mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Cesson s’inquiète pour ses finances
Cesson s’inquiète pour ses finances
5 Juillet 2010 | France > LNH

Le maintien en Division 1 assuré, Cesson espérait profiter de ses bons résultats sportifs pour attirer de nouveaux partenaires et convaincre les collectivités territoriales d’augmenter leurs subventions. Alors que le recrutement est quasiment terminé, le club rennais doit se rendre à l’évidence : il sera une nouvelle fois le plus petit budget de l’Elite en septembre prochain.

« Je ne vois pas comment on va se pérenniser durablement. On va finir par se faire piller. » Dans les colonnes de « Ouest France », David Christmann ne cache pas sa déception sur le manque de soutien financier à son club. L’entraîneur cessonnais, fer de lance de la progression du club depuis plusieurs années, regrette que les résultats de son équipe conjugués à l’image positive renvoyée par ses joueurs et son public tout au long de la saison ne se soient pas convertis en opportunité financière pour Cesson.

« On est le club le moins aidé de D1 » regrette David Christmann. Avec une baisse de 20 % de la subvention du Conseil Général d’Ille-et-Vilaine, Cesson ne peut se permettre aucun écart dans ses dépenses. Le recrutement a de fait été fortement impacté par ces données budgétaires. Quatre joueurs se sont engagés avec le club rennais : Majed Ben Amor, pivot international tunisien, Wael Horri, arrière gauche tunisien, Benoît Chantereau, ailier droit en provenance d’Aurillac et Benoît Doré, de retour dans le club de son cœur après deux saisons à Ivry. Cesson pourrait engager une cinquième recrue si ses finances le lui permettent. Cette dernière arrivée viendrait renforcer le poste d’arrière gauche. A suivre …

© Olivier Poignard
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités