mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Soulagement pour Paris
Soulagement pour Paris
19 Mars 2011 | France > LNH

Dans un match capital pour le maintien, les Parisiens sont venus à bout de Toulouse dans les derniers instants (32-31) et s'extirpent de la zone rouge.

« Celle-ci va compter autant au niveau comptable que dans les têtes » clamait l'entraîneur de la capitale Maxime Spincer, satisfait de l'état d'esprit affiché par ses joueurs qui ont bataillé jusqu'au bout pour renouer avec le succès après 9 matchs sans victoire. Entre deux formations au capital confiance limité, on savait que le handball passerait au second plan, et s'il y a eu un nombre incalculables de mauvaises passes, d'immanquables ratés, les 1200 spectateurs de Charpy ont pu admirer le bras gauche magnifique d'Alix-Kevynn Nyokas. Auteur de 11 réalisations, dont celui de la victoire, l'ancien grand blessé du PHB a pesé énormément sur le sort de la rencontre, sa blessure au talon d'achille n'étant plus qu'un mauvais souvenir.

Dominateur lors de la 1ère période (10-7, 17e ; 15-12, 30e), les locaux ont eu davantage de difficulté au retour des vestiaires face à des Toulousains, plus efficaces et appliqués en attaque. Autour d'un Anouar Ayed toujours aussi précieux, les Haut-Garonnais revenaient fort dans la rencontre (24-26, 52e), mais contrairement aux précédents matchs, Paris ne se laissait pas déborder et parvenait à arracher un succès au bout du suspense. Une 3ème victoire cette saison qui va compter à l'approche de la fin du championnat : « On a su renverser la tendance, c'est une chose très importante. J'ai aimé la réaction d’orgueil de mes joueurs qui n'ont pas lâchés même lorsqu'ils étaient menés » assurait Spincer. Désormais relégable pour la 1ère fois de la saison, la situation toulousaine devient de plus en plus problématique : « Il aurait fallu plus d'envie, plus d’abnégation et de détermination pour battre Paris. Ils nous a manqué toutes ces valeurs, sur lesquels repose le handball. » assénait très lucidement Daouda Karaboué. Le compte à rebours est lancé.

Paris – Toulouse : 32-31 (15-12)
1 400 spectateurs.
Arbitres : MM Dentz et Reibel

Paris : Annonay (8 arrêts, dt 2/4 pen), Dahl (1 arrêt, dt 0/1 pen) ; Clementia, Nivore (1/2), K. Nyokas (11/17), Claire (5/10), M'Tima, Dominikovic (2/2 pen), Lagier-Pitre, Ouksir (4/6), Petrenko (4/6), Ortega (5/9 dt 2/4 pen), Doros, Maksimovic. Entr : M. Spincer

Toulouse : Karaboué (9 arrêts, dt 1/2 pen), Pardin (9 arrêts, dt 1/4 pen) ; B. Briffe (1/2), D. Kabengélé (4/7), Chelle (5/6), Célestin, Gilbert, Porte (1/1), Andjelkovic (1/1), Van Cauwenberghe, Ayed (9/13 dt 3/5 pen), Cham (3/4), Buchta (2/4), Roby (5/5). Entr : J. Da Silva

© Thomas Loisel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités

la D2F en Live avec Handvision

Les lives HandVision sont mis en place via l’association Handvision (www.handvision.fr). Le bon déroulement de ceux-ci dépend également des clubs, acteurs majeurs dans la prise de statistiques en temps réel. Une connexion Internet défaillante (ou inexistante) sur le lieu du match, un matériel inadapté, une saisie de statistiques erronée, ou tout autre problème technique indépendant de notre volonté, sont des raisons qui pourraient empêcher la bonne retranscription d’une rencontre en direct. Le maximum est mis en œuvre afin de garantir le bon déroulement des lives et éviter tout désagrément pour l’internaute. Si des problèmes surviennent malgré tout, sachez que nous travaillons à leur résolution.