mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Saintes dans la tranchée de Boisramé
Saintes dans la tranchée de Boisramé
4 Mars 2011 | France > Pro D2

 Ce samedi, l'US Saintes Handball se rend dans le Val de Marne pour affronter Pontault-Combault au complexe Roger-Boisramée pour le compte de la 17ème journée de championnat de France de Pro D2.
Coup d'envoi à 20H30 pour ce qui va s'apparenter à un véritable combat pour deux formations malades. Mais surtout deux équipes en quête de réhabilitation. Deux équipes de poêtes, expression à la mode dans le 17 : Woum-Woum, Ferreiro, Kiangébéni vs Allard, Manojlovic et Dourbecker vaudra son pesant d'or. Deux formations qui vont se battre pour arracher les 3 points qui seront une véritable bouffée d'oxygène pour le vainqueur.
Beaucoup de parallèles peuvent être dressés entre l'USSH et le PCHB : Lieutenant Maurice et William Holder, respectivement entraineurs maritime et valdemarnais, restent sur des défaites qui ne font pas leurs affaires au classement et estiment tous deux certainement jouer contre des équipes à leur portée. Et attendent des choses de leurs joueurs qui ont à se faire pardonner pour certains.
Car jusqu'à preuve du contraire, ce sont les joueurs qui ont les clés en main sur le parquet. Chaque technicien se voit déjà, dans ses rêves les plus fous, lever les bras et faire la farandole avec ses joueurs au centre du terrain et enchainer sur une Saga Africa vers 22 heures. Pour conclure sur une soirée place de l'étoile à Paris pour fêter le tout ! Le poing serré et rageur qui sera signe de victoire. Etant donné que tous deux sont à la recherche de quatre victoires le plus rapidement possible...
Pour présenter la rencontre qui s'annonce indécise vu la soif de succès habitant les deux coachs, faisons honneur au Pontault-Combault Handball Club pour tenter de faire un état des lieux :
Les pontellois occupent une peu glorieuse 11ème place non conforme au statut du club.
Des franciliens qui n'ont pas remporté la moindre rencontre depuis le mois de novembre, dernière victime en date Sémur en Auxois lors de la 10ème journée soit 6 matchs sans le moindre succès. Pour ne pas dire 7 si on ajoute l'élimination de Manojlovic et ses partenaires en Coupe de France à Vernon début janvier, pendant que Nantes mettait fin aux rêves saintais. Elimination à laquelle se sont accumulées trois défaites en championnat depuis la reprise : 20-19 à Nancy suivie d'un 21-32 sur leur parquet contre Créteil. Qui déclencha une énorme colère de William Holder qui mit son groupe au défi de se comporter "comme un groupe qui part en guerre". Mots prononcés à l'issue du match contre le leader mais non suivi d'effet puisque ses hommes enchainèrent par une défaite problématique sur le parquet de Nanterre 26-23, concurrent direct au maintien alors que les valdemarnais avaient le match en mains.
Grillant un joker. Véritable coup de massue pour les jaune et bleu qui vont avoir à coeur de se faire pardonner contre Saintes. Le PCHB est dans la difficulté et la mayonnaise a bien du mal à prendre entre jeunes et trentenaires expérimentés.

Lieutenant Maurice sait à quoi s'attendre et se doute qu'Oleg Sapronov, l'expérimenté gardien de but francilien, et ses partenaires entreront sur le parquet totalement conditionnés avec un seul leitmotiv dans leur salle de Boisramée : 3 points sinon rien.
Des maritimes un peu mieux lotis mais ce n'est guère plus brillant puisque les hommes de Lieutenant Maurice ont grillé eux aussi quelques cartouches depuis la reprise et occupent un classement en deçà des objectifs fixés. Victoires importantes contre Villeurbanne puis Angers mais suivies d'une grosse douche froide au Grand-Coudret contre son grand rival Billère puis de la défaite samedi dernier en match en retard à Vernon.
Avec seulement 23 et 22 buts marqués lors des deux dernières rencontres. Restant sur une série de deux défaites même si à Vernon, les saintais sont tout simplement tombés sur plus forts qu'eux.
Lieutenant Maurice a eu beau tenter une individuelle sur Thimothée N'Guessan, le danger pouvait venir et est venu de tous les côtés avec Martily sur base arrière et Quintalet à la baguette. Et aussi avec un énorme Tabarrand dans les buts à laparade comme le duo Lardeux-Arriubergé dans les cages de Billère une semaine avant.
Les saintais se doivent de réapprendre à ne pas vendanger devant les buts sous peine d'avoir de bien mauvaises surprises en fin de saison. Un autre parrallèle peut être dressé entre William Holder et Lieutenant Maurice : Les deux hommes ont pour crédo, avec raison, qu'un match se gagne en défense.
Mais ensuite, il faut savoir glaner tous les ballons piqués et ne pas collectionner les inmanquables et les duels qui font que les saintais n'ont marqué que 23 et 22 buts lors de leurs deux dernières prestations. Faisant ainsi briller les gardiens adverses. Des murailles qui avaient été excellentes lors du match aller entre l'US Saintes Handball et le Pontault-Combaud Handball Club sur le parquet du Grand-Coudret : Jérémie Sargenton avait sorti 23 arrêts à plus de moitié de réussite tandis qu'à quelques arrêts prêts, Oleg Sapronov avait réalisé la même performance assez hallucinante.
Deux gardiens qui avaient fait la misère aux attaquants et qui ont certainement l'intention de rééditer même si de l'eau a coulé sous les ponts depuis : Passe difficile pour Sargenton un peu moins brillant qu'au début de saison, même si il fait toujours partie des tous meilleurs gardiens de Pro D2, ce qui fait que Cédric Ortéga foule désormais le parquet plus souvent.

Cédric Ortéga, lui aussi, auteur de prestations de bonnes factures lors de ses apparitions.
De son côté, Oleg Sapronov, le portier pontellois, aura été absent deux mois pour cause de blessure d'un doigt, embêtant pour un gardien, devrait retrouver les parquets avec une soif de revanche lui aussi. Même si ses remplaçants ont su faire le boulot.
Ce qui est sûr, c'est qu'il y aura de la soupe à la grimace dans un des deux vestiaires samedi soir sur les coups de 22H.
Mais avant de songer à la douche qui sera bien méritée, nul doute qu'il y aura une énorme tension sur le parquet avec une rencontre qui risque d'avoir du mal à se dérider car les deux équipes auront certainement peur de mal faire mais une fois que les chevaux seront lâchés, plus rien ne pourra les arrêter et le public assistera vraiment à une très belle rencontre de handball au vu de l'enjeu de la soirée.
La pression sera sur les épaules des franciliens en plus mauvaise posture que les saintongeais à l'heure actuelle : 6 points d'écart entre les deux équipes : Les valdemarnais du PCHB sont 11èmes soit juste au dessus de la zone de relégation tandis que les maritimesde l'US Saintes Handball pointent à la 7ème place.
6 points d'écart entre les deux formations avant le coup d'envoi soit deux toutes petites victoires qui sont importantes mais totalement anecdotiques à 10 journées de la fin au vu du calendrier des deux équipes en mars  dans ce championnat où il est totalement impossible de se risquer à un pronostic: pendant que les pontellois joueront leur survie contre des équipes à leur portée à commencer par Villeurbanne premier relégable, les maritimes recevront Mulhouse, leur bête noire, avant de se rendre dans le chaudron de Sémur en Auxois.
Avantage PCHB ce soir puisque les parisiens jouent dans leurs salle mais l'USSH n'a pas dit son dernier mot en espèrant fortement enquiller sa troisième victoire à l'extérieur de la saison qui serait vraiment salvatrice pour Lieutenant Maurice et son bloc. Mais pour çà, tenir compte des enseignements du match aller au cours duquel les saintais s'étaient entêtés à tirer au dessus des épaules du géant Sapronov avant d'arriver à régler les tirs sous la hanche lors des 30 dernières minutes.
Que ce soit d'un côté ou de l'autre, les trois points se joueront sur des petits riens qui feront un grand tout. Et il est fort possible que, de chaque côté, les portiers aient la clé du succès. 
 
 
Nicolas CARTIERwww.sport17.fr

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités