mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Sur un nuage !

L’Aréna fait une nouvelle fois le plein pour la réception des danois de Kolding, avec 9000 spectateurs. Ces danois qui ont gouté à la recette concoctée par Patrice Canayer, il y a une semaine, et ont eu tant de mal à digérer la cuisine montpelliéraine, fortement épicé par le retour des « stars » Karabatic, Kavticnik, et autres Hammed ! Montpellier se doit de vaincre à domicile pour détacher Kolding et pourquoi ne pas envisager ensuite de disputer la deuxième place à Hambourg.

Le début de match est à l’avantage de Montpellier, avec très vite un 7-3 au compteur, à partir de beaux enchainements de montée de balle. On retrouve la défense, solide autour d’Issam Tej et avec Lucas Karabatic en joueur avancé. Stochl fait un bon début de match, et seul Jansen et Schnuchel trouvent la faille sur contre et sur leurs ailes. Bojinovic, Hammed, Kavticnik et Guigou sont aux manettes. Au bout de quinze minutes, le coach montpelliérain, fait jouer trois droitiers sur une base arrière puissante avec Karabatic, Bojinovic, et Accambray. Les danois essaient de réagir, mais Nikola Karabatic envoie un missile dans la cage de l’infortuné Petersen, pour le 12-7 ! P. Canayer fait tourner son effectif avec que des joueurs confirmés, alors que Kolding, et ses nombreux blessés, se retrouve avec un banc très jeune. Dans le rapport poids puissance, les danois ne peuvent pas tenir la comparaison ! Ils arrivent à trouver quelques espaces dans le secteur central. Christiansen qui avait fait souffrir Stochl à l’aller, va à son tour buter sur le portier montpelliérain, sur pénalty et à l’aile. A cinq contre cinq, M. Guigou mène la danse et Nikola Karabatic alterne, contres attaques et tirs lointains : 16- 8 (24’). Le jeu de montée de balle et le jeu de transition, limpides, sont dynamisés par les arrêts de Stochl. Du coté nordique, Spellerberg est encore en difficulté au tir et le passeur ne trouve pas des arrières à sa mesure. La mi-temps s’achève sur le score sévère mais mérité de 19 à 9. Et on ne voit pas comment Kolding pourrait s’en sortir.

La seconde période reprend tambour battant, Accambray, énorme, et Kavticnik, précis, mettent le feu à la défense trop tendre de Kolding. Michael Guigou et Issam Tej enflamment la salle avec un superbe Kung–Fu ! Les hommes de Karabatic passent à plus douze, (26- 14). Tous les joueurs participent au festival, et à part le jeu sur les ailes, à l’instar du jeune Mikkelsen, qui marque une belle chabala au grand Stochl, tout le reste est à l’avantage des montpelliérains. Spellerberg essaie de surnager aussi en distillant quelques belles passes à son pivot Toromanovic (5 buts) La cause est entendue depuis longtemps quand Robin fait son entrée dans les buts de Montpellier. Mais ses coéquipiers ont décidé de jouer jusqu’au bout et le score va enfler dans les dix dernières minutes et passer de 32- 20 à un plus quinze significatif d’un match à sens unique. Les jeunes rentrent, Adrian Di panda, Rémy Salou (de retour apres une longue absence pour blessure à ce niveau) et le rythme ne baisse pas. David Juricek se régale à prendre les espaces dans le dos des défenseurs danois, sa vitesse et son habileté font merveille. Les joueurs marquent sur des relations à deux, comme les compères Kavticnik et Karabatic, sur croisé. William Accambray, nettoie les lucarnes, Rémy Salou marque à son tour en contre, et Samuel Honrubia fait lever la salle avec un magnifique pénalty ! Score final 40 à 25 !!

Kolding est exécuté, Montpellier avait faim de points, de victoires et de beau jeu. Le capitaine N. Karabatic, en pleine forme(8) déclare à la fin : « Je pense que nous n’avons pas aussi bien joué depuis longtemps ». Les joueurs de Patrice Canayer se sont donnés les moyens de cette belle victoire, en restant concentrés jusqu’au bout, sans tomber dans la tentation du jeu facile. Les multiples rotations possibles, la forme des leaders, la sécurité dans les buts, donnent à penser que cet effectif, peut être ambitieux. Montpellier est de retour et on a hâte de les voir contre Hambourg ou Veszprém, pour une confirmation du potentiel de cette cuvée !


 
Seul petit bémol, l’opération prochaine, dés jeudi, de Michael Guigou (genou). Il sera absent pour le match à Sävehof mais il devrait être de retour pour début janvier pour les temps forts de la saison dont en premier le mondial en Suède.

A Montpellier, Arena
Le 28 novembre 2010 à 17h00
Montpellier Agglomeration HB - KIF Kolding : 40 - 25 (Mi-temps : 19-10)
9 000 spectateurs
Arbitres :
MM Nenad Nikolic et Dusan Stojkovic (Serbie)

© Cathy Tachdjian
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités