mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Poitiers à l'attaque, Cannes à la trappe
Poitiers à l'attaque, Cannes à la trappe
27 Septembre 2011 | National > Nationale 1F

Résumé de la 2° Journée de N1F. Seulement 5 équipes co-leaders à avoir fait le plein de points au bout de cette seconde journée de championnat, le combat est intense dans les rangs de la 3ème division nationale. Parmi eux, quelques belles surprises comme par exemple, Poitiers, auteurs de deux cartons d'entrée et qui tire un trait définitif sur une saison passée décevante. Lucide et réaliste dans le money-time à St Amand les Eaux, Colombelles fait une entrée en fanfare s'appuyant sur une défense très efficace. Même son de cloche pour le promu Alfortville qui a fait l'excellente opération en allant battre Aunis chez lui. En poule 2, la grosse déception se nomme Cannes, défait à la maison à cause d'une grosse baisse de régime en seconde période. Bourg de Péage et... grosse sensation la réserve de Nîmes ne l'attendent pas et s'emparent ainsi du fauteuil de leader.

Poule 1

Ce promu-là n'est pas en lice pour une course au maintien mais bel et bien pour remonter en D2... 7 ans après sa descente aux enfers. Un coup de chapeau à l'Alfortville d'Aniko Meksz, vainqueur au finish à Aunis ce week-end (28-29). Les spectateurs de Périgny ont pu assister à une superbe empoignade : l'irrésistible Oana Horge (10 buts) et Nathalie Nalbandian répondant aux salves d'Ehsan Abdelmalek. Un mano-à-mano haletant durant toute la partie et c'est finalement le promu Parisien qui touche le jackpot grâce à ce succès obtenu in-extremis. Ce début de saison ne sied décidemment pas aux Aunisiennes qui, après un nul à St Maur, doivent concéder un revers pour le moins rageant à domicile, les filles de Laurent Grammont sont en seconde partie de tableau, bien loin du départ rêvé. Alfortville partage lui le fauteuil de leader en compagnie de deux habitués de la division, Poitiers et Colombelles. Dans un registre ultra-offensif, Poitiers s'appuie sur ses forces en présence pour dynamiter l'arrière-garde de ses adversaires : après Bordes, c'est l'autre promu St Germain Blavozy qui est passé sous les fourches caudines d'une force de frappe Poitevine exceptionnelle (34-40). La connection Africaine a fonctionné à plein régime : le quatuor Aubine Menet, Chantal Okomba, Christiane Guédé et Nathalie Kregbo n'a laissé aucune chance à une défense Auvergnate en grande difficulté. 40 buts inscrits et l'assurance de voir du spectacle cette saison à chaque sortie du PEC. Pas de miracle, St Germain Blavozy, malgré la réussite de Delphine Allègre et Elodie Sachon, a perdu une grande quantité de ballons autant de munitions exploitées illico par Poitiers. Le coach Sangerminois Philippe Lebourgeois évoque ainsi les problèmes à corriger : "jouer sans complexes et être capable d'externaliser la pression". A contrario, chose qu'à réussi à faire un autre promu, la Stella St Maur, auteur d'un très bon nul chez Rochechouart St Junien. Et pourtant, ce sont les locales qui prennent le train en marche en première période grâce à Annabelle Courcelles (encore 10 buts) et l'expérimentée Silvana Koleva. Mais les Stellistes de David Morelli changent de rythme à la reprise : Mélinda Erdos et Fiona Breleur se mettent en évidence, le débat s'équilibre en seconde et c'est un match logique (29-29) qui vient conclure une rencontre à suspense entre deux promus déjà prêts pour le maintien.

Force est de constater qu'on attendait pas la défense Colombelloise déjà à un tel niveau : la formation de Philippe Breysacher a frappé fort samedi en allant prendre les 3 points de la victoire à St Amand les Eaux (24-25). Dominateur en première période malgré les coups de boutoir de Sandrelle Itoua et d'Habibatou Konaté, Colombelles continue de résister après la pause avec Marion Gaignon et Audinelia Pereira en réussite aux tirs. Dernière accélération Normande dans la dernière minute, le CLC s'impose ainsi brillamment dans l'Hainaut. "On a géré le match intelligemment. La dynamique de groupe s'installe et se ressent sur le terrain" conclut le coach Colombellois, visiblement ravi du début de saison idéal de sa troupe. Tout l'inverse pour St Amand les Eaux qui pointe à la dernière place, très loin des ambitions initiales, la formation du duo Rifflart-Schmidt n'a pas encore retrouvé son niveau de la saison dernière. Lomme, l'autre Nordiste de la poule, a en revanche repris du poil de la bête : un bol d'air dans le Béarn après une claque reçue en ouverture. Le collectif de Laurent Worm a pris le meilleur sur Bordes, son hôte du soir (24-25). Une victoire étriquée obtenue en toute fin de match, les Lommoises s'apuyant sur les cadres Caroline Gantois, Marion Malina et bien sûr Justine Hicquebrandt dans son but. Soulagement dans les rangs Lillois, Lomme redresse la tête et peut désormais lorgner sur le haut de tableau. A l'inverse, Bordes est déjà en dernière position, la faute à un départ catastrophique sur ce premier match à domicile. Les filles d'Emilien Larrière, sous la houlette de Jennifer Lousteau, ont manqué d'expérience et de lucidité dans le money-time. Un revers contrariant au vu des prochaines échéances du collectif Béarnais. La dernière confrontation de la journée s'est soldée par un match nul (23-23) entre Bergerac et Rennes. Mention spéciale dans ce match à la défense Rennaise qui a su refouler les assauts d'Hodosi, Bakayoko, Vautrin et Berdovich. "Ce fut une bagarre pendant une heure et les filles y ont répondu. Nous avons vraiment haussé notre niveau d'exigence" concluait le coach Rennais Olivier Mantès, satisfait de la réaction de ses joueuses après une entame ratée. Très en évidence, Mélina Rolland (8 buts) a été le fer de lance offensif du RMH. Côté Bergerac, c'est une réelle contre-performance car les Périgourdines de Gabor Gyorffy n'ont jamais su hausser le ton face à un concurrent direct pour le maintien.

AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY - US ALFORTVILLE HB
28 - 29 (Mi-temps : 13-13)
LE BON COUP D'ALFORTVILLE
Statistiques du match
Lieu :
PERIGNY
Rue du Péré 17180 PERIGNY
Date :
Le 24/09/2011 20h45
Arbitres :
COCHARD CORALIE
HERY VICTORIA

*****************************

HBC ST AMAND LES EAUX PDH - CLUB LAIQUE COLOMBELLES HB
24 - 25 (Mi-temps : 13-11)
COLOMBELLES DANS LE MONEY-TIME
Statistiques du match
Lieu :
JEAN VERDAVAINE
Rue Emile Seigneuret (Lycée COUTEAUX) 59230 ST AMAND LES EAUX
Date :
Le 24/09/2011 20h30
Arbitres :
HORNBECK GERARD
HORNBECK JEAN-MICHEL

*****************************

BERGERAC HB - RENNES METROPOLE HB
23 - 23 (Mi-temps : 12-12)
UN NUL SOMME TOUTE LOGIQUE
Statistiques du match
Lieu :
Louis Aragon
Allée des Grands Ducs 24100 BERGERAC
Date :
Le 24/09/2011 20h30
Arbitres :
DAUBA THIERRY
FERNANDES CESAR

*****************************

SAINT GERMAIN BLAVOZY HB - POITIERS EC-HB
34 - 40 (Mi-temps : 13-20)
L'INDOMPTABLE ATTAQUE POITEVINE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase de la plaine
lieu dit La Plaine 43700 ST GERMAIN LAPRADE
Date :
Le 24/09/2011 20h45
Arbitres :
FARGE LUDOVIC
MARTINEZ DAVID

*****************************

BORDES SPORTS - LOMME LILLE METROPOLE HB
24 - 25 (Mi-temps : 11-12)
LOMME AU FINISH... ET AU PHYSIQUE
Statistiques du match
Lieu :
René Nativité
44 rue du Stade 64510 BORDES
Date :
Le 24/09/2011 20h00
Arbitres :
BRIANCEAU ALEXIS
MONLLOR DAVID

*****************************

ROCHECHOUART-ST-JUNIEN HB 87 - STELLA SPORTS SAINT MAUR HB
32 - 32 (Mi-temps : 19-17)
LA STELLA N'ABDIQUE PAS
Statistiques du match
Lieu :
P.D.S ST JUNIEN
Boulevard Cachin 87200 ST JUNIEN
Date :
Le 24/09/2011 20h30
Arbitres :
EL HILALI KHALID
GAZANI AHMED

*****************************

Poule 2

Auteur d'une bonne rentrée au Pouzin, le prétendant à la D2 Cannes est tombé de haut ce week-end en s'inclinant (22-24) aux Mûriers contre l'ATH Achenheim Truchtersheim. Une énorme déception causée par un trou noir de 17 minutes en seconde période : le visiteur Alsacien passe un 6-0 jamais comblé par le cador Azuréen. "On a été nulles pendant un quart d'heure et on vient de prendre une bonne leçon" enrageait le coach Cannois Jean-Louis Leblond. Malgré la présence de Kimberley Bleivik dans son but et la réussite du duo Radulova - Pocze, l'ASC se rapproche en fin de match... en vain. Au prix d'une formidable débauche d'énergie mêlée d'une solidarité sans faille, Achenheim résiste dans le final et signe une première victoire méritée dans ce championnat. Pas d'individualités au dessus du lot dans les rangs de l'ATH mais un collectif terriblement homogène qui, avec ce succès inattendu, prend une sacrée dose de confiance pour la suite des évènements. Le faux-départ Cannois profite ainsi aux deux co-leaders : un logique Bourg de Péage... et un très surprenant, la Réserve de Nîmes. La jeune équipe de Christophe Chagnard a déjoué le pronostic en allant aussi s'imposer sur la Côte d'Azur (22-23) à La Garde. Déjà très en vue contre Plan de Cuques, le HBCN s'est illustré brillamment en première période grâce à Cindy Champion et Victoria Fageot avant d'enfiler le bleu de chauffe après la pause. Malgré le come-back Gardéen, Nîmes conserve l'avantage au score jusqu'au bout pour arracher une victoire bonus, très précieuse dans la course au maintien. Constantes à Metz, les Gardéennes de Delphine Toucas ont manqué les 30 premières minutes, une entame fatale qui plombe le beau retour des Varoises en seconde, La Garde rentre dans le rang. Pas forcémment éclatante, la victoire de Bourg de Péage samedi (31-24) face à Metz, attribue néanmoins à l'équipe de Mario Cuscusa l'étiquette de prétendant sérieux parmi d'autres. Car les Péageoises ont trouvé le bon tempo d'entrée : s'appuyant sur une défense efficace, elles font la course en tête grâce à la vista en attaque de Mélissa Théophile et Cécile Dechilly. Une domination logique tout juste entachée d'un retour au score Messin aux abords du dernier quart d'heure, une fronde menée par Tamara Horacek, Gueneba Tandjan et Marie Prudhomme. De courte durée, Bourg de Péage remet le turbo dans le final pour gagner sur un score très large. Pas de miracle côté Messin, les protégées de Yacine Messaoudi n'ont pas démérité... Hélas, bon dernier de la poule, la situation comptable ne plaide pas en faveur du centre de formation Lorrain.

Confronté à un début d'exercice dantesque, Le Pouzin est cependant parvenu à s'imposer chez un candidat à l'accession en D2. Une superbe opération pour les dames de Frédéric Rousseau, victorieuses à l'arrachée samedi à Vesoul (30-31). Les Ardéchoises ont outrageusement dominé la première période, Le Pouzin prend les commandes sous une impulsion collective : Marlène Francesco, Justine Joly, Nancy Menut sont notamment efficaces aux tirs. Face à un visiteur limité sur les rotations, Vesoul retrouve son handball après la pause et entame une folle remontée : Cécile Racine, pour sa reprise, Camille Coppola et Anne-Laure Pourchet tentent un retour du diable vauvert. Mais Le Pouzin résiste dans un suspense haletant, premier succès héroique des Pouzinoises cette saison. Et dans le camp adverse, première grosse déception chez les Vésuliennes de Cheik Seck, pas encore dans le rythme d'un candidat à la montée. Il y avait du rachat dans l'air sur le parquet des Ambrosis : battu le week-end dernier à la surprise générale, Plan de Cuques a remis les pendules à l'heure en offrant une belle application défensive face à la réserve de Besançon. Autour de Fanny Marchand, le HBPC a haussé le ton au retour des vestiaires et pris la poudre d'escampette au score grâce notamment à la buteuse maison Florence Métral. Succès convaincant (26-18) qui remet ainsi les Marseillaises de Laure Berdegay dans le sens de la marche. Rien à espérer pour les jeunes Bisontines nettement dominées 30 minutes durant chez un adversaire Provençal beaucoup trop fort. Autre relégué de D2 à remettre de l'ordre dans la maison, Bouillargues a enregistré son premier succès de la saison (29-25) dans son gymnase municipal face à une autre réserve, Dijon. Dominatrices en première sous l'impulsion de la revenante Kaffy Gomis et de Myrtille Meslet-Tourneux, les Bouillarguaises gèrent la seconde demi-heure sans difficultés mais sans éclats non plus. Le collectif Gardois se replace en milieu de tableau. Avec Jennifer Lefebre en buteuse attitrée, Dijon n'a pas réitéré sa performance de la semaine dernière malgré une seconde période plutôt encourageante.

HB PLAN DE CUQUES - ES BESANCON FEMININ II
26 - 18 (Mi-temps : 9-8)
LA DIFFERENCE APRES LA PAUSE
Statistiques du match
Lieu :
LES AMBROSIS
Avenue Pasteur 13380 PLAN DE CUQUES
Date :
Le 24/09/2011 20h30
Arbitres :
VIVES MARC
WEINGAERTNER JEAN-CHRISTOPHE

*****************************

SUN AL BOUILLARGUES - CERCLE DIJON BOURGOGNE II
29 - 25 (Mi-temps : 19-14)
BOUILLARGUES EN PREMIERE PERIODE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase municipal
Rue de la Source 30230 BOUILLARGUES
Date :
Le 24/09/2011 20h30
Arbitres :
BAILLY ALEXANDRE
MAGNIER VINCENT

*****************************

CS VESOUL HAUTE SAONE - LE POUZIN HB 07
30 - 31 (Mi-temps : 12-17)
LE POUZIN DEMARRE A L'HEURE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase Jean Jaurès
56 rue Jean Jaurès 70000 VESOUL
Date :
Le 24/09/2011 20h30
Arbitres :
DEBRIS FRANCK
RENARD SEBASTIEN

*****************************

AS CANNES HB - ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM HB
22 - 24 (Mi-temps : 12-9)
FORMIDABLE EXPLOIT DE L'ATH
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase des Mûriers
Rue René Dunan 06150 CANNES LA BOCCA
Date :
Le 24/09/2011 20h45
Arbitres :
CERVERA JOSE
PITARCH GERALD

*****************************

DROME HB BOURG DE PEAGE - METZ HANDBALL II
31 - 24 (Mi-temps : 14-12)
NETTE SUPERIORITE PEAGEOISE
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase municipal
Route de Beauvallon 26800 ETOILE SUR RHONE
Date :
Le 24/09/2011 20h45
Arbitres :
MARKOVIC JOVICA
VASSERE MANUEL

*****************************

HB LA GARDE - HB CERCLE NIMES II
22 - 23 (Mi-temps : 10-13)
NIMES RESISTE JUSQU'AU BOUT
Statistiques du match
Lieu :
Gymnase La Planquette
Rue Henri Barbusse 83130 LA GARDE
Date :
Le 24/09/2011 20h30
Arbitres :
FITOUSSI MICKAËL
SORIA JULIEN

*****************************

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités