mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Saint-Cyr - Dunkerque : Avis météorologique défavorable…
Saint-Cyr - Dunkerque : Avis météorologique défavorable…
11 Novembre 2010 | France > LNH

Le SCT du Président Christophe Bouhour, en ce dimanche automnal, certes mais un brin ensoleillé, a pu mesurer le chemin qui lui reste à parcourir, en tant que promu face à une grosse cylindrée du Championnat LNH...

En dépit d'un  départ prometteur dans le sillage d'un duo Tomic-Spincer étincelant relayé par un Beliandjou efficace : 6-2 (7'11), la bonne volonté des équipiers de "Titi" Oliver fût vaine jusqu'à la 22'12 où Dunkerque, à partir de cet instant, fit parler son expérience...

Auparavant, avec une défense nordiste aux abonnés absents, un Vincent Gérard livré à lui-même, voilà que, face à cette inflation, nous avons bien dit inflation...de la marque saint-cyrienne, que la salle Guy Drut se mit à espérer quand Manebard conclut une attaque avec un 13-9 (22’12) des plus révélateurs.

Et puis, et puis… Les hommes de Yérime Sylla, eux les proches de la mer du Nord, envoyèrent une première lame de fond quand Oskarsson... « sonna » le vent de la révolte, quand le capitaine Sébastien Bosquet sortit… du bois... et que Butto fit parler sa précision sur l'aile... De plus, Lamon, pourtant peu ménagé par la défense locale, lui aussi porta sa pierre à l'édifice nordiste. Aussi, le SCT encaissa sur ce raz de marée un 7-0 qui faisait tourner la météo du variable à la grisaille ...

Au retour des vestiaires, après avoir pris les uns et les autres les conseils météorologiques pour inverser la tendance de chaque vestiaire, doucement mais sûrement, Bosquet, Lamon, Touati, Oskarsson, les riverains de la Côte d’Opale qui  prirent les rênes de cette rencontre pour finalement envoyer petit à petit dans les nuages ténébreux  des saint-cyriens promis à une météo très peu clémente en leur faveur... L’application et le sérieux nordiste avait sévi. « C’est le Nord » petits Saint-Cyriens pouvait-on se dire…

Malgré un Gérard Beliandjou, digne des sorciers des plus profondes contrées camerounaises pour faire souffler un brin de révolte, la clique de François Berthier encaissa une deuxième grosse rafale : 20-24 (43'06) puis  20-32 (55'04) qui eut le don de glacer et rafraichir toutes les envies plus ou moins véhémentes de banlieusards tourangeaux qui avaient malheureusement baissé les bras depuis bien longtemps... Au moment du bilan météorologique, le baromètre affichait un -12 des plus cinglants... -12 au milieu de l'automne… A ce rythme, il se peut que l'hiver du côté saint-cyrien soit des plus rigoureux...

Fiche technique :
SAINT-CYR/DUNKERQUE : 23-35 (Mi-temps : 14-17)
Arbitres :
MM. Bader et Weber
1000 spectateurs environ.
Saint-Cyr Touraine Hand Ball : Manebard (1/2), Soille (3/5), Klimek (0/1), Oliver (0/1), Soudani (1/2), Rognon (0/1), Hernandez-Pola (0/5 dont 0/1 sur pen.), Beliandjou (5/7), Tomic (5/9 dont 0/2 sur pen.), Spincer (4/8 dont 1/2 sur pen.), Haegeli (2/3 sur pen.) Julvecourt (1/4), Baran (2/3), Idrissi (8 arrêts sur 25  en 30'), Fulop (6 arrêts sur 24 en 30' dont 0/2 sur pen.).
Entraîneur : François Berthier

Dunkerque H.B : Agfour, Lamon (5/5), Touati (5/8), Bosquet (5/10), Oskarsson (2/5), Darras (1/2), Grocaut (3/4), Nilsson (2/3), Mathijs (3/5 dont 1/1 sur pen.), Drange (2/4), Mokrani (1/3), Butto (6/10 dont 1/2 sur pen.), Gérard (19 arrêts sur 41 en 55'08 dont 4/7 sur pen.), Siffert (1 arrêt sur 2 en 4'52).
Entraineur : Yérime Sylla
Exclusions temporaires : Rognon (9'39), Beliandjou (14'22), Klimek (23'34), Baran (27'),) au SCT ; Agfour (8'49), Mokrani (31'23), Oskarsson (35'26), Touati (44'14), Lamon (49'22), Bosquet (53'55) à Dunkerque

Evolution du score :
6-2 (7'11), 7-7 (13'18), 13-9 (22'12), 14-17 (29'57), 17-22 (34'31), 24-20 (43'06), 20-32 (55'04), 23-35 (29'54).

A CHAUD…
Yérime  Sylla (Entraineur de Dunkerque) :
"La difficulté quand on est une équipe qui monte, c'est d'abord un niveau constant sur deux mi-temps. Clairement les vingt premières minutes sont pour St Cyr. Ils ont su s'installer dans cette rencontre beaucoup plus vite que nous et su démontrer toutes leurs qualités.  La difficulté, c'est d'arriver à le faire pendant soixante minutes. Je crois que ce qui est dommage pour eux, c'est que les dix dernières sont pour nous. S’ils avaient su mieux négocier les dix dernières minutes de la première mi-temps, cela aurait été beaucoup plus difficile pour nous et peut être que l'écart n'aurait pas été celui là. C'est peut être un peu flatteur pour nous. En tout cas l'important pour nous, c'est de rester sur les bases qu'on s'est fixées en termes de tactique et je crois, on a plus su les exploiter en deuxième mi-temps qu'en première. Je pense que c'est assez sévère de dire qu’il n’y a pas eu photo. Il ne faut pas que Saint-Cyr se trompe de championnat aussi. Mais, je crois qu'il ne faut pas que ce match leur laisse des traces, parce qu'il y a pas mal de bonnes choses, et je crois qu'il faut qu'ils se fixent dessus"

Vincent Gérard (Gardien de Dunkerque) :
"On a eu une entame assez difficile. C’est vrai que St Cyr a eu un peu l'euphorie du début quand on est  mené de 3 ou 4. Après on a su courber le dos, attendre que le temps faible finisse pour  progressivement revenir.  Je pense que l'écart à la mi-temps est un peu flatteur parce qu’on ne mérite pas d'être à trois buts devant. Bon, après forcément, nous mettons plus d'intensité physique et c'est vrai qu'ils craquent un peu. C’est difficile de suivre tout le long du match. Cela fait deux fois que les dix première minutes, on ne défend pas très bien et c'est vrai qu'on prend des buts et j'ai envie de dire heureusement que l’on ne prend pas toutes les contre attaques. Parce que là ça aurait pu être un peu plus difficile. Une fois qu'on a réussi à se mettre en place, ça a tourné correctement, on a vraiment réussi à bloquer leurs attaques."

LE CLIN D’ŒIL…
Un clin d'œil spécial à notre mascotte Blacky ... Oui, aujourd'hui Blacky avait une particularité... Depuis le début de la saison, notre célèbre mascotte est vêtue de son t-shirt « Casse-Cailloux », qui représente les couleurs du remarquable bistrot gourmand du centre ville tourangeau… Alors, en ce dimanche,  c'est "Madame Casse-Cailloux",  Patricia Chardonneau, qui sait très bien accueillir sa clientèle au sein de son établissement, qui a enfilé le costume de « Blacky » pour  faire honneur à ses couleurs et ainsi animer la salle Guy Drut... Prochainement, son mari Hervé,  nous a promis qu’il prendrait le relais... Nous sommes impatients de voir la prestation du Chef...

EN APARTE…

  • Bonne nouvelle du "Yo" : Nous suivons le parcours de notre sympathique Lionel Fermigier  à Limoges. Un bon classement pour le L.H.87, troisième au général et le talentueux Lionel, cinquième gardien de sa poule aux nombreux arrêts... Sympathique tout cela.
  • Quatre vingt partenaires ont répondu présent à l’invitation du repas d’avant match du T.O.P. concocté par l’équipe de François Chevalier…
  • « Barjots », la série continue... Eh oui, Patrick Cazal, l'entraîneur adjoint de Yérime Sylla a fait partie de la célèbre clique des « Barjots ». Décidément... ils sont toujours présents ces «  Barjots »...sur les parquets de la L.N.H…
  • « Croisés dans les travées » : Guillaume Marquès, entraineur du C.H.T. avec sa tendre Charlotte dite « Chacha » Margeris ... Avec une certaine fierté d'avoir décroché une belle victoire contre Octeville 32-29 samedi soir face à la plus belle défense de D2... Décidément, le handball féminin fait aussi sa percée de l'autre coté de la Loire...

Christophe Poupault
pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités