mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le duo reformé !
Le duo reformé !
20 Septembre 2009 | France > LNH

Résumé de la 2° Journée de D1M.
Deux journées seulement et déjà les deux costauds de ces 10 dernières années qui trustent déjà les deux premières places. Pour Montpellier rien d’étonnant, pour Chambéry que l’on vouait à des mois difficiles après le départ de Daniel Narcisse, c’est juste la confirmation du potentiel de tout le groupe même si cela s’est fait dans la douleur à Nantes. Reste que ces deux là auraient du être accompagnés en tête du championnat. Par Dunkerque peut-être mais les Nordistes sont tombés victime de l’envie de rédemption de l’US Créteil et d’un Yacine Idrissi royal sur les jets de 7 mètres. On aurait pu trouver Ivry, le doyen de la D1M, mais il a fait les frais lui aussi d’un réveil, celui des Varois du SRVHB et aussi de la performance hors normes d’un gardien. Slavisa Djukanovic en arrêtant 6 tirs sur 10 des Rouges et Noirs a renvoyé l’USI au milieu du classement en sa compagnie. Cela aurait pu être cet étonnant Aurillac, mais là aussi, la sortie hors de ses terres lui a été fatale. Dijon en a profité pour bien affirmer ses prétentions à un maintien tranquille en disposant des Cantalous ! Cela ne sera pas Tremblay qui a bissé la mauvaise performance en s’inclinant de nouveau et de nouveau face à Toulouse. Le TFHB a 0 point au compteur, cela interpelle un peu au vu du potentiel du groupe mais cela doit aussi bien faire chauffer les machines à analyses dans les travées du Palais des Sports de Tremblay. En fait le plus sérieux opposant à ce duo classique est Istres. Dominateurs à Cesson a qui il a gâché la première historique en D1M à domicile, les hommes de Christophe Mazel sont les seuls qui reste à portée de tir, un petit point, autant dire que le prochain voyage de Montpellier en Provence va bouger les foules et va devoir être suivi de près. Pendant ce temps, Chambéry va retrouver les douceurs de son Phare en accueillant Dijon, les retrouvailles Gardent – Lathoud vont peut-être faire une belle soirée de souvenirs dans la nouvelles brasserie des Barjots, mais avant cela il y aura une place de leader à conserver pour le CSH et il va falloir faire fort pour l'en déloger !

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - TOULOUSE UNION HANDBALL 
29 - 32 (Mi-temps : 13-15)
Toulouse refait le coup !
De nouveau le THB s’est imposé à Tremblay, de nouveau les Toulousains lancent leur saison avec une victoire sur les terres du 3° du dernier championnat de France et de nouveau Tremblay va devoir ramer un moment pour se remettre de cette défaite. Car en plus celle là arrive après un revers à Dunkerque et le TFHB se retrouve à l’heure actuelle avec 0 point au classement ce qui fait pour le moins désordre. Le pire c’est que Tremblay n’a même pas a accuser un match hors norme d’un des joueurs adverse, non, c’est tout le collectif patiemment mis en place par Raphaël Geslan qui a fait des misères aux Franciliens. Comme face à Chambéry, Toulouse a eut le match en main après un premier quart d’heure équilibré, mais cette fois la fin de match a parfaitement été gérée par le collectif toulousain. Une victoire qui pourrait bien en amener d’autres pour le THB, car l’impression de collectif est pour le moment ce qui se dégage le plus de ce groupe. Et cette impression devrait permettre de passer bien des encombres quand un club n’est pas obligé de se reposer sur les performances d’un ou deux joueurs. Côté Tremblay, une infirmerie un peu trop pleine, une confiance qui semble s’être évaporée et surtout la quasi obligation d’aller se refaire une santé à Aurillac, et ça ne sera pas forcément simple !

Lieu :
Palais des Sports
rue Jules Ferry 93290 TREMBLAY EN FRANCE
Date :
18/09/2009 20:30
Arbitres :
CHARPENTIER Franck
DUCLOS SEBASTIEN

Statistiques du match

*****************************

HBC NANTES - CHAMBERY SAVOIE HB 
26 - 27 (Mi-temps : 13-13)
Caramba ! Encore raté
Nantes a encore laissé filer la victoire au Palais des Sports face à Chambéry ! Comme la saison dernière cela s’est joué dans les derniers instants et si Daniel Narcisse n’était plus là pour « exécuter » les espoirs nantais, c’est Bertrand Roiné qui cette fois ci à tué tous les espoirs nantais d’une superbe victoire à 4 secondes du coup de sifflet final. La faute aussi à la partie de Mickaël Robin dans les buts et en particulier ce dernier arrêt sur Frédéric Dole qui a permit à Chambéry de jouer la balle de match pour la victoire. Dommage pour Nantes qui en plus de se voir assommer sur le gong a du se passer de sa star brésilienne pourtant en pleine forme après 10 minutes sur le terrain, un 2/3 et une blessure à la cheville, mais encore un résultat arraché aux forceps et ce sont ces victoires sur le fil qui transforment une saison moyenne en grande saison, il est clair que Chambéry est en train de se forger un mental en béton armé avec ces fins de matches tonitruantes et cela pourrait payer dans les futurs grosses confrontations.

Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES
Date :
16/09/2009 (R) 20:45
Arbitres :
DENTZ Thierry
REIBEL Denis

Statistiques du match

*****************************

DIJON BOURGOGNE H.B. - AURILLAC HB CA 
34 - 26 (Mi-temps : 16-15)
Belle première pour Dijon
Entre une équipe défaite à Ivry et une victorieuse de Saint-Raphaël, on pouvait annoncer un débat assez équilibré et le début de match allait bien confirmer cette idée. Seulement les hommes de Denis Lathoud allaient vite imprimer leur marque sur la rencontre… Lâchant une première Aurillac au bout d’un petit quart d’heure de jeu, ils remettaient le couvert après une première réaction initiée par Adama Ouedraogo et Mikica Maksic. Aurillac malgré une défense un peu en coton faisait feu de tout bois pour contenir la déferlante dijonnaise et cela durait encore à l’entame de la seconde période. A force d’être sur la corde raide, la chute allait arriver irrémédiablement ! Marouene Belhadj et Mathieu Lanfranchi y allaient tous les deux de leur doublé sans que les Cantalous puissent répondre. Le trou était fait et la fin de match était presque trop dure pour Jérémy Roussel et ses hommes avec un 8-2 final qui rendait l’addition bien salée pour eux. Dijon a parfaitement négocié un match qui lui offre une bonne rampe de lancement pour les journées à venir. Pour Aurillac, ce match prouve qu’il faudra encore compter sur la magie de Peyrolles, mais la première journée a prouvé qu’elle était loin d’être morte.

Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17,rue Léon Mauris 21000 DIJON
Date :
19/09/2009 20:30
Arbitres :
CARMAUX DIDIER
CARMAUX THIERRY

Statistiques du match

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - USAM NIMES GARD 
36 - 22 (Mi-temps : 16-10)
Et pourtant ce n’était pas mal parti
L’USAM réduit à intégrer 6 joueurs de son centre de formation après une cascade de blessure à concédé un écart final de 14 buts à Bougnol. Logique et implacable certes ! Mais il ne faudra pas oublier les 20 premières minutes pour les joueurs d’un Laurent Puigségur ovationné et ému par tout Bougnol. Redynamisés par les arrêts de William Annotel après un début de match hésitant, profitant d’une légère décompression des Montpelliérains, les « petits hommes verts » allaient recoller au score et surtout tenir superbement la dragée haute au MAHB. Privés de Nikola Karabatic pour une petit problème tendineux au genou, de Aymen Hammed toujours en délicatesse avec son épaule et avec Issam Tej un peu mis au placard au bout du banc, Montpellier avait encore largement les moyens d’ouvrir son banc magique et c’est ce qui va tuer petit à petit l’USAM. Un peu à bout de souffle, avec des rotations moins performantes, les voisins du Gard perdaient pied petit à petit sur la fin de première mi-temps et le début de la seconde. La messe était dite pour de bon ce coup ci, Montpellier déroulait, William Accambray explosait tout sur son passage, Michael Guigou en demi centre amusait un peu la galerie et les ailiers que ce soit Samuel Honrubia, Jan Sobol ou encore le tout jeune Florent Joli finir de façon quasi parfaite. Nîmes n’a pas joué sa vie sur ce match, mais il faudra capitaliser sur la bonne résistance de début de match. Pour Montpellier, un peu de laisser allé sur la première période qui n’a pas trop plu à Patrice Canayer, mais ça cela risque quand même d’arriver un peu souvent tellement Montpellier semble facile et innabordable.

Lieu :
Gymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
18/09/2009 (R) 20:30
Arbitres :
BONAVENTURA JULIE
BONAVENTURA CHARLOTTE

Statistiques du match

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL 
30 - 28 (Mi-temps : 15-15)
La meilleure des thérapies !
Créteil a fait front, Créteil s’est reconstruit et Créteil a gagné face à une équipe de Dunkerque qui arrivait à Oubron avec de grosses envies de victoires. Si le collectif avec un Uros Mitrovic au four et au moulin sur le terrain a parfaitement répondu, la bascule s’est aussi faite par les arrêts à répétition de Yacine Idrissi. Livré aux rafales du jeu rapide de Montpellier la semaine dernière, l’ex Nîmois s’est plus que parfaitement repris face aux nordistes. Et le point d’orgue, il va le jouer sur les jets de 7 mètres où 5 fois sur 6 il va parfaitement d’interposer aux tentatives multiples de l’USDK. 5 arrêts qui valent leur pesant d’or ou plutôt de points, quand au final on se retrouve avec 2 buts d’écart ! Créteil s’est parfaitement rétabli dans cette rencontre et sa belle santé va lui permettre de faire le court déplacement à Delaune avec de vraies ambitions et surtout une certitude : Il n’y a qu’un MAHB en LNH ! Pour Dunkerque, ce coup de froid va devoir être vite effacé mais une chose est sure, les deux points laissés dans la bagarre dominicale de la 2° journée pourraient bien manquer à la fin du compte.

Lieu :
ROBERT OUBRON
RUE PASTEUR VALERY RADOT 94000 CRETEIL
Date :
20/09/2009 16:00
Arbitres :
ROLLAND Cyril
ROLLAND Jérôme

Statistiques du match

*****************************

OC CESSON HANDBALL - ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL 
25- 32 (Mi-temps : 18-21)
C’est compliqué la LNH !
Cesson coup sur coup vient de toucher de près la réalité de la LNH. Dépassés sur l’envie et l’engagement à Nîmes sur la première période, ils sont de nouveau tombés face à Istres pour leur première à domicile. Il faut dire qu’Istres arrivait avec le nul face à Nantes en travers de la gorge et en ligne de mire la venue de Montpellier le 26 septembre prochain et donc, si il devait avoir encore accroc en Bretagne, la possibilité de se retrouver avec un seul point en 3 journées. Alors Christophe Mazel a fait sonner sa science du jeu, a joué un peu aux échecs avec David Christmann et a sorti sa pièce maîtresse sa défense et son joker, une ligne d’arrière dans le bon timing. Cesson a su répondre pendant les ¾ du temps de jeu, restait simplement la fin de match, et là tout a un peu lâché dans les jambes et dans les têtes bretonnes. Istres s’est offert une fin de match surpuissante et a fini avec un +7 un peu sévère pour les promus. Tout était en place pour une belle première, une salle pleine, un adversaire au jeu plaisant et affirmé, 50 minutes d’espoirs, les 10 dernières minutes ont un peu gâché la fête initiale. Cesson est en train d'apprendre la LNH et le pire c'est que le prochain examen va se passer dans le Nord, dans l'antre de l'USDK...

Lieu :
Palais des Sport
ALLEE DE CHAMPAGNE 35510 CESSON SEVIGNE
Date :
18/09/2009 20:45
Arbitres :
BADER Clément
WEBER Loic

Statistiques du match

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL 
24 - 21 (Mi-temps : 12-10)
Grosse bataille sur la côte
Entre un Saint Raphaël surpris et meurtri dans le Cantal et un US Ivry parfaitement maître du jeu face à Dijon, on annonçait un match sous haute tension et placé haut sur le mode haut de tableau. Et personne n’a déçu dans cette rencontre, Ivry en faisant face le plus longtemps possible et ne s’inclinant qu’après une lutte farouche de 60 minutes, Saint Raphaël en retrouvant un peu de son lustre perdu à Peyrolles et en ayant un Slavisa Djukanovic intenable dans ses buts en seconde période. Car que voulez vous que les Rouges et Noirs puissent faire face à un diable serbe qui s’offre une partie à 60% d’arrêts ? Pas grand-chose sinon que de tenir le plus possible en espérant que le show Djukanovic  s’arrête un instant. Sauf que pendant ce temps Aurélien Abily confirmait sa bonne prise de greffe varoise, Arnaud Chapuis ne ratait absolument rien et Heykel M’Gannem prenait les clefs du camion. Résultat constamment en train de faire l’élastique, Ivry finissait par baisser pavillon malgré le dernier doublé de Thomas Richard. Ivry ne devrait pas trop rougir longtemps de cette défaite, le prochain derby du Val de Marne à Delaune aura de quoi leur donner à penser dans la semaine. Pour le SRVHB, la remise en question de la semaine a payé, et même si le prochain voyage à Toulouse ne s’annonce pas de tout repos, cette rencontre prouve que les choses se mettent tranquillement en place dans le Var.

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers 83700 ST RAPHAEL
Date :
19/09/2009 20:00
Arbitres :
BOUNOUARA Said
SAMI Khalid

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités