisque Valence, l'heureux élu, doit lui se contenter de partager les distinctions avec ses rivaux Belfort et Villeurbanne. Signalons que ces récompenses, nées du vote des entraîneurs de N1M et décortiquées par l'excellent Hugo Chatelain, sont à retrouver en détails dans le prochain numéro d'Handaction à paraître ce jeudi.

Poule 1 : Gonfreville grand vainqueur

Au terme d'une saison exemplaire, Gonfreville a dominé de façon outrageuse le championnat... Si son rival Bordelais épiait à l'emballage final un éventuel coup de mou de l'ESMGO, il n'en a rien été ! Le collectif Normand dirigé par Dragan Mihailovic a su conclure pour signer un joli retour en Pro D2. Tout à fait logique dans ce cas de figure de voir des Gonfrevillais parmi les meilleurs à leur poste. A commencer par l'un des acteurs majeurs de la défense Havraise, le gardien Serbe, ancien de l'Etoile Rouge de Belgrade, Vladimir Perisic a su parfaitement faire respecter son rang. Un pilier de la deuxième meilleure défense du championnat, Perisic a fait basculer certains matchs en faveur de l'ESMGO notamment, du côté de Saran, de Rennes ou pour conclure à Lormont. Une présence incontournable et une distinction logique de meilleure gardien de la poule 1 devant quelques joueurs tout aussi performants et réguliers cette saison comme le Bordelais Nicolas Girardin, le Brugeais Patrick Bos ou encore le Rennais Olivier Laz. Autre Gonfrevillais en évidence, Benoît Mallet est lui aussi à créditer d'une saison exceptionnelle : d'une régularité impressionnante tout au long de cette saison, l'ancien Aixois fût l'un des artilleurs majeurs sur le front de l'attaque Gonfrevillaise, apportant impact physique et puissance aux shoots. Une distinction évidente... et pourtant l'arrière gauche de l'ESMGO avait de sacrés clients sur le côté gauche de la base arrière, Yann Roby, Martin Valent ou Antoine Damiens entre autres. Collectif très homogène, Gonfreville se montra redoutable tant sur le flanc gauche que sur le flanc droit... A l'image de son ailier Mathias Soltane : l'ancien de la Robertsau n'a pas mis longtemps à se fondre dans le collectif de sa nouvelle équipe. L'ailier droit de l'ESMGO surfe ainsi sur le rythme de deux dernières saisons brillantes du côté de Strasbourg. La confirmation d'un gros potentiel, Soltane est comme ses autres coéquipiers distingués dans ce palmarès, d'une constance quasi-mécanique. 7 buts à Bruges puis 11 la semaine suivante face à Rennes, la machine est lancée et plus rien ne pourra l'arrêter. A point nommé sur des matchs charnières - Lanester ou Gien par exemple -, Mathias Soltane devance sur son poste Omar Benali - excusez du peu -, Foudhil Haddad ou encore Paul Falguière.

Toujours dans la même veine, l'un des plus anciens du groupe Gonfrevillais Maxime Le Gendre est sacré meilleur défenseur du championnat. Une distinction évidente pour les tâches les plus ingrates, l'ancien Malouin n'est évidemment pas étranger au parcours exceptionnel de son équipe, une équipe qui rappelons-le termine seconde meilleure défense avec 26 buts encaissés de moyenne. Et Gonfreville ne s'est pas trompé en recrutant le jeune Dunkerquois Clément Carbon, désigné révélation de la saison. Certes, la réserve de Dunkerque a fini lanterne rouge au crépuscule d'une saison cauchemardesque. Mais quasiment seul dans la tempête, le jeune meneur de 21 ans a fait son championnat en s'illustrant à maintes reprises. Des performances répétées qui ont ainsi attiré l'attention de Dragan Mihailovic, le coach Gonfrevillais pourra compter sur ce talent estampillé USDK pour bien figurer en Pro D2. Dauphin de l'indétrônable leader, les Girondins de Bordeaux sont eux aussi à créditer d'une excellente saison malgré la nouvelle déception de ne pas monter : nommé meilleur ailier gauche de la poule l'an dernier, Rémi Andrieu récidive cette saison. Contre-attaquant hors pair, précis aux shoots, efficace en défense, l'ailier Girondin de 24 ans a atteint son rythme de croisière et est désormais un élément essentiel de son équipe. Tout comme Mirko Popovic, l'arrière droit Bordelais. Passé une première saison d'adaptation, le talent de ce Serbe de 28 ans, passé par l'Etoile Rouge de Belgrade, a explosé au grand jour cette saison. Redoutable buteur, Popovic sera à surveiller de près l'an prochain chez un collectif Bordelais qui n'a jamais été aussi proche de retrouver la Pro D2. De l'expérience encore et toujours avec la nomination de Selim Tami au poste de demi-centre. Le joueur d'expérience d'Hazebrouck (29 ans), formé à l'école de Villeneuve d'Ascq, a su montrer la voie malgré une saison très compliquée. Un effectif Hazebrouckois pas épargné par les blessures, il a fallu dans ce contexte boucher les trous... Exemplaire sur le terrain, Selim Tami a souvent seul porté le poids du jeu Hazebroukois et fait preuve de courage pour terminer tant bien que mal cette saison. Fidèle lui aussi à son club de Pau Nousty, Thierry Doumengès s'illustre au poste de pivot : une belle récompense pour ce Palois pur souche de 26 ans qui enchaîne depuis longtemps déjà des saisons exemplaires. Fait rare, il n'a jamais raté un seul match depuis 2008, année de la remontée de Nousty en N1. Et pourtant, le capitaine du PNS est rarement mis en lumière, cantonné aux tâches ingrates d'un pivot. Une nouvelle fois brillant 5ème de cet exercice avec son équipe, Thierry Doumengès symbolise l'état d'esprit de ce club Béarnais aux moyens modestes certes mais à l'envie chaque fois renouvellée de défendre farouchement ses couleurs... le jaune et rouge.

Meilleur gardien : Vladimir PERISIC (Gonfreville)
fiche du joueur
25 ans - Nationalité Serbe
1.90m - 88kg
Anciens clubs : Etoile Rouge Belgrade, Almeria

Également nommés : Nicolas Girardin (Bordeaux), Olivier Laz (Rennes), Patrick Bos (Bruges), Didier Katschnig (Libourne).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Rémi ANDRIEU (Bordeaux)
fiche du joueur
24 ans - Nationalité Française
1.83m - 87kg
Formé aux Girondins de Bordeaux

Également nommés : Paul Ménudier (Gien), Christophe Spincer (Limoges), Yannick Sala (Libourne), Morgan Lyoen (Hazebrouck).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Benoît MALLET (Gonfreville)
fiche du joueur

26 ans - Nationalité Française

1.96m - 100kg
Anciens clubs : Créteil, Billère, Dijon, Aix en Provence

Également nommés : Yann Roby (Limoges), Antoine Damiens (Bordeaux), Martin Valent (Hazebrouck), Erwann Caer (Rennes).

*****************************

Meilleur pivot : Thierry DOUMENGES (Pau Nousty)
fiche du joueur

26 ans - Nationalité Française

1.78m - 83kg
Formé à Pau-Nousty

Également nommés : Morgan Youf-Pinsault (Cherbourg), Maxime Desrumeaux (Hazebrouck), Benjamin Dumas (Limoges), Nicolas Bordier (Saran).

*****************************

Meilleur ailier droit : Mathias SOLTANE (Gonfreville)
fiche du joueur

26 ans - Nationalité Française
1.89m - 86kg
Ancien club : Robertsau

Également nommés : Rémy Blanchard (Rennes), Omar Benali (Cherbourg), Foudhil Haddad (Gien), Paul Falguière (Pau Nousty).

*****************************

Meilleur arrière droit : Mirko POPOVIC (Bordeaux)
fiche du joueur

28 ans - Nationalité Serbe
1.88m - 105kg
Ancien club : Etoile Rouge Belgrade

Également nommés : Jozsef Padla (Gonfreville), Ahmed Ahouari (Gien), Frédéric Marty (Pau Nousty), Ludovic Valleton (Saran).

*****************************

Meilleur demi-centre : Selim TAMI (Hazebrouck)
fiche du joueur

29 ans - Nationalité Française
1.86m - 83kg
Ancien club : Villeneuve d'Ascq

Également nommés : Fabien Ségarel (Cherbourg), Florent Le Padellec (Lanester), Fabacary Diemé (Gien), Xavier Meng (Saran), Mathieu Derulle (Lormont).

*****************************

Meilleur défenseur : Maxime LE GENDRE (Gonfreville)
fiche du joueur

32 ans - Nationalité Française
1.96m - 91kg
Anciens clubs : Cesson-Sévigné, St Malo

*****************************

Révélation de la saison : Clément CARBON (Dunkerque II)
fiche du joueur

21 ans - Nationalité Française
1.81m - 79kg
Demi-centre formé à Dunkerque

Également nommés : Martin Gaillard (Saran), Charles Gaget (Bruges), Rémi Deplanque (Hazebrouck), Pierre Badie (Pau Nousty).

*****************************

Poule 2 : un melting-pot de talents

Symbole de cette foire d'empoigne passionnante en tête de cette poule 2 - Valence, Villeurbanne et Belfort se livrant un duel épique au final -, chacune des formations à s'être illustrée cette saison voit l'un de ses membres distingués dans ce palmarès. A commencer par l'indiscutable n°1 au poste de gardien : le Valentinois Yvan Clot fut l'un des artisans majeurs de la saison exceptionnelle de son équipe. Une présence incontournable dans sa cage, un début de saison époustouflant où le Valentinois accumule des statistiques prodigieuses... Et voilà Valence lancé sur la voie toute tracée de la Pro D2. Et même si le club Drômois a accusé le coup physiquement en seconde partie de saison à l'image de son gardien, Valence a su rebondir pour coiffer ses rivaux sur le poteau. Une distinction tout à fait logique pour le portier du VHB, inconnu des observateurs du hand national mais qui a su percer au moment opportun. Et comme si cela ne suffisait pas, Yvan Clot a apporté une part importante lorsqu'il a fallu aller chercher le titre de champion de N1 aux dépens de Gonfreville autant au match aller qu'au retour. Un indiscutable n°1 devant de sacrés références comme le Villeneuvois Mohamed Maziane ou le Villeurbannais Grégory Thévenot. Clot ferme ainsi l'album d'une saison qu'il n'oubliera pas de sitôt. Avec d'ores et déjà une aventure de Pro D2 à vivre intensément. Autre sensation de la saison, la belle saison du centre de formation Montpelliérain. Et comme exemple le plus frappant, la nomination de Baptiste Bonnefond sur le poste d'arrière gauche. L'international junior fut l'un des maillons essentiels de la réserve Héraultaise, brillante 4ème de ce championnat. Le jeune homme de 19 ans a même pu tutoyer le monde de la LNH à 9 reprises en championnat. A l'image de Mathieu Grébille lauréat avant lui sur ce poste, Montpellier confirme une fois de plus l'excellente santé de son centre de formation. Element prometteur, le Montpelliérain pure souche Alexandre Saidani s'illustre au poste d'arrière parmi les révélations de la saison tout comme son alter égo à Chambéry Alexandre Tritta, au poste d'arrière droit. De belles promesses qui demandent confirmation la saison prochaine.

Au rayon des joueurs expérimentés de N1, on retrouve l'incontournable Aleksander Kokanovic, l'arrière droit Franco-Slovène est lui aussi l'un des moteurs de la belle saison Belfortaine. Une régularité exemplaire tout au long du championnat et quelques coups d'éclats mémorables notamment en février à Folschviller ou devant Valence, lorsqu'il a inscrit des buts venus d'ailleurs à l'ultime seconde du match. Des points capitaux dans la course à la Pro D2... mais hélas, Belfort ne résistera pas à la montée en puissance de Villeurbanne puis de Valence. Belle saison malgré tout du club Franc-Comtois... et passé cet instant de déception, Kokanovic (lauréat pour la seconde fois consécutive) et son équipe se tournent déjà vers demain... vers une nouvelle saison palpitante à vivre parmi les ténors du championnat. On le savait revanchard après un départ compliqué de Mulhouse, David Schneider a rebondi de la meilleure des façons en réalisant une saison quasi-parfaite à Cernay-Wattwiller. Et pourtant rien ne le présageait en début de saison, le CWH parvient à trouver le déclic au détour d'une remise en question... et le voilà lancé sur une impressionante série de succès et, au final, sur les rails d'un maintien tranquille. Le tout sous l'impulsion d'un meneur certes vieillissant (35 ans) mais ô combien utile dans sa gestion des matchs. Autre élément d'expérience, Christian Vaduvan rempile dans le rôle de meilleur pivot de la division, et ce, au nez et à la barbe d'un jeune très prometteur, le Chambérien Johannes Marescot. Même s'il affiche des statistiques moins impressionnantes que la saison dernière, le Roumain a su encore une fois se révéler comme un pilier du collectif Belfortain, autant en attaque qu'en défense. La défense, un secteur que l'ancien Cristolien Guillaume Roche connaît à la perfection. Et si Villeurbanne a su très vite rebondir après sa relégation en N1, il le doit avant tout à une défense de fer concoctée par Thierry Perreux autour des tours de contrôle Dupil - Roche. Distinction logique au final pour Guillaume Roche, meilleur défenseur du championnat cette saison. Enfin, Folschviller et Villeurbanne ont su profiter à plein d'ailiers ultra-performants : de la vitesse en contres et une précision diabolique face aux gardiens. A l'aile gauche, Romain Regazzi a effectué un brillant parcours en dépit d'une saison difficile marquée par la relégation finale de son équipe. L'ex-Messin a tenté de secouer le cocotier Mosellan notamment à Nice (10 buts) ou face à Fréjus (11 buts) mais rien n'y a fait ! Déception tout aussi légitime pour le Villeurbannais Tom Garcelon et son équipe, devancés sur le fil par Valence dans la course vers la Pro D2. Une frustration finale qui n'entâche pas l'excellente prestation d'ensemble du vif ailier de Villeurbanne, passée maître dans l'art de la contre-attaque. Redoutable également sur penalty, le natif de Montfermeil confirme ici les promesses d'une belle saison dernière passée à Valence. Avec plus que jamais tout l'avenir devant lui.

Meilleur gardien : Yvan CLOT (Valence)
fiche du joueur

22 ans - Nationalité Française
1.83m - 78kg
Formé à Valence

Également nommés : Mohamed Maziane (Villeneuve Loubet), Grégory Thévenot (Villeurbanne), Gabor Kolonics (Cernay-Wattwiller), Alexis Poirier (Nice).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Romain REGAZZI (Folschviller)
fiche du joueur

25 ans - Nationalité Française
1.74m - 72kg
Ancien club : Metz

Également nommés : David Noalhyt (Valence), Queido Traoré (Villeurbanne), Guillaume Marroux (Chambéry II), Gérald Humbert (Aubagne).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Baptiste BONNEFOND (Montpellier II)
fiche du joueur

19 ans - Nationalité Française
1.93m - 89kg
Ancien club : Villeurbanne

Également nommés : Benoît Thiébaut (Folschviller), William Winterberg (Cernay-Wattwiller), Matthieu Desbois (Strasbourg), Joffrey Bonnemberger (Metz).

*****************************

Meilleur pivot : Christian VADUVAN (Belfort)
fiche du joueur

33 ans - Nationalité Roumaine
1.98m - 95kg
Anciens clubs : Craiova, Montélimar

Également nommés : Johannes Marescot (Chambéry II), Makram Jerou (Folschviller), Thomas Haegeli (Strasbourg), Hervé Rietsch (Cernay-Wattwiller).

*****************************

Meilleur ailier droit : Tom GARCELON (Villeurbanne)
fiche du joueur

22 ans - Nationalité Française
1.79m - 80kg
Anciens clubs : Aurillac, Valence

Également nommés : Julien Denat (Villeneuve Loubet), Romain Zerbib (Montpellier II), Florent Pilla (Fréjus), Johann Tschirret (Belfort).

*****************************

Meilleur arrière droit : Aleksander KOKANOVIC (Belfort)
fiche du joueur

32 ans - Nationalité Slovène
1.88m - 92kg
Anciens clubs : Saintes, Cesson-Sévigné

Également nommés : Mohamed Habacha (Strasbourg), Danilo Nedovic (Nice), Loïc Goemaere (Metz), Mohamed Abidi (Valence).

*****************************

Meilleur demi-centre : David SCHNEIDER (Cernay Wattwiller)
fiche du joueur

35 ans - Nationalité Française
1.88m - 90kg
Anciens clubs : Wittelsheim, Mulhouse

Également nommés : Nicolas Zens (Montpellier II), Sofiane Hamiti (Metz), Loïc Laurent (Chambéry II), Dejan Pralica (Villeurbanne), Denis Keil (Fréjus).

*****************************

Meilleur défenseur : Guillaume ROCHE (Villeurbanne)
fiche du joueur

33 ans - Nationalité Française
2.02m - 96kg
Anciens clubs : Créteil, Almeria, Semur

*****************************

Révélations de la saison : Alexandre TRITTA (Chambéry II) et Alexandre SAIDANI (Montpellier II)
fiche du joueur Alexandre Tritta
17 ans - Nationalité Française
1.84m - 89kg
Arrière droit formé à Chambéry

fiche du joueur Alexandre Saidani
17 ans - Nationalité Française
1.86m - 72kg
Demi-centre formé à Montpellier

Également nommés : Alex Dentz (Cernay-Wattwiller), Killian Buffard (Chambéry II), Yasser Boukheda (Montpellier II).

*****************************

Tout le monde est servi... Gonfreville le premier ! 

Nationale 1M

lundi 2 juillet 2012 - © Davy Bodiguel

 19 min 13 de lecture

Un championnat clos depuis plus d'un mois maintenant, voici donc venu le moment d'attribuer les récompenses individuelles de la 3ème division Masculine Hexagonale. Une série de distinctions à forte coloration Gonfrevillaise, le club Haut-Normand, accédant à la Pro D2, a trusté en toute logique les honneurs en poule 1. Son de cloche totalement différent en poule 2 puisque Valence, l'heureux élu, doit lui se contenter de partager les distinctions avec ses rivaux Belfort et Villeurbanne. Signalons que ces récompenses, nées du vote des entraîneurs de N1M et décortiquées par l'excellent Hugo Chatelain, sont à retrouver en détails dans le prochain numéro d'Handaction à paraître ce jeudi.

Poule 1 : Gonfreville grand vainqueur

Au terme d'une saison exemplaire, Gonfreville a dominé de façon outrageuse le championnat... Si son rival Bordelais épiait à l'emballage final un éventuel coup de mou de l'ESMGO, il n'en a rien été ! Le collectif Normand dirigé par Dragan Mihailovic a su conclure pour signer un joli retour en Pro D2. Tout à fait logique dans ce cas de figure de voir des Gonfrevillais parmi les meilleurs à leur poste. A commencer par l'un des acteurs majeurs de la défense Havraise, le gardien Serbe, ancien de l'Etoile Rouge de Belgrade, Vladimir Perisic a su parfaitement faire respecter son rang. Un pilier de la deuxième meilleure défense du championnat, Perisic a fait basculer certains matchs en faveur de l'ESMGO notamment, du côté de Saran, de Rennes ou pour conclure à Lormont. Une présence incontournable et une distinction logique de meilleure gardien de la poule 1 devant quelques joueurs tout aussi performants et réguliers cette saison comme le Bordelais Nicolas Girardin, le Brugeais Patrick Bos ou encore le Rennais Olivier Laz. Autre Gonfrevillais en évidence, Benoît Mallet est lui aussi à créditer d'une saison exceptionnelle : d'une régularité impressionnante tout au long de cette saison, l'ancien Aixois fût l'un des artilleurs majeurs sur le front de l'attaque Gonfrevillaise, apportant impact physique et puissance aux shoots. Une distinction évidente... et pourtant l'arrière gauche de l'ESMGO avait de sacrés clients sur le côté gauche de la base arrière, Yann Roby, Martin Valent ou Antoine Damiens entre autres. Collectif très homogène, Gonfreville se montra redoutable tant sur le flanc gauche que sur le flanc droit... A l'image de son ailier Mathias Soltane : l'ancien de la Robertsau n'a pas mis longtemps à se fondre dans le collectif de sa nouvelle équipe. L'ailier droit de l'ESMGO surfe ainsi sur le rythme de deux dernières saisons brillantes du côté de Strasbourg. La confirmation d'un gros potentiel, Soltane est comme ses autres coéquipiers distingués dans ce palmarès, d'une constance quasi-mécanique. 7 buts à Bruges puis 11 la semaine suivante face à Rennes, la machine est lancée et plus rien ne pourra l'arrêter. A point nommé sur des matchs charnières - Lanester ou Gien par exemple -, Mathias Soltane devance sur son poste Omar Benali - excusez du peu -, Foudhil Haddad ou encore Paul Falguière.

Toujours dans la même veine, l'un des plus anciens du groupe Gonfrevillais Maxime Le Gendre est sacré meilleur défenseur du championnat. Une distinction évidente pour les tâches les plus ingrates, l'ancien Malouin n'est évidemment pas étranger au parcours exceptionnel de son équipe, une équipe qui rappelons-le termine seconde meilleure défense avec 26 buts encaissés de moyenne. Et Gonfreville ne s'est pas trompé en recrutant le jeune Dunkerquois Clément Carbon, désigné révélation de la saison. Certes, la réserve de Dunkerque a fini lanterne rouge au crépuscule d'une saison cauchemardesque. Mais quasiment seul dans la tempête, le jeune meneur de 21 ans a fait son championnat en s'illustrant à maintes reprises. Des performances répétées qui ont ainsi attiré l'attention de Dragan Mihailovic, le coach Gonfrevillais pourra compter sur ce talent estampillé USDK pour bien figurer en Pro D2. Dauphin de l'indétrônable leader, les Girondins de Bordeaux sont eux aussi à créditer d'une excellente saison malgré la nouvelle déception de ne pas monter : nommé meilleur ailier gauche de la poule l'an dernier, Rémi Andrieu récidive cette saison. Contre-attaquant hors pair, précis aux shoots, efficace en défense, l'ailier Girondin de 24 ans a atteint son rythme de croisière et est désormais un élément essentiel de son équipe. Tout comme Mirko Popovic, l'arrière droit Bordelais. Passé une première saison d'adaptation, le talent de ce Serbe de 28 ans, passé par l'Etoile Rouge de Belgrade, a explosé au grand jour cette saison. Redoutable buteur, Popovic sera à surveiller de près l'an prochain chez un collectif Bordelais qui n'a jamais été aussi proche de retrouver la Pro D2. De l'expérience encore et toujours avec la nomination de Selim Tami au poste de demi-centre. Le joueur d'expérience d'Hazebrouck (29 ans), formé à l'école de Villeneuve d'Ascq, a su montrer la voie malgré une saison très compliquée. Un effectif Hazebrouckois pas épargné par les blessures, il a fallu dans ce contexte boucher les trous... Exemplaire sur le terrain, Selim Tami a souvent seul porté le poids du jeu Hazebroukois et fait preuve de courage pour terminer tant bien que mal cette saison. Fidèle lui aussi à son club de Pau Nousty, Thierry Doumengès s'illustre au poste de pivot : une belle récompense pour ce Palois pur souche de 26 ans qui enchaîne depuis longtemps déjà des saisons exemplaires. Fait rare, il n'a jamais raté un seul match depuis 2008, année de la remontée de Nousty en N1. Et pourtant, le capitaine du PNS est rarement mis en lumière, cantonné aux tâches ingrates d'un pivot. Une nouvelle fois brillant 5ème de cet exercice avec son équipe, Thierry Doumengès symbolise l'état d'esprit de ce club Béarnais aux moyens modestes certes mais à l'envie chaque fois renouvellée de défendre farouchement ses couleurs... le jaune et rouge.

Meilleur gardien : Vladimir PERISIC (Gonfreville)
fiche du joueur
25 ans - Nationalité Serbe
1.90m - 88kg
Anciens clubs : Etoile Rouge Belgrade, Almeria

Également nommés : Nicolas Girardin (Bordeaux), Olivier Laz (Rennes), Patrick Bos (Bruges), Didier Katschnig (Libourne).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Rémi ANDRIEU (Bordeaux)
fiche du joueur
24 ans - Nationalité Française
1.83m - 87kg
Formé aux Girondins de Bordeaux

Également nommés : Paul Ménudier (Gien), Christophe Spincer (Limoges), Yannick Sala (Libourne), Morgan Lyoen (Hazebrouck).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Benoît MALLET (Gonfreville)
fiche du joueur

26 ans - Nationalité Française

1.96m - 100kg
Anciens clubs : Créteil, Billère, Dijon, Aix en Provence

Également nommés : Yann Roby (Limoges), Antoine Damiens (Bordeaux), Martin Valent (Hazebrouck), Erwann Caer (Rennes).

*****************************

Meilleur pivot : Thierry DOUMENGES (Pau Nousty)
fiche du joueur

26 ans - Nationalité Française

1.78m - 83kg
Formé à Pau-Nousty

Également nommés : Morgan Youf-Pinsault (Cherbourg), Maxime Desrumeaux (Hazebrouck), Benjamin Dumas (Limoges), Nicolas Bordier (Saran).

*****************************

Meilleur ailier droit : Mathias SOLTANE (Gonfreville)
fiche du joueur

26 ans - Nationalité Française
1.89m - 86kg
Ancien club : Robertsau

Également nommés : Rémy Blanchard (Rennes), Omar Benali (Cherbourg), Foudhil Haddad (Gien), Paul Falguière (Pau Nousty).

*****************************

Meilleur arrière droit : Mirko POPOVIC (Bordeaux)
fiche du joueur

28 ans - Nationalité Serbe
1.88m - 105kg
Ancien club : Etoile Rouge Belgrade

Également nommés : Jozsef Padla (Gonfreville), Ahmed Ahouari (Gien), Frédéric Marty (Pau Nousty), Ludovic Valleton (Saran).

*****************************

Meilleur demi-centre : Selim TAMI (Hazebrouck)
fiche du joueur

29 ans - Nationalité Française
1.86m - 83kg
Ancien club : Villeneuve d'Ascq

Également nommés : Fabien Ségarel (Cherbourg), Florent Le Padellec (Lanester), Fabacary Diemé (Gien), Xavier Meng (Saran), Mathieu Derulle (Lormont).

*****************************

Meilleur défenseur : Maxime LE GENDRE (Gonfreville)
fiche du joueur

32 ans - Nationalité Française
1.96m - 91kg
Anciens clubs : Cesson-Sévigné, St Malo

*****************************

Révélation de la saison : Clément CARBON (Dunkerque II)
fiche du joueur

21 ans - Nationalité Française
1.81m - 79kg
Demi-centre formé à Dunkerque

Également nommés : Martin Gaillard (Saran), Charles Gaget (Bruges), Rémi Deplanque (Hazebrouck), Pierre Badie (Pau Nousty).

*****************************

Poule 2 : un melting-pot de talents

Symbole de cette foire d'empoigne passionnante en tête de cette poule 2 - Valence, Villeurbanne et Belfort se livrant un duel épique au final -, chacune des formations à s'être illustrée cette saison voit l'un de ses membres distingués dans ce palmarès. A commencer par l'indiscutable n°1 au poste de gardien : le Valentinois Yvan Clot fut l'un des artisans majeurs de la saison exceptionnelle de son équipe. Une présence incontournable dans sa cage, un début de saison époustouflant où le Valentinois accumule des statistiques prodigieuses... Et voilà Valence lancé sur la voie toute tracée de la Pro D2. Et même si le club Drômois a accusé le coup physiquement en seconde partie de saison à l'image de son gardien, Valence a su rebondir pour coiffer ses rivaux sur le poteau. Une distinction tout à fait logique pour le portier du VHB, inconnu des observateurs du hand national mais qui a su percer au moment opportun. Et comme si cela ne suffisait pas, Yvan Clot a apporté une part importante lorsqu'il a fallu aller chercher le titre de champion de N1 aux dépens de Gonfreville autant au match aller qu'au retour. Un indiscutable n°1 devant de sacrés références comme le Villeneuvois Mohamed Maziane ou le Villeurbannais Grégory Thévenot. Clot ferme ainsi l'album d'une saison qu'il n'oubliera pas de sitôt. Avec d'ores et déjà une aventure de Pro D2 à vivre intensément. Autre sensation de la saison, la belle saison du centre de formation Montpelliérain. Et comme exemple le plus frappant, la nomination de Baptiste Bonnefond sur le poste d'arrière gauche. L'international junior fut l'un des maillons essentiels de la réserve Héraultaise, brillante 4ème de ce championnat. Le jeune homme de 19 ans a même pu tutoyer le monde de la LNH à 9 reprises en championnat. A l'image de Mathieu Grébille lauréat avant lui sur ce poste, Montpellier confirme une fois de plus l'excellente santé de son centre de formation. Element prometteur, le Montpelliérain pure souche Alexandre Saidani s'illustre au poste d'arrière parmi les révélations de la saison tout comme son alter égo à Chambéry Alexandre Tritta, au poste d'arrière droit. De belles promesses qui demandent confirmation la saison prochaine.

Au rayon des joueurs expérimentés de N1, on retrouve l'incontournable Aleksander Kokanovic, l'arrière droit Franco-Slovène est lui aussi l'un des moteurs de la belle saison Belfortaine. Une régularité exemplaire tout au long du championnat et quelques coups d'éclats mémorables notamment en février à Folschviller ou devant Valence, lorsqu'il a inscrit des buts venus d'ailleurs à l'ultime seconde du match. Des points capitaux dans la course à la Pro D2... mais hélas, Belfort ne résistera pas à la montée en puissance de Villeurbanne puis de Valence. Belle saison malgré tout du club Franc-Comtois... et passé cet instant de déception, Kokanovic (lauréat pour la seconde fois consécutive) et son équipe se tournent déjà vers demain... vers une nouvelle saison palpitante à vivre parmi les ténors du championnat. On le savait revanchard après un départ compliqué de Mulhouse, David Schneider a rebondi de la meilleure des façons en réalisant une saison quasi-parfaite à Cernay-Wattwiller. Et pourtant rien ne le présageait en début de saison, le CWH parvient à trouver le déclic au détour d'une remise en question... et le voilà lancé sur une impressionante série de succès et, au final, sur les rails d'un maintien tranquille. Le tout sous l'impulsion d'un meneur certes vieillissant (35 ans) mais ô combien utile dans sa gestion des matchs. Autre élément d'expérience, Christian Vaduvan rempile dans le rôle de meilleur pivot de la division, et ce, au nez et à la barbe d'un jeune très prometteur, le Chambérien Johannes Marescot. Même s'il affiche des statistiques moins impressionnantes que la saison dernière, le Roumain a su encore une fois se révéler comme un pilier du collectif Belfortain, autant en attaque qu'en défense. La défense, un secteur que l'ancien Cristolien Guillaume Roche connaît à la perfection. Et si Villeurbanne a su très vite rebondir après sa relégation en N1, il le doit avant tout à une défense de fer concoctée par Thierry Perreux autour des tours de contrôle Dupil - Roche. Distinction logique au final pour Guillaume Roche, meilleur défenseur du championnat cette saison. Enfin, Folschviller et Villeurbanne ont su profiter à plein d'ailiers ultra-performants : de la vitesse en contres et une précision diabolique face aux gardiens. A l'aile gauche, Romain Regazzi a effectué un brillant parcours en dépit d'une saison difficile marquée par la relégation finale de son équipe. L'ex-Messin a tenté de secouer le cocotier Mosellan notamment à Nice (10 buts) ou face à Fréjus (11 buts) mais rien n'y a fait ! Déception tout aussi légitime pour le Villeurbannais Tom Garcelon et son équipe, devancés sur le fil par Valence dans la course vers la Pro D2. Une frustration finale qui n'entâche pas l'excellente prestation d'ensemble du vif ailier de Villeurbanne, passée maître dans l'art de la contre-attaque. Redoutable également sur penalty, le natif de Montfermeil confirme ici les promesses d'une belle saison dernière passée à Valence. Avec plus que jamais tout l'avenir devant lui.

Meilleur gardien : Yvan CLOT (Valence)
fiche du joueur

22 ans - Nationalité Française
1.83m - 78kg
Formé à Valence

Également nommés : Mohamed Maziane (Villeneuve Loubet), Grégory Thévenot (Villeurbanne), Gabor Kolonics (Cernay-Wattwiller), Alexis Poirier (Nice).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Romain REGAZZI (Folschviller)
fiche du joueur

25 ans - Nationalité Française
1.74m - 72kg
Ancien club : Metz

Également nommés : David Noalhyt (Valence), Queido Traoré (Villeurbanne), Guillaume Marroux (Chambéry II), Gérald Humbert (Aubagne).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Baptiste BONNEFOND (Montpellier II)
fiche du joueur

19 ans - Nationalité Française
1.93m - 89kg
Ancien club : Villeurbanne

Également nommés : Benoît Thiébaut (Folschviller), William Winterberg (Cernay-Wattwiller), Matthieu Desbois (Strasbourg), Joffrey Bonnemberger (Metz).

*****************************

Meilleur pivot : Christian VADUVAN (Belfort)
fiche du joueur

33 ans - Nationalité Roumaine
1.98m - 95kg
Anciens clubs : Craiova, Montélimar

Également nommés : Johannes Marescot (Chambéry II), Makram Jerou (Folschviller), Thomas Haegeli (Strasbourg), Hervé Rietsch (Cernay-Wattwiller).

*****************************

Meilleur ailier droit : Tom GARCELON (Villeurbanne)
fiche du joueur

22 ans - Nationalité Française
1.79m - 80kg
Anciens clubs : Aurillac, Valence

Également nommés : Julien Denat (Villeneuve Loubet), Romain Zerbib (Montpellier II), Florent Pilla (Fréjus), Johann Tschirret (Belfort).

*****************************

Meilleur arrière droit : Aleksander KOKANOVIC (Belfort)
fiche du joueur

32 ans - Nationalité Slovène
1.88m - 92kg
Anciens clubs : Saintes, Cesson-Sévigné

Également nommés : Mohamed Habacha (Strasbourg), Danilo Nedovic (Nice), Loïc Goemaere (Metz), Mohamed Abidi (Valence).

*****************************

Meilleur demi-centre : David SCHNEIDER (Cernay Wattwiller)
fiche du joueur

35 ans - Nationalité Française
1.88m - 90kg
Anciens clubs : Wittelsheim, Mulhouse

Également nommés : Nicolas Zens (Montpellier II), Sofiane Hamiti (Metz), Loïc Laurent (Chambéry II), Dejan Pralica (Villeurbanne), Denis Keil (Fréjus).

*****************************

Meilleur défenseur : Guillaume ROCHE (Villeurbanne)
fiche du joueur

33 ans - Nationalité Française
2.02m - 96kg
Anciens clubs : Créteil, Almeria, Semur

*****************************

Révélations de la saison : Alexandre TRITTA (Chambéry II) et Alexandre SAIDANI (Montpellier II)
fiche du joueur Alexandre Tritta
17 ans - Nationalité Française
1.84m - 89kg
Arrière droit formé à Chambéry

fiche du joueur Alexandre Saidani
17 ans - Nationalité Française
1.86m - 72kg
Demi-centre formé à Montpellier

Également nommés : Alex Dentz (Cernay-Wattwiller), Killian Buffard (Chambéry II), Yasser Boukheda (Montpellier II).

*****************************

Dans la même rubrique

Nationale 1M
jeudi 21 octobre 2021
  
Nationale 1M
vendredi 24 septembre 2021
  
Nationale 1M
mercredi 15 septembre 2021
  
Nationale 1M
mardi 27 juillet 2021
  
  1 2 3 4