mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Un roi est-il né ?
Un roi est-il né ?
18 Octobre 2009 | Europe > Champion's League

Réconfortés par leur brillante victoire sur Tremblay dans la semaine, Chambéry entamait son deuxième match consécutif à la maison dans cette poule B avec comme objectif obligatoire, la victoire pour pouvoir encore exister dans la course à la qualification. Face aux Cupic, Gajic et un certain Jure Natek bien connu en Savoie, la tâche ne s’annonçait pas forcément très simple. Vainqueurs de Sarajevo sur le fil la semaine dernière, les Slovènes avaient un coup d’avance sur Chambéry, en avoir un deuxième pour les derniers finalistes de la Coupe EHF était l’objectif !

Chambéry mettait tout en œuvre pour bien faire comprendre aux Slovènes que prendre les deux points de la victoire ne serait pas chose aisée, Mickaël Robin s’opposait parfaitement aux tentatives adverses, Bertrand Roiné restait sur le fil de sa première mi-temps face à Tremblay et le CSH se détachait de la même façon que face à Veszprém ou Sarajevo. Malheureusement, comme face aux Hongrois, les Savoyards n’arrivaient pas à enchaîner, laissant trop d’espaces à un certain Jure Natek qui rivalisait avec Bertrand Roiné et prenait trop facilement les espaces extérieurs.

On sentait parfaitement que tout se jouerait sur le niveau défensif du CSH, et c’est en resserrant les boulons de ce côté, laissant moins d’espaces aux arrières de Velenje et surtout en profitant des exclusions que Chambéry remettait la machine en route. Toutefois, légèrement inquiet, Philippe Gardent prenait son temps mort pour recaler encore un peu mieux son bloc défensif. Cela marchait parfaitement, surtout que Mickaël Robin repartait dans une série d’arrêts qui soulageait parfaitement son équipe et la salle. Même si l’attaque avait quelques déchets parfois mal venus, les 6 buts concédés en 25 minutes mettaient parfaitement Chambéry dans le bon timing pour récolter ses premiers points en Champion’s League cette saison. Restait à régler le problème d’un déchet offensif un peu trop important pour véritablement assommer Velenje en seconde période.

Malheureusement pour leur envie de bien enfoncer le clou, les Chambériens faisaient un peu trop de cadeaux à Velenje, lâchant deux trois ballons dans les mains des défenseurs au lieu de bien enfoncer le clou. Même si le match restait pour le moment, dans les mains des joueurs de Philippe Gardent, il était évident qu’ils vivaient un moment de doute en attaque, surtout après la sortie de Bertrand Roiné, touché de façon inquiétante au dos après un but et une glissade.

Même si sa rentrée faisait du bien à l’attaque, il devenait de plus en plus clair que tout reposait sur la performance de Mickaël Robin véritable énigme pour les tireurs de Velenje, l’attaque perdant trop de ballons pour que l’écart enfle de nouveau et devienne suffisamment rassurant pour la fin du match. Velenje de lâchait rien, jouant tous les coups à 100 à l’heure au détriment d’une vraie sécurité dans le jeu, mais restait parfaitement dans le rythme pour s’offrir une fin de match au couteau.

Revenus à 3 buts après une double exclusion de Benjamin Gille et Karel Nocar, Velenje était encore complètement dans la course, même après le rouge de Jure Natek et sa 3° exclusion. Heureusement, entre l’incapacité des gardiens adverses a s’interposer aux missiles de Bertrand Roiné et une vraie gestion du temps de la part des Chambériens, et surtout les 11° et 12° missiles made in Noyant allaient finir une bonne fois pour toute le travail. Avec 13 buts sur 16 tirs... le natif d’Anjou avait été le très grand bonhomme de cette rencontre en attaque, Mickaël Robin la pierre angulaire de la prestation défensive. Deux points qui relancent Chambéry dans la poule, mais il faudra sans doute aller chercher confirmation à l’extérieur, ce sera sûrement très compliqué à Mannheim lors de la 4° journée, mais pourquoi pas à Kielce lors de la 5°

A Chambéry, le Phare
Le 17 octobre 2009 à 15h30
Chambéry SH – Gorenje Velenje : 28 - 24 (Mi-temps : 14-9)
3 200 spectateurs
Arbitres :
MM Oyvind Togstad et Rune Kristiansen (Norvège)

Statistiques du match à suivre…

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités