mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Chambéry et Paris dans le même bateau
Chambéry et Paris dans le même bateau
29 Avril 2011 | France > LNH

Résumé de la 22° Journée de D1M, première partie.
Tous les deux à chaque bout du classement, Chambéry et Paris ont connu pareille mésaventure, s’incliner et perdre pas mal de leurs ambitions. Pour Chambéry il faut stopper la spirale pour encore pouvoir aller défier le MAHB dans les yeux le 14 mai prochain alors que Paris a fait le faux pas qui semble irrémédiable face à Dijon, à moins d’une série de miracles. Et pour finir le tableau et continuer de les unir, ces deux là vont se retrouver au Phare lors de la prochaine journée.

Rude printemps pour Chambéry
Après Nantes, le leader depuis le début de la compétition vient de subir une nouvelle défaite en déplacement, cette fois ci à Saint Raphaël. Après avoir buté sur Marouene Maggaeiz face au « H », c’est sur Yohann Ploquin que les Savoyards se sont cassés les dents dans le Var.

Pourtant le SRVHB s’était compliqué les choses en perdant son maître à jouer et capitaine Heykel M’Gannem en première mi-temps mais les Stehlik, Abily et Krakowski vont parfaitement prendre le relais sur la base arrière et devant son rempart quasi imbattable, la défense faisait son ouvrage en mettant le duo Bicanic – Basic sous l’éteignoir. Entre réussite offensive et solidité défensive, les Varois avaient le parfait cocktail pour faire tomber celui qui se baladait en tête de la LNH il y a seulement quelques jours. La révolte finale initiée par un Laurent Busselier impeccable mais un peu seul ne pourra pas changer la physionomie du match. Pour les hommes d’un Christian Gaudin aux anges du réveil de ses troupes après l’élimination européenne, c’est une 3° place provisoire qui tombe dans leur escarcelle en attendant le résultat de Dunkerque face à Nîmes. Pour le CSH, ça se complique… Il va falloir arrêter la dégringolade et le gros coup de moins bien aperçu depuis l’élimination de la Champion’s League face à Ciudad Real, car si il y a quelques semaines, il était question d’aller défendre à l’Arena les 4 buts de la victoire du match aller sur le MAHB, après Nantes il était question de ne pas y perdre, maintenant il est question d’aller y gagner absolument et si cela continue encore, ce sera pour du beurre et « pour ne pas en prendre une sévère » comme le déclarera Philippe Gardent à l’issue du match au quotidien l’Equipe.

En tout cas, une chose est acquise et cela devrait contribuer à détendre les esprits à Chambéry, la place en Champion’s League pour la saison prochaine est assurée, en bref l’objectif du club est assuré et la suite ne peut-être que du bonus, la Coupe de France comme le championnat... à la condition de surmonter rapidement ce coup de mou printanier.

François Dasriaux

Dijon reste en vie
Vainqueurs logique d'une faible équipe parisienne, les Dijonnais sont encore en course pour se maintenir. Toujours relégables, les Bourguignons plongent leur adversaire en plein désarroi.

13 exclusions temporaires, des pertes de balles à foison et un public aux abonnés absents (seulement 600 personnes),  cette rencontre décisive avait tout d'une rencontre de Pro D2. C'est d'ailleurs dans  cette division que semble se rapprocher les Parisiens, une nouvelle fois battus par un concurrent direct et plus que jamais en grande difficulté alors que se profile un calendrier démentiel d'ici la fin de saison (Chambéry, Nantes, St Raphaël et Tremblay). Un calendrier à peu près du même acabit pour Dijon, qui a eu le mérite de stopper ses 3 revers de rang avec ce succès autoritaire et mérité. Équilibré jusqu'à la 40ème minute (8-8, 17', 15-15, 30', 19-19, 38'), la rencontre tournait largement en faveur des visiteurs qui au gré d'un 5-0 qui assommait le club parisien (19-24, 49'). En marquant 4 de ses 11 réalisations lors de ce moment crucial, Mathieu Lanfranchi a une nouvelle fois été remarquable et fût l'un des acteurs majeurs du succès de sa formation : « Notre victoire à été méritée, on ne s'est jamais trop affolé, on a bien su gérer les moments importants. Notre défense agressive et nos montées de balles ont fini par faire plier Paris. C'est une victoire importante mais il sera nécessaire de la valider par un succès face à Toulouse si on veut encore être en course » lance l'ancien joueur de Vernon. Terriblement efficace (11/11 dt 3/3 pen), le pivot bourguignon a éclaboussé de sa classe cette rencontre et semble prêt à franchir un cap dans les mois prochains : « Je pense à l'heure actuelle surtout à notre maintien, mais je suis compétiteur, donc c'est vrai que j'aimerais encore m'approcher du plus haut-niveau, mais si c'est à Dijon, c'est encore mieux » relate celui qui jouera lors des quatre ultimes rencontres un rôle majeur dans l'obtention ou non du maintien de son équipe.

Tête basse et regard vide, le collectif parisien a une nouvelle pris une claque et aura cette fois-ci beaucoup de difficulté à se relever. Une deuxième relégation en trois ans semble se dessiner...

Thomas Loisel

SAINT RAPHAEL VHB - CHAMBERY SAVOIE HB 
27 - 25 (Mi-temps : 13-11)
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers Rd Point Ankarr 83700 ST RAPHAEL
Date :
Le 27/04/2011 19h30
Arbitres :
BUY Olivier
PICHON STEVANN

*****************************

 

PARIS HANDBALL - DIJON BOURGOGNE H.B. 
25 - 28 (Mi-temps : 15-15)
Statistiques du match
Lieu :
Pierre de Coubertin
82, avenue Georges Lafont 75016 PARIS
Date :
Le 28/04/2011 20h30
Arbitres :
BADER Clément
WEBER Loic

*****************************

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités