mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Femin'Hand, le retour ?
Femin'Hand, le retour ?
8 Octobre 2010 | France > LFH

 Femin'Hand 2010 aura été une vraie réussite, sportive et populaire. Et après un succès, le plus dur est souvent d'enchaîner, de confirmer. Aussi, peut on se poser la question sur la pérennité d'une telle initiative qui a connu un vrai engouement.

D'autant qu'au départ, rien ne disait que ce tournoi féminin aurait un écho dans ce fief du handball masculin. Plus prompte à envoyer les handballeurs sur le sable, la date choisie (20, 21 et 22 août) ne prédisposait pas non plus à une folle présence, tant du public que des bénévoles. Enfin, pour servir le tout avec classe, il fallait réunir un plateau de choix, destiné à mettre en appétit des organismes pas encore prêts à consommer (sans modération) de la petite balle pégueuse.


Compliqué ? Impossible ? Évidemment pas. Dans ce petit bout du monde où le handball a fait son nid, l'envie d'en faire encore plus pour le promouvoir ne faiblit pas. Oh, il y a bien eu l'annulation de Festihand - le plus grand tournoi 4x4 du monde ! - pour refroidir les ardeurs locales. Mais rapidement, André Baude et ses associés du COF (Comité d'Organisation Festihand) ont su prendre la balle au rebond.


La "décentralisation" normande d'un match de LFH (le Havre-Mios) en mars avait déjà été un test concluant. Pas loin de 2.000 personnes s'étaient pressées dans les gradins de Chantereyne pour voir ce qui se fait de mieux en matière de handball féminin. Fort de cette réussite et partant du constat qu'il était compliqué pour les clubs de se préparer à moindre frais et au plus haut niveau, l'idée s'est naturellement imposée. De contacts multiples en brain storming ferroviaire, le Femin'Hand Cotentin était né ! Et bien né si on en juge par la satisfaction des participants - Le Havre, Issy Paris, Arvor, Fleury - et par la présence de près de 2.500 spectateurs sur les 3 jours de tournoi.

Et si sportivement, ce fut une réussite avec des équipes au bout de leur préparation, l'animation proposée autour y aura largement contribué. La présence d'Olivier Krumbholz en conférence, les journées techniques où de nombreux entraîneurs sont venus en apprendre d'Eric Baradat, Fred Bougeant ou Christophe Maréchal, le stage d'arbitrage ouvert à tous les arbitres sans limite de niveau, tout aura été fait et bien fait pour donner envie de recommencer.

Alors, en route pour Femin’hand 2011 ? Chiche !

© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités