mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Chambéry envoie un signe à Montpellier et St Raphaël
Chambéry envoie un signe à Montpellier et St Raphaël
23 Septembre 2011 | France > LNH

A domicile, Chambéry n’est pas tombé dans le piège tendu par Dunkerque. En attendant les résultats de Montpellier qui accueille Nantes et Saint Raphaël qui se déplace à Sélestat, les Savoyards prennent seuls  la tête de la D1 masculine.

Ceux qui voulaient du suspense, de l’intensité et de l’engagement et qui étaient devant leur écran ou dans les travées du Phare à l’occasion de ce énième épisode entre Chambéry et Dunkerque, ont été servis. Pour surprendre les Savoyards, Mohammed Mokrani et ses coéquipiers ont utilisé d’entrée une tactique très simple : ne laisser aucun espace et démarrer le pied au plancher. Tactique payante puisqu’au bout de 12 minutes grâce notamment à la mobilité de l’ailier droit Pierre Soudry (meilleur buteur de son équipe ce jeudi soir avec un 11/15), Dunkerque va mener de 3 buts (5-8). Le score va dès lors jouer au yoyo, William Annotel pour les Nordistes et Cyril Dumoulin pour Chambéry, faisant des prouesses dans leurs buts. Fort logiquement, à la mi-temps, la marque était indécise, Dunkerque ayant basculé vers le tunnel des vestiaires avec une seule longueur d’avance (16-17). A la reprise, sans doute remués entre quatre murs par Philippe Gardent, Laurent Busselier et ses coéquipiers vont enfin prendre le match à leur compte et par l’intermédiaire notamment de Xavier Barachet (11/14), affoler pendant tout un quart d’heure, le tableau d’affichage (26-20 à la 47ème). C’était sans compter sur un sursaut d’orgueil des Nordistes qui en trois minutes vont réussir un rapproché insuffisant (26-24). La défense savoyarde va maintenir l’écart et dans un ultime mouvement, le capitaine Laurent Busselier, parachever la marche en avant (31-28). Troisième victoire en trois matches pour Chambéry, seconde défaite en revanche pour Dunkerque qui commence à se laisser distancer. A moins que Montpellier et Saint Raphaël ne perdent des plumes à l’issue de cette 3ème journée.

Présentation de la suite de la 3ème journée de D1

Après le choix du groupe Canal + avec Chambéry-Dunkerque, c’est indiscutablement l’autre affiche de cette 3ème journée et on regrette presque qu’elle ne soit pas, aussi, télévisée. Montpellier retrouve l’équipe de Nantes, trois semaines après l’avoir nettement battue (32-25) au Trophée des Champions. Et clin d’œil à l’histoire, la rencontre sera arbitrée par le même duo arbitral qui avait provoqué l’ire de l’entraîneur Thierry Anti. Qu’est ce qui a changé depuis une vingtaine de jours ? Les Nantais pourtant au complet, sont en mode rodage après un nul face à Ivry et un succès au forceps contre Cesson (+2) et le déplacement à Montpellier tombe au mauvais moment. Car les Héraultais n’ont laissé aucune miette jusque là. Par ailleurs, et c’est une bonne nouvelle pour le hand tricolore, Michaël Guigou est rétabli. L’ailier international laisse derrière lui le souvenir pesant d’une longue pubalgie et a fait une belle rentrée, samedi dernier avec l’équipe réserve. « Mika a joué une heure et il a été phénoménal, il est vraiment en jambes. Avec lui, c’était top, on a fait un match de fous », constat fait par un de ses coéquipiers, le gardien de buts Rémi Desbonnet. Le retour de l’ailier gauche dans un collectif montpelliérain déjà bien huilé, à moins de dix jours du début de la Ligue des Champions contre les Espagnols de León, voilà qui devrait inquiéter des Nantais qui ont les qualités pour jouer les empêcheurs de tourner en rond. « Les 50 minutes jouées ce week-end m’ont montré que je suis sur la bonne voie, confirmait sur son site, Michaël Guigou. Il y a ce vendredi, un bon match à jouer. Je me sens bien même si j’ai encore du rythme à trouver. » Mika retrouvera sur sa route Frédéric Dole, une vielle connaissance passée par Montpellier voilà cinq saisons.

Frédéric Dole, retour à Montpellier
Même si une inflammation au talon le fait encore souffrir, Frédéric Dole, le vétéran de l’équipe nantaise (36 ans) est du déplacement à Montpellier. L’ailier droit du « H » connait bien le club héraultais avec lequel il a été double champion de France (entre 2004 et 2007).

C’est toujours particulier de revenir à Montpellier ?
Oui c’est particulier car je retrouve pas mal de joueurs avec qui j’ai évolué, il y a un groupe de supporters « les Blue Fox » dont je garde un excellent souvenir.

Comment qualifier le début de saison de Nantes ?
On a plutôt perdu un point sur le 1er match, il ne faut pas se mentir. Ensuite, on a bien redressé la barre contre Cesson même si tout n’a pas été parfait. Maintenant, il va falloir enchaîner les victoires.

Ce sera difficile à Montpellier…
On sait que c’est une période où Montpellier est en pleine bourre car ils n’ont pas encore joué la Ligue des Champions donc on s’attend à un gros match, ils sont totalement concentrés sur ce début de championnat. Il faut les respecter et faire un match sérieux.

Ce sera le même duo arbitral qui vous avez dirigé à Monaco et vous n’aviez pas été satisfait... C’est important pour Nantes ?
Je pense que c’est important pour elles. Elles se sont peut-être rendu compte depuis, qu’elles avaient commis quelques erreurs. Nous avons été surpris par certaines décisions et elles, par notre façon de jouer. Autant que cela arrive au Trophée des Champions.

Est-ce que Nantes est encore en rodage ?
Oui, il faut qu’on soit encore en rodage. Nous avons encore à progresser dans notre façon d’évoluer. Les nouveaux ne sont pas encore totalement intégrés. Il y a des cultures et des manières différentes, il faut s’adapter à chacun, créer des automatismes et ça ne se fait pas en deux mois.

Après Créteil, voilà le Paris Handball confronté à un nouveau derby. Cette fois-ci contre Ivry. Les hommes de François Berthier n’ont toujours pas remporté le moindre match depuis le début de la saison et l’impatience commence à grandir. La saison passée, Paris avait sué sang et eau pour l’emporter d’un but. Cette année, Ivry parait mieux affûté, mieux raisonné, même si encore une fois, Pascal Léandri ne pourra pas compter sur son demi-centre Diego Simonet encore préservé (il n’avait pas été aligné contre Toulouse) suite à une contracture à la cuisse. Il y a une semaine, sans l’Argentin et sans l’ex-parisien Davor Dominikovic, les Val-de-Marnais ont surclassé le Toulouse de Jérôme Fernandez. « Mais le statut d’outsiders nous va très bien, conçoit Mathieu Bataille. Nous avons tellement souffert la saison passé, qu’on va tout donner pour ne pas avoir de regrets à la fin. Et l’arrière ivryen de poursuivre : « Attention aux Parisiens qui courent tout le temps. Je m’attends à un match vraiment difficile. » Paris, qui ne peut toujours pas utiliser Zacharia N’Diaye, alignera les joueurs défaits à Créteil.

Créteil qui cette saison, fait son retour parmi l’élite, ira défier une équipe de Toulouse en plein doute. Deux matches, deux défaites certes contre Montpellier et à Ivry mais ce n’est pas tant le résultat qui a surpris mais la manière. Samedi à Delaune, Jérôme Fernandez et ses coéquipiers n’ont pas fait honneur au statut que les spécialistes ont bien voulu leur donner. Soit il y a tromperie sur l’étiquette, soit comme le réclamait le capitaine de l’équipe de France « Toulouse est encore en rodage et a besoin de temps pour donner un ensemble cohérent. ». La semaine dernière, certains comportements ont déplu à l’entraîneur Joël Da Silva qui pointait du doigt, un manque de combativité, de rigueur et de discipline. Les Haut-Garonnais entrent dans une période plutôt favorable avec des rencontres largement à leur portée. Créteil va-t-il faire les frais du sursaut toulousain ? Privé peut-être de son demi-centre Uros Mitrovic (entorse à la cheville droite), l’équipe cristolienne n’a rien à perdre. Bien au contraire ! Elle a prouvé grâce notamment à ses buteurs Fabrice Guilbert et Olivier Nyokas ainsi que son gardien Arnaud Tabarand, qu’elle avait des atouts.

Istres et Tremblay qui s’affrontent lors de cette 3ème journée ont au moins un point commun : les deux clubs ont contribué à renforcer l’équipe du Sénégal qui samedi dernier, a terminé  4ème des Jeux Africains au Mozambique. Armand Gomis et Ibrahima Diaw pour les Provençaux, Mohammed Sy et Ibrahima Sall pour les Franciliens, sont rentrés en France, en milieu de semaine. Si Ibrahima Sall et Armand Gomis se feront face ce vendredi, sur le parquet de la halle polyvalente d’Istres, l’heure n’est pas au pardon concernant l’arrière istréen Ibrahima Diaw. Nous l’avons déjà relaté, le joueur a quitté le sol français avant le feu vert donné par le club, ce qui n’a pas été du goût du président Louis Morales et de l’entraîneur Christophe Mazel. Ce vendredi, il ne sera pas aligné sur la feuille de match. Une explication entre les parties concernées doit avoir lieu dans les prochains jours. Après une entrée en matière très difficile (à Dunkerque et face à Montpellier), Istres qui enregistre le retour de Yann Genty dans les buts, serait bien inspiré d’ouvrir son compte. Tremblay qui réussit plutôt bien en déplacement dans les Bouches-du-Rhône (4 succès sur les 5 dernières saisons de D1) se présente au complet avec en tête son canonnier de service, Romain Guillard, co-meilleur buteur de LNH.

Autre match mais même motivation. Et si Nîmes qui à pareille époque n’était pas dans des dispositions optimales, refaisait à Cesson, le « coup » de l’an passé ? Les Gardois avaient arraché le match  nul (21-21). Ce qui est sûr et prévisible, c’est que cette opposition s’annonce des plus indécises, « un match accroché car Nîmes a besoin de points », fait même remarquer Mathieu Lanfranchi, le pivot breton. Cesson reste sur une défaite de deux buts à Nantes malgré un excellent comportement du trio des nouvelles recrues Hernandez Pola (meilleur co-buteur de LNH)-Lanfranchi-Briffe. Mais Nîmes qui est tombé jusque là sur St Raphaël et Chambéry (excusez du peu !) a le potentiel pour espérer grappiller à minima, un point.

Que peut espérer Sélestat en accueillant St Raphaël ? Entre une équipe varoise qui monte en puissance et qui reste sur une démonstration à Dunkerque et des Alsaciens qui samedi dernier, à Tremblay, ont montré quelques défaillances (16 pertes de balle), l’opposition parait déséquilibrée. D’autant que Jean Luc Le Gall, l’entraîneur des promus devra composer sans son gaucher Jordan François-Marie, opéré du poignet et absent trois mois et son buteur polonais Michal Salami qui est rentré d’Ile-de-France avec une entorse au genou gauche. C’est en défense que Sélestat a cette semaine, revu sa copie. « Nous avons été trop laxistes dans ce domaine, indiquait Jean Luc Le Gall après la défaite à Tremblay. Nous n’avons pas su protéger nos gardiens et nous ne nous sommes pas procuré des balles de contres. Contre Saint Raphaël, il va falloir présenter un autre niveau de jeu. » Car pour l’instant, les Varois sont dans le parfait timing. Les quatorze joueurs alignés dans le Nord sont reconduits même si Heykel Megannem a été préservé lors des entraînements, une vielle douleur au genou s’étant réveillée.

OC CESSON HANDBALL - USAM NIMES GARD

Pronostic : Cesson

Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne 35510 CESSON SEVIGNE
Date :
Le 23/09/2011 20h45
Arbitres :
CHARPENTIER FRANCK
DUCLOS SEBASTIEN

*****************************

SELESTAT ALSACE HB - SAINT RAPHAEL VHB

Pronostic : Saint Raphaël

Lieu :
Centre Sportif Intercommunal "Eugène Griesmar"
Quai Albrecht 67600 SELESTAT
Date :
Le 24/09/2011 20h30
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

*****************************

ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL - TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL

Pronostic : Tremblay

Lieu :
HALLE POLYVALENTE
Quartier de la Pyramide Place Champollion Rue de l'Equerre - Quartier de la Pyramide 13800 ISTRES
Date :
Le 23/09/2011 20h30
Arbitres :
CLAPSON SIEGFRIED
FIESCHI XAVIER

*****************************

PARIS HANDBALL - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL

Pronostic : Ivry

Lieu :
Charpy
17, avenue Pierre de Coubertin 99, boulevard Kellermann Stade Charlety 75013 PARIS
Date :
Le 23/09/2011 20h30
Arbitres :
ROLLAND CYRIL
ROLLAND JEROME

*****************************

TOULOUSE UNION HANDBALL - US CRETEIL HANDBALL

Pronostic : Toulouse

Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace 31000 TOULOUSE
Date :
Le 23/09/2011 20h30
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

MONTPELLIER HANDBALL - HBC NANTES

Pronostic : Montpellier

Lieu :
Gymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand 34090 MONTPELLIER
Date :
Le 23/09/2011 20h00
Arbitres :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE

*****************************

CHAMBERY SAVOIE HB - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL 
31 - 28 (Mi-temps : 16-17)
Statistiques du match
Lieu :

LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz 73000 CHAMBERY
Date :
Le 22/09/2011 20h45
Arbitres :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités