mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Barrage accession D2F : Le Pouzin - Colombelles : 36-29
Barrage accession D2F : Le Pouzin - Colombelles : 36-29
31 Mai 2009 | National > Nationale 1F

Après avoir échouées les 2 dernières saisons à un point des barrages, les Pouzinoises ont enfin le droit de disputer ce match pour l’accession en D2 face à Colombelles, sur un nuage en 2009, aucune défaite. C’est une opposition de style entre la meilleure défense de la poule A, 23 buts encaissés de moyenne par match et l’une des meilleures attaques de la poule B, 32 buts de moyenne.

Pour sa dernière à domicile, Coach Mario n’arrive pas à cacher son émotion, « je savoure, j’entraine pour vivre des moments comme celui-ci, pour l’équipe, c’est une récompense du travail fourni, tout n’a pas été simple avec toutes les blessures, pour moi, je suis content de partir de cette façon. La différence entre un match de championnat et un aller-retour, c’est qu’il faut justement faire la différence. »

Pour Alain ROUSSELLE, le coach adverse, cette rencontre est aussi une juste récompense, 4ème en 2007, 3ème en 2008, cette 2ème place était parfaitement planifiée.
« C’est le résultat d’une certaine abnégation dans le travail, dommage que l’on est mal démarré car on pouvait accrocher la 1ère place, les joueuses sont concentrées mais angoissées, on veut montrer ce soir notre vrai visage, on veut jouer en D2. On marque beaucoup de buts dans cette poule B qui privilégie l’attaque, alors que nous, on a une culture importante de la défense. J’aime bien le système aller-retour mais on l’a préparé comme une rencontre de championnat. »

Le ton est donné, le gymnase Jackson Richardson affiche complet, les ultras sont chaud bouillants, tous les ingrédients sont présents pour une grande soirée.

Début de match difficile pour les Pouzinoises que l’on sent très crispées, ce d’on profite les visiteuses pour prendre les commandes au tableau d’affichage, Mario CUSCUSA prend un temps-mort dès la 7ème minutes (2-5) pour remobiliser ses joueuses, mais rien n’y fait, Colombelles est toujours dominateur, 4-9 à la 17ème, les Pouzinoises reviennent à 2 buts 8-10 à la 25ème, les visiteuses ne se laissent pas impressionnées et reprennent 4 buts d’avance à la 27ème, (9-13) , les Red’s finissent mieux pour arriver à la pause avec 2 buts de retard 12-14.

Que s’est-il passé dans le vestiaire Pouzinois pendant cette mi-temps ? Le ton est-il monté ? La réponse de Mario CUSCUSA « je suis resté calme, on ne jouait pas très bien en attaque placée et on ne montait pas les ballons assez vite, j’ai seulement dit à mes joueuses de se lâcher pour ne rien regretter. » 

Le message est bien passé, c’est une formation revigorée qui fait son retour sur le terrain, 2 buts consécutifs de Vassilica POPA permettent d’égaliser,  puis l’équipe en confiance, fait le forcing pour arriver à la 47ème avec 6 buts d’avance, (26-20), impensable au vue des premières 30 minutes. Il s’agit maintenant de conserver cette avance, voir même de le faire fructifier, mais les Normandes ne se laissent pas impressionner et reviennent à 3 buts, (26-23) 3 minutes plus tard. Les Pouzinoises se doivent de reprendre de l’avance avant le match retour, les 10 dernières minutes seront exceptionnelles, un but venu d’ailleurs de Marianne TAVENARD, Marie GYGAX intraitable dans sa cage et c’est toute l’équipe qui repart de l’avant pour remporter ce match avec 7 buts d’avance, 36 à 29.

Ces 7 buts seront-ils suffisants ? Pas sûr, cette équipe Normande a montré des qualités sur l’ensemble de la saison et sera tout à fait capable de renverser la tendance au retour dans son petit gymnase. En tout cas, cela faisait très longtemps que le 2ème de la poule B n’avait pas gagné son match à domicile contre celui de la poule A.

Le public a réservé une ovation méritée à ses joueuses et une ovation encore plus énorme à Coach Mario pour sa dernière apparition au Pouzin en tant qu’entraineur, un hommage mérité pour tout le travail accompli depuis 4 ans, lui qui avait repris l’équipe au fond du trou, traumatisée par une descente en N1 pour l’amener aux portes de la D2.

Les réactions d’après match :
Mario CUSCUSA : « C’est vraiment une super saison, on gagne le challenge Anaïs GARAT en début de saison face à Toulouse qui monte en D1, on joue un 8ème de finale de Coupe de France face à Nimes, futur vainqueur de la Coupe d’Europe et on gagne notre match de barrage à domicile. Mais attention, on est loin d’être en D2, ça va être très très dur à colombelles, mais on va se déplacer pour jouer, pas pour gérer, au handball, 7 buts, ça peut se rattraper très rapidement. On va axer la semaine sur la relaxation.»

Alain ROUSELLE : « Ce qui me chagrine, c’est qu’on a pas été à la hauteur de l’évènement, je déplore le manque d’efficacité de certaines de mes joueuses, pour moi, c’est inimaginable de prendre 36 buts. On joue les 10 dernières minutes les yeux fermés. Physiquement, ça était dur, on n’a pas l’habitude de jouer avec une chaleur pareille, quand on ne perd pas depuis longtemps, on ne sait plus perdre. Maintenant, on va travailler toute la semaine, on a des solutions, on a des forces que l’on n’a pas montré. Je ne suis pas optimiste mais je suis loin d’être abattu, tout est encore jouable. »

Voilà qui promet un match retour passionnant.

Evolution du score toutes les 5 minutes : 2-4,  2-7,  4-7,  7-9,  8-10,  12-14, 16-15,  18-18,  24-19,  26-23,  30-26, 36-29.

Buts pour Le Pouzin : Tudosié 10, Boucher 8, Ceccaldi 6, Carvalho 4, Popa 3, Menut 2, Tavenard 1, Bonvoisin 1 et Topin 1.
Buts pour Colombelle : Rastel 7, Alaïs 7, Théophile 6, Breysacher 4, Barbier 2, Terzian 1, Ouzoukpevi 1 et Dimesic 1.

Christophe Pochon
pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités