mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Cherbourg ne rate pas l'occasion
Cherbourg ne rate pas l'occasion
20 Septembre 2009 | National > Nationale 1M

 Battus à Vernon sans avoir vraiment combattu, les cherbourgeois n'avaient pas le choix. Et un impératif, s'imposer sur Saran et avec la manière si possible pour bien se mettre dans la peau d'une équipe de Nationale 1.

Et à regarder les visages tendus des hommes de Pascal Lefrançois à l'échauffement, il était clair que la pression était sur leurs épaules de tout jeune débarqué en N1. Pression confirmée en première période. Saran trouve les solutions dans les intervalles laissés un peu vacants par des mauves en déficit de solidarité défensive. Avec Perrin au chabala ou à la récupération de ballons revenant sans cesse et Houblon faisant de la petite bière des numéros 2 ou 3 de la défense locale, les orléanais prennent la mesure d'un adversaire beaucoup trop en dedans.

La JSC s'en remet à la seule patte gauche de Lepoittevin pour limiter la casse (5-6, 13ème). Cahin caha, Cherbourg va s'accrocher aux basques des hommes de Da Costa, à l'image de Maillard envoyant un missile pleine lucarne à la limite du refus de jeu ou de Lepoittevin passant un Schwenker d'anthologie mystifiant l'arrière garde orléanaise. 16-16 à la pause, pas très bien payé pour le promu du Loiret un tantinet dominateur.

Changement de décor au retour sur le terrain. La pause a visiblement fait du bien aux hommes de Lefrançois.  Et passé 5 minutes encore un peu hésitantes, 5 minutes dont va profiter Damien Rouault pour stopper deux shoots et un pénalty de Verdier, le champion de France de Nationale 2 va enfin se lancer dans la bataille. Quelques minutes plus tard, Youf Pinsault donne le premier avantage du match à la JSC (19-18, 37ème). Et cet avantage, les mauves ne vont plus le lâcher. Rouault multiplie les parades (14 arrêts en 2ème période), Jourdain concrétise les décalages, et Desbois enchaîne 7 mètres et shoots canon (27-23, 51ème).

Saran n'y est plus, Paolo Houblon - malgré ses 36 ans - se démenant un peu tout seul sur le front de l'attaque. L'arrière orléanais s'offre un dernier un contre un d'enfer, "tu m'vois, tu m'vois plus", mais ça ne suffira pas. L'autre large trentenaire, Philippe Lepoittevin conclue victorieusement un croisé avec Mathieu Desbois, et le querquevillais finit le boulot en envoyant un missile sur le buzzer, à la desesperados. Cherbourg gagne ce match qu'il ne fallait déjà pas perdre. A savourer sans modération avant un déplacement compliqué à Lanester.


JS Cherbourg
- USM Saran
34-28 (Mi-temps : 16-16)
Salle Chantereyne, 1.000 spectateurs environ

Arbitres : Patrice Vaillant et Jérôme Sibileau

Evolution du score : 1-2 (5ème) / 5-5 (11ème) / 10-12 (21ème) / 13-15 (25ème) / 16-16 / 16-18 (34ème) / 19-18 (37ème) / 24-20 (45ème) / 24-23 (48ème) / 28-23 (54ème) / 30-27 (57ème)

JS Cherbourg
Gardiens : Rouault (60') 20 arrêts / Somaï
Joueurs : Desbois 9, Lepoittevin 8, Maillard 6, Jourdain 4, Capelle 3, Youf Pinsault 2, Bourdet 1, Lissot 1, Mizouni, Zitouni Terki.
Entraîneur : Pascal Le François

USM Saran
Gardiens : Favereau (45') 8 arrêts / Donnadieu (15') 2 arrêts
Joueurs : Houblon 10, Verdier 5, Perrin 4, Mourlon 2, Neraud 2, Rousseau 2, Auriau 1, Curado 1, Gadjiu 1
Entraîneur : Duarte Da Costa

Retrouvez l'actualité du handball en Cotentin sur Cotentin-sports.fr

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités