mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Ca brasse, ça bastonne, ça surprend !
Ca brasse, ça bastonne, ça surprend !
18 Octobre 2009 | France > LNH

Résumé de la 5° Journée de D1M.
En attendant le dernier match de la 5° journée, un certain Dunkerque – Montpellier qui va valoir le déplacement, il y a déjà un paquet d’enseignements à tirer des 5 premiers actes. Tout d’abord, dans la famille « Baston du jour » Chambéry qui se retrouve en attaque au détriment d’un Tremblay qui n’arrête pas de tomber dans la crise, c’est du lourd, le tout protégé par un Mickaël Robin de gala et même énormissime. Ensuite Istres qui s’est fait brasser sur ses terres et qui fait les frais d’un renouveau soudain et violent de l’USAM, Istres perdant du coup l’occasion de se positionner dans le haut de tableau et qui va devoir ramer pour effacer cette contre performance. Mais à contrario, les deux points pris en Provence font le plus grand bien à l’USAM qui quitte le bas de tableau. Là on avait déjà une surprise, la deuxième est venue incontestablement de Dijon qui a failli faire exploser Saint Raphaël, on pensait que le SRVH était soigné de ses écarts de conduite, que nenni, et même sans une révolte tardive mais à moitié payante, les hommes de Christian Gaudin seraient repartis avec un 0 pointé de Bourgogne. Dans la famille petit papa baston, on a Ivry, certes la victoire sur Cesson n’est pas à ranger dans l’explosion tout azimut, mais elle positionne l’USI en tête du championnat et ont commence à se dire que cette bande de banlieusards risque d’être compliquer à maîtriser à l’avenir. D’autres qui vont devoir se brasser l’occiput, ce sont bien les Cristoliens. Une belle défaite à Toulouse qui du coup prend ses premiers points chez lui et un Créteil qui n’en fini pas de plonger au classement, il va falloir vite enrayer la grande dégringolade ! Enfin Nantes qui appuie sur la tête d’Aurillac en signant une fin de match conséquent à contrario de celle face à Ivry. Nantes est au milieu du gué, si il arrive à enchaîner, la position d’équipe angoissante à jouer sera l’apanage du « H », reste à rendre tout cela réel sur le terrain. Ce terrain qui enchaînera dès le week-end prochain pour la 6° journée pour faire ensuite une petite pause internationale, histoire de revoir des Bleus toujours aussi conquérants aller se frictionner avec l’équipe de Serbie !

ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL - USAM NIMES GARD
26 - 30 (Mi-temps : 12-11)
Le retour du bras armé
Nîmes a fait un joli pied de nez à la logique sportive… Incapables de gagner dans leur antre du Parnasse depuis 3 matches, les hommes de Laurent Puigségur se sont parfaitement relancés dans le championnat en s’imposant à Istres. Pourtant Istres faisait dans le sérieux et l’appliqué depuis le début de saison. Hormis la déroute logique face à Montpellier, bien peu pouvait s’enorgueillir d’avoir maltraité les Provençaux. Sauf qu’il y a eu un grain de sable qui a tout changé. Ce grain de sable n’est pas une première mais se cachait un peu depuis quelques semaines après une blessure au biceps. En retrouvant son buteur en pleine forme, l’USAM a su capitaliser sur sa réussite en seconde période. Un Capelle de gala, un Malik Boubaiou en pleine réussite et des Istréens qui peinent à contenir le duo. Nîmes va même réussir à se remettre d’un gros trou d’air qui va permettre au locaux de revenir à 21 partout. 3 buts de Guillaume Saurina, 4 de Malik Boubaiou et 2 du solide Christophe Kabengele et la messe était dite. Nîmes rebondit avec 2 victoires en 5 matches, le parfait timing pour se maintenir tranquillement. Pour Istres un gros coup d’arrêt et avant la Coupe d’Europe, cela fait un peu tâche dans un début de championnat qui était consistant.

Lieu :
HALLE POLYVALENTE
Rue de l'Equerre 13800 ISTRES
Date :
14/10/2009 (R) 20:40
Arbitres :
MORENO Jean-Pierre
SERRANO Michel

Statistiques du match

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - OC CESSON HANDBALL
29 - 25 (Mi-temps : 16-13)
Ivry s’affirme de plus en plus
3° au championnat, l’US Ivry commence à faire son trou dans le championnat, face à un Cesson batailleur et bien décidé à ne pas subir la puissance des locaux, les hommes de Pascal Léandri ont parfois souffert comme en début des deux mi-temps mais ont fini par se défaire de ce promu reboosté par sa belle victoire sur Toulouse. Mais avec un Guillaume Crépain insaisissable sur tout le début de match, un Benoît bien sous tous rapport sur l’aile gauche après le rouge sec de Damir Smajlagic et un Thomas Richard très près de la grande forme qui en avait fait un international, Ivry a fini par maîtriser les Bretons pourtant gaillardement entraînés par leur côté droit auteur de 10 des 25 buts de son équipe. Résultat un USI qui prend la première place en compagnie de Chambéry en attendant le match de Montpellier à Dunkerque et un Cesson qui se retrouve dans la charrette pour le moment avec Aurillac, autant dire que le prochain Cesson - Aurillac va coûter cher…

Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre 94200 IVRY SUR SEINE
Date :
17/10/2009 20:00
Arbitres :
LAZAAR Nordine
REVERET LAURENT

Statistiques du match

*****************************

DIJON BOURGOGNE H.B. - SAINT RAPHAEL VHB
30 - 30 (Mi-temps : 17-17)
Saint Raphaël sauvé des eaux
Istres commence déjà à faire des émules… Avec ses 4 buts en 1’36, le record est tentant ! Et Saint Raphaël s’est essayé et a presque réussi à faire aussi bien. Ballottés en seconde période après avoir mené presque tranquillement en première période, le SRVHB s’est retrouvé avec 4 buts de retard à 2’11 de la fin. Assez pour que Raphaël Caucheteux passe la surmultipliée et avec 3 buts plus un de son compère de droite Alexandre Tomas, il remette tout ce beau monde à égalité sur le gong. Si la fin de match fait penser que les Varois ont sauvé tout ce qui pouvait l’être, comptablement, l’affaire n’est pas bonne, Ivry et Chambéry en ont profité pour s’évader un peu et ce genre de point pourrait coûter cher au final. Après Aurillac, Saint Raphaël perd encore un peu de terrain à l’extérieur, pour valider ses ambitions, il ne faudrait pas que cette mauvaise habitude perdure. Pour Dijon, c’est presque la la soupe à la grimace, avec seulement 9 joueurs de champ, cette fin de match difficile était presque inéluctable… Dommage pour le DBHB, car avec 2 points au lieu d’un, la tendance serait presque au beau fixe, mais ce handicap aussi bien au niveau du match qu’à l’entraînement fini par peser lourd…

Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris 21000 DIJON
Date :
17/10/2009 20:30
Arbitres :
ROLLAND Cyril
ROLLAND Jérôme

Statistiques du match

*****************************

AURILLAC HB CA - HBC NANTES
29 - 30 (Mi-temps : 17-15)
Leçon comprise !
La semaine dernière Nantes avait tout en main pour terrasser Ivry et la fin de match avait complètement basculé dans le camp des visiteurs. Le HBCN n’a pas mis longtemps pour apprendre et retenir ! La fin du match à Aurillac a été atlantique alors que les Auvergnats avaient fait un bon bout de la course en tête. Pierre Fabre l’historique qui envoie de partout, Hatem Haraket qui conclu de belle façon les balles grappillées par la défense et tout bascule du bon côté pour Nantes et du mauvais pour Aurillac. Même si les hommes de Jérémy Roussel ne lâcheront rien sur la fin de match, le dernier but d’un Yannick Fritsch très costaud sur ce match ne servira à rien. Comme en coupe de la Ligue, Nantes fait mordre la poussière à Aurillac et continue a se présenter comme une surprise potentielle dans ce championnat. Il faut juste arriver maintenant à enchaîner, la venue de Dijon à Mangin lors de la 6° journée sera dans domaine capitale pour l’ambition des hommes de Thierry Anti. Pour Aurillac, la ballade en Bretagne sera un gros tournant de leur championnat !

Lieu :
Peyrolles
Avenue du docteur Chanal 15000 AURILLAC
Date :
17/10/2009 20:45
Arbitres :
BOUNOUARA Saïd
SAMI Khalid

Statistiques du match

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL
31 - 22 (Mi-temps : 16-14)
Renouveau savoyard, rechute francilienne !
On attendait beaucoup de ce match entre deux grosses écuries du championnat, mais en fait le match n’aura vraiment duré que 25 minutes avant que Tremblay ne retombe complètement dans ses travers de début de saison et que Mickaël Robin ne fasse subir le pire aux tireurs du TFHB. En bref « Mika » de Sélestat a refait une « Zagreb » en arrêtant quasiment tout et même plus pendant 20 minutes permettant du coup à ses coéquipiers de coller un 11-3 sévère et définitif aux visiteurs du Phare. Mais si ce passage a été le tournant du match, il faut aussi admettre que le retour de Bertrand Roiné à très haut niveau en première période, la puissance d’un Zacharia N’Diaye utilisé en arrière droit à la place de Xavier Barachet grippé et un duo Joli Nocar très utile en attaque ont sonné le réveil de cette attaque chambérienne un peu en berne depuis 2 semaines. C’est la bonne nouvelle du jour côté Savoie, côté Tremblay, c’est beaucoup plus inquiétant, à l’évidence, le TFHB n’a pas à l’heure actuelle la capacité à jouer le haut de tableau, la superbe saison de l’année dernière semble trop lourde à porter pour les joueurs en ce moment, il va falloir oublier tout cela et retrouver un tant soit peu d’envie, avoir le sourire en jouant c’est bien, quand on en prend 10 cela devient plus compliqué à comprendre.

Lieu :
LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz 73000 CHAMBERY
Date :
15/10/2009 (R) 20:15
Arbitres :
LAZAAR Nordine
REVERET LAURENT

Statistiques du match

*****************************

TOULOUSE UNION HANDBALL - US CRETEIL HANDBALL
29 - 24 (Mi-temps : 16-13)
Elle fait du bien celle là !
Enfin, Toulouse a décroché sa première victoire à domicile, la 2° pour le compte de cette saison. Côté THB on devait commencer à psychoter un peu devant cette incapacité à prendre des points sur son sol. Si l’on rajoute à ça, la déroute à Cesson, il fallait que les hommes de Raphaël Geslan capitalisent enfin sur leurs terres. Face à ce Créteil vexé voire pire de sa fin de match contre Istres, il y avait la place, à la condition de faire sur la durée des 60 minutes. Et après une première mi-temps jouant au « à toi, à moi », on a bien eut peur que tout recommence pour eux lorsque l’USC allait revenir à hauteur avec un 4-0 signé du trio majeur de Créteil sur ce match, Mitrovic – Kervadec – Boillaud. C’est là que le déclic va se passer pour les locaux, comptant toujours sur un Fabien Arriubergé assassin des espoirs de ses ex partenaires, les Toulousains allaient re-creuser un écart cette fois ci définitif avec en tête de pont, l’autre acteur majeur du THB, Anouar Ayed, capitaine buteur. Deux points qui font parfait dans le tableau de marche de Toulouse mais une défaite qui plonge Créteil dans le fin fond du classement avec un seul petit point d’avance sur le duo de dernier. Autant dire que la venue de Chambéry lors de la 6° journée pourrait coûter très cher…

Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace 31000 TOULOUSE
Date :
16/10/2009 20:00
Arbitres :
BADER Clément
WEBER Loïc

 

Statistiques du match

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités