mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nantes... pas à pas
Nantes... pas à pas
17 Septembre 2011 | France > LNH

Le derby de l'Ouest de cette seconde journée promettait, avant match, une belle empoignade entre deux voisins au potentiel quasi-égal sur ce début de saison. Car le HBC Nantes, auteur d'un nul décevant contre Ivry, rôde son système défensif et l'intégration de ses recrues. Cesson n'a pas ses préoccupations : vainqueur de Tremblay dès l'ouverture, le collectif de David Christmann a de son côté trouvé de suite la bonne carburation. "Faire un coup" selon les propres mots du pivot Rennais Mathieu Lanfranchi, Cesson n'est pas passé loin de çà, Nantes plus expérimenté exploitant au mieux ses dernières possessions pour s'imposer sur le fil.

Un sentiment de rachat pour ce second match d'affilée à Beaulieu, Nantes veut d'emblée marquer les esprits, Maggaiez se distingue ainsi par deux premières parades et Nemo Pribak frappe les 3 coups de la mise en scène (2-2, 3'). Comédie ou tragédie, nul ne le sait encore ? La pièce de théâtre du soir dans la cité des Ducs sera dans tous les cas de belle qualité, en témoigne l'opposition Bretonne marquée notamment par la belle entrée en matière de José Hernandez Pola et du tonique Rémy Gervelas (5-6, 9'). La défense 5-1 de l'OCC, agressive sur le meneur du "H", tente de destabiliser d'entrée le jeu d'attaque Nantais.

Méa-culpa de Thierry Anti avant la rencontre sur le poste de pivot : c'est le jeune Andy Pijulet qui prend la place au coeur du dispositif Breton. Les 4.100 spectateurs de Beaulieu assistent à un début de match de très belle facture, les deux formations se rendant coup pour coup. Le "H" peine à distancer immédiatement son adversaire, Michele Skatar parvient tout de même à remettre Nantes dans le sens de la marche (9-8, 15'), l'Italien est revanchard après son match terne face à Ivry.

Les attaques prennent peu à peu l'ascendant sur les défenses. Le chassé-croisé au score est intense, Seufyann Sayad prenant le relais de Pribak à la mène. L'ancien Sélestadien fait littéralement le show peu avant la pause. Côté Cesson, le virevoltant Hernandez-Pola (6 buts en première période pour le Cubain) est dans tous les bons coups mais c'est l'équipe locale qui semble faire la différence (16-13, 23'). Une défense Nantaise pas encore au top niveau... mais un Marouène Maggaiez fidèle à lui-même, le Tunisien sort quelques arrêts dont il a le secret.

Dans un passage plus délicat, les doublures Cessonnaises peinent en attaque et s'en remettent aux jets de 7 mètres de Mathieu Lanfranchi. Insuffisant pour arrêter la marche en avant d'un HBCN qui a incontestablement monté en régime depuis 10 minutes (18-14, 28'). L'action de la première période est tout de même à l'actif du tandem Rémy Gervelas - Jean-Baptiste Laz, l'ailier Breton réduit l'écart à la pause, idéalement mis sur orbitre par l'ancien Ivryen (18-16, 30').

Kim Ekdahl du Rietz signe son entrée en seconde période face à Nicolas Lemonne, Nemo Pribak est en relais (22-18, 35'). Si le Suédois est encore sur mode alternatif, le Serbe est lui rentré à 100% dans son championnat, Pribak est l'incontestable animateur n°1 du jeu. Cesson est toujours en embuscade : Lemonne réussissant une entrée pour le moins intéressante dans le but visiteur, Ternel à la passe et Briffe à la finition animent l'attaque d'Ille-et-Vilaine (24-23, 41').

Du jeu à foison dans les 2 camps... Le public de Beaulieu, si discret face à Ivry, ne s'y trompe pas et encourage à tout rompre les Violets du "H". A l'entame du dernier quart d'heure, tout reste à faire : Benoît Doré égalise à la 46ème minute (26-26). Cesson croit plus que jamais à l'exploit. Nantes se cherche encore et la Pribak-dépendance (6/7 aux tirs) est criante de vérité... Temps mort de Thierry Anti qui recadre aussitôt son équipe.

NANTES... L'EXPERIENCE EN PLUS

Seufyann Sayad et Nemo Pribak remettent de l'ordre dans la maison Nantaise, le "H" retrouve de la vigueur dès le début du money-time (33-29, 53'). Des systèmes défensifs en difficulté... alors les deux représentants de l'Ouest misent tout sur les attaques placées. Le suspense tient le haut du pavé dans les 3 dernières minutes, Lanfranchi à l'aile refroidit les ardeurs du public (33-32, 56').

Dans un final haletant, Nantes peut compter sur un Maggaiez décisif, la main ferme en déséquilibre. Le gardien Tunisien est l'homme providentiel Nantais. Valero Rivera parachève le succès Nantais sur penalty... mais que ce fut dur ! Victoire à l'arrachée d'un Nantes plus en rythme que face à Ivry mais encore perméable en défense. A Cesson, on peut s'en vouloir... Pas loin du succès, le visiteur Breton aura gâché beaucoup sur les 5 dernières minutes.

Commentaires d'après match :

Thierry Anti (entraîneur du HBC Nantes)
"On était engagé dans un match d'attaque et notre attaque a bien fonctionné. Notre objectif, c'était de continuer à donner du rythme tout au long du match. On a su monter les ballons. Par contre, prendre 33 buts c'est beaucoup. Que ce soit sur la défense 1-5 ou 0-6, on a besoin de faire quelques réglages. On a trop souvent été piégé par les deux artilleurs de Cesson (Briffe, Pola) qui dégaînent très vite. Je ne voulais pas faire de stricte sur eux pour éviter d'isoler nos défenseurs et donner du champ à Lanfranchi. Au final, on a mieux géré le money-time que contre Ivry. C'est une victoire collective... Tout le monde a participé, c'est bien."

David Christmann (entraîneur de l'OC Cesson)
"Très déçu de repartir avec 0 point car Cesson n'est pas passé loin. On a été en grande difficulté en défense. On a pas su défendre sur notre 1-5 et on a trop subi face à Pribak et Sayad... par manque d'agressivité ou d'intensité à certains moments. On les a laissé manoeuvrer dans nos 9 mètres pendant une heure. Je regrette le ballon du +1 à 26-26, l'issue du match aurait pu être plus difficile pour Nantes. Maintenant le côté positif, Cesson n'est pas habitué à marquer tant de buts, notre recrutement était basé sur çà. A la fin, çà se joue sur les détails... Pas grand chose pour que, justement, on puisse repartir avec quelque chose".

HBC NANTES - OC CESSON HANDBALL
35 - 33 (Mi-temps : 18-16)
Statistiques du match
 

Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU 44200 NANTES
Date :
Le 17/09/2011 20h30
Arbitres :
MORENO JEAN-PIERRE
SERRANO MICHEL

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités