mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Pari tenu

Toujours aussi solides et en menant le match de bout en bout, les Montpelliérains se sont largement imposés face à l’ex leader de la Poule B, le MKB Veszprém ! Entre une défense de fer et un Richard Stochl de feu, jamais les Hongrois n’ont vraiment pu y croire, et pour couronner le tout, l’attaque a offert quelques mouvements magiques qui prouvent encore un peu plus la maîtrise des hommes de Patrice Canayer dans le domaine.

Premier cela veut dire que ce sera Schaffhausen, Sarajevo ou Chambéry qu’affrontera le MAHB en 8° de finale, à tout choisir, on préférerait les voir éviter le CSH,  les deux autres équipes possibles convenant parfaitement à un Montpellier qui peut être ambitieux en diable dans cette saison de Champion’s League.

Et pour s’offrir de telles perspectives, il fallait mettre de suite les choses au point face à des Hongrois venus d’abord pour montrer que leur défense pouvait valoir leur attaque et rester patients pour essayer de porter l’estocade sur la fin de match. Pari raté avec un 6-2 au bout de 10 minutes qui plantait parfaitement les débats. Jeu rapide avec Juricek, service pivot et décalage aux aille où Samuel Honrubia aller entamer un grand show, Veszprém n’arrivait pas à attraper les feux follets héraultais, heureusement car quand un d’eux passaient dans les mains du duo Laluska – Lushnikov, cela faisait pour le moins des dégâts. Même si le MKB arrivait à replacer un peu son jeu en s’appuyant sur un Renato Sulic parfait en pivot et montée de balle, les échecs de loin face à Richard Stochl dont notamment ceux d’un Marko Vujin totalement à côté de ses pompes allaient toujours permettre à Montpellier de faire la course en tête.

La catastrophe du meilleur buteur de la Champion’s League et ses 83 buts allait très bien symboliser les difficultés des hommes de Lajos Mocsaï. Un seul tout petit but, et encore en pénétration, toutes ses initiatives de loin vont finir sur le gardien du MAHB ou dans les cintres de l’Arena, même si Mirsad Terzic trouvait lui quelques solutions de loin, cela ne faisait absolument pas la maille face à l’application offensive et la patience très payante de Montpellier. Attendant patiemment son heure, le champion de France restait en tête sur toute la première période.

Et son heure allait sonner très vite ! De retour des vestiaires, Montpellier passait la surmultipliée et en 5 minutes passait un 7-2 qui sonnait pour le compte son adversaire. Défense agressive qui récupère des ballons ou permet des arrêts, montées de balles de feu ou relance directe d’un Richard Stochl qui a en plus montré son talent dans l’exercice, Veszprém était saoulé de buts rapides et semblait proche de la rupture totale. Les arrêts d’un Dejan Peric toujours aussi troublant pour la sérénité héraultaise, pourtant, dès que l’impact est bas, c’est quasiment du 100%, mais pendant 5 bonnes minutes, les tirs n’allaient être que sur des impacts hauts… Le temps de régler la mire, les Hongrois arrivaient presque à croire à un impossible retour via le bras de l’inusable Carlos Perez, mais ils devaient vite déchanter… Vid Katvicnik, Nikola Karabatic et toujours Samuel Honrubia allaient se charger d’éteindre cette petite lueur d’espoir. La fin de match allait se jouer en pente douce pour une victoire de 6 buts qui offre toutes les perspectives énoncées plus haut.

Une grosse victoire sur un des très gros potentiel européen, et sans que l’un des joueurs de champs ait eu besoin de sortir le match ultime, Montpellier est devenu un collectif de combat et de gagne rappelant de plus en plus la tranquillité dans le jeu des Bleus. Seul Richard Stochl aura été totalement hors norme, lui est en train de devenir match après match un des gardiens capables de faire gagner un titre, si il continue comme cela, pas sûr que son talent n’éclabousse pas l’Europe à Cologne fin mai !

A Montpellier, l'Arena
Le 6 mars 2011 à 17h30
Montpellier Agglomeration HB - MKB Veszprém KC : 30 - 24 (Mi-temps : 13-11)
9 000 spectateurs
Arbitres :
MM Peter Brunovsky et Vladimir Canda (Slovaquie)

Statistiques du match à suivre...

Evolution du score : 3-0 5°, 6-2 10°, 7-5 15°, 9-8 20°, 11-10 25°, 13-11 MT- 19-13 35°, 22-17 40°, 23-18 45°, 27-21 50°, 29-22 55°, 30-24 FT.

Dernière Journée | Journée 10
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Hamburg Kolding 32 24 06/03 >>
Montpellier Veszprém 30 24 06/03 >>
Presov Sävehof 31 31 06/03 >>
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 Montpellier 16 10 8 2 0 326 259 7 5
2 Veszprém 16 10 8 2 0 322 284 -1 -5
3 Hamburg 13 10 6 3 1 304 273 2  
4 Kolding 10 10 5 5 0 296 316 -2  
5 Sävehof 3 10 1 8 1 283 347 0  
6 Presov 2 10 0 8 2 273 325 0  

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités