mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nul n'est prophète en son pays
Nul n'est prophète en son pays
31 Octobre 2011 | France > LNH
Suite et fin de la 7ème J. de LNH. 
 Toulouse et Montpellier qui s'imposent respectivement à Tremblay et à Sélestat, Créteil qui concède le nul face à Nantes, il est désormais acquis que jouer à domicile n’est plus un gage de sécurité. 

Lors de cette 7ème journée, seuls les Dunkerquois se sont imposés dans leur salle. Toutes les autres équipes qui recevaient ont soit concédé le match nul (Créteil face à Nantes), soit perdu deux points. Rien n’est donc acquis, cela donne un peu de piment à la lutte que se livrent douze clubs dans le sillage de Montpellier et Chambéry, seules équipes à avoir jusque là négocié un sans-faute (7 victoires pour autant de rencontres). Cette semaine, la LNH laissera la place aux Bleus qui prennent le  relais avec deux rencontres amicales contre la Slovaquie. 


Créteil et Nantes sur leur faim

Mais comment donc Créteil a pu laisser passer l'occasion qui lui était donnée de battre Nantes un des ténors annoncés de ce championnat. L'inexpérience ? Un manque de lucidité ? Toujours est-il que le match nul (33-33) concédé à domicile a un coup amer. D'ailleurs, au coup de sifflet final, aucune des deux équipes ne s'en satisfaisait. Malmenés en fin de première période, les joueurs nantais ont toujours su réagir. «Nous n’avons pas été avantagés par les arbitres, grommelait Rock Feliho après le match. On prend un 2’ sévère sur la fin, un passage en force peu évident alors qu’on était devant et qu’il restait une minute à jouer, bref, on peut avoir des regrets. » Le capitaine nantais oublie que Créteil aurait très bien pu s’imposer et qu’il n’y aurait rien eu à redire. « Oui, oui, on va se contenter de ce point pris, on va profiter de cette semaine pour se ressourcer et repartir de plus belle car il y aura derrière, une longue série de matches. » Nantes a désormais un statut à défendre, ce qui n’était peut-être pas le cas, précédemment. « C’est vrai et on s’en aperçoit car on est attendu partout. Je pense qu’en fait, il nous manque 2 points à notre tableau de marche depuis le début de la saison. Mais il n’y a pas lieu de s’alarmer, on fera un premier bilan en décembre. » De son côté, Créteil a tenu tête, dans le sillage d'un Fabrice Guilbert omniprésent et surtout grâce au talent d'Hugo Descat, le minot de 19 ans, véritable pile électrique sur son aile gauche (12 buts dont 3 penaltys). Grâce à cet amalgame réussi entre joueurs confirmés et jeunes du centre de formation, le promu réalise une entame bien au-delà de toutes les prévisions. « Déjà, nous sommes invaincus à domicile, fait remarquer Guéric Kervadec et c’est une priorité. Mais il faut aller faire des perfs à l’extérieur comme nous l’avons fait à Nîmes. » Le manager général du club cristolien qui a rangé son short et ses baskets voilà un peu plus d’un an, a mieux que quiconque conscience des sacrifices à faire pour parvenir au sommet. « Il y a certes une bonne dynamique, un bon groupe et j’espère qu’une fois le maintien assuré, nous pourrons viser mieux mais il faut rester humble car nous revenons de loin et nous devons continuer à emmagasiner de la confiance et de la sérénité. » Toujours est-il que Créteil pointe désormais, à la 5ème place de la LNH, ex aequo avec... Nantes.


Cette fois, Toulouse n'a pas tremblé

Et si avec cette victoire ce dimanche à Tremblay, Toulouse tenait son 1er match référence hors de ses bases ? Voilà presque deux mois que les Haut-Garonnais tâtonnaient et n'arrivaient pas à accéder à l'étage supérieur. A ce top 4 tant convoité par Patrick Salles, leur président. Depuis dimanche, Toulouse est en embuscade à deux longueurs de Saint Raphaël mais encore à distance respectable de Montpellier et Chambéry. Contrairement à leurs deux seules prestations à l’extérieur depuis le début de la saison, les Toulousains ont fait preuve de lucidité, de sang-froid et de réussite aussi lorsque l’adversaire a cru pouvoir s’échapper au score (9-6 à la 21ème). Chaque fois, Toulouse est revenu. Notamment dans ces dix dernières minutes où en tête de trois buts, les Franciliens n’ont pas su faire la différence. Et c'est donc finalement à l'usure et tirant profit de la faillite des gardiens adverses (Dragan Pocuca termine avec 5 arrêts à 21%) que les joueurs de Joël Da Silva se sont imposés (25-27). « Ils ont eu une balle de +4 que Daouda sort et à ce moment-là, le match a tourné en notre faveur. Il nous a juste fallu jouer les montées de balle en fin de match, marquer des buts… faciles et voilà. » L'entraîneur toulousain tire bien-sûr un bilan très positif de cette escapade en Seine St Denis.  « C’était un match qu’on avait coché sur le calendrier et c’est important d'avoir répondu présent. Nous restions avec en travers de la gorge, le quart de finale de coupe de la Ligue perdu chez nous, sur quelques détails, donc il fallait rebondir. En plus, nous repartons au complet, sans blessés. » Ce qui est loin d'être le cas pour Tremblay qui a perdu Romain Guillard (blessé au poignet). Toulouse ne s'emballe pas, le championnat sera semé d'embûches, notamment lors des deux prochains déplacements programmés à Nantes et Chambéry. Avant cela, il y aura eu la réception de Sélestat et surtout une trêve internationale synonyme pour certains, de repos et pour d'autres, comme Jérôme Fernandez (meilleur buteur de la soirée avec 8/13 dont cinq penaltys) de sympathiques retrouvailles. « C’est un réel plaisir et même s’il y a deux matches contre la Slovaquie, c’est une semaine qui va être basée sur la récupération et sur la vie de groupe. On va en plus retrouver Daniel Narcisse et Guillaume Gille. Il y a quelques absents (ndlr : Nikola Karabatic et Michael Guigou), il y a une vingtaine de joueurs sur ce stage, précise le capitaine des Bleus, on va pouvoir faire tourner. Il ne faudra pas pas pour autant négliger la Slovaquie qui jouera sans pression et qui va tenter d’accrocher ce qui pour elle, représente le match de l’année. »


Sélestat fait ses gammes

Sélestat est loin d'avoir été ridicule en accueillant Montpellier. Quelques jours plus tôt, Olivier Jung, le jeune capitaine du SAHB redoutait que les Héraultais appliquent le tarif minimum de 10 buts. Que nenni ! Les Alsaciens pourtant handicapés par l'absence de nombreux joueurs blessés ont opposé une belle résistance à des Montpelliérains privés eux, de Nikola Karabatic et Michael Guigou, et qui ont du sortir l'artillerie lourde pour pouvoir s'imposer. Après avoir été menée chacune à plusieurs reprises et n'avoir jamais pris une avance de plus de deux buts, les deux formations étaient encore dos à dos (19-19) après 39 minutes. En un rien de temps, profitant de quelques fautes de main et d'un coup de mou d'un adversaire qui s'était jusque-là beaucoup dépensé, Montpellier s'est mis à dérouler et passer grâce notamment à William Accambray (7/12 ce dimanche), un 9 à 2 assassin dont Sélestat ne va jamais se remettre . Les Alsaciens vont essayer de réagir par l'intermédiaire de Pawel Podsiadlo (en photo - 7 réalisations également ce dimanche) mais le mal était fait (score final: 27-33). Ils ont fait douter le champion de France assez longtemps dans la partie pour considérer que leur après-midi de fête organisée dans un Rhénus de Strasbourg plein comme un oeuf, était néanmoins réussie. Il faudra pourtant penser à marquer des points, peut-être en allant faire un "coup" à Toulouse, dans une dizaine de jours. Après avoir perdu de deux buts à Chambéry et de six face à Montpellier, cela peut donner des idées et de l'envie. 


Le classement des buteurs après 7 journées

Damien Scaccianoce (notre photo) tient le choc. Même si samedi, la pêche a été maigre (un seul but), le Nîmois caracole toujours en tête des meilleures gâchettes de la D.1 masculine avec 45 réalisations. Il devance le Toulousain Anouar Ayed (43 buts) et le Montpelliérain Dragan Gajic (42 buts). Si les quatre premières places de ce classement ne bougent pas avec Nicolas Claire, le Parisien qui arrive juste derrière le trio de tête avec 40 buts, Hugo Descat (5ème ex aequo excusez du peu, avec Jérôme Fernandez) fait une remontée tonitruante grâce à ses 12 réalisations de dimanche. Le jeune Cristolien totalise désormais 38 buts dont 15 jets de 7m.


*****************************

OC CESSON HANDBALL - ISTRES OUEST PROVENCE HANDBALL
30 - 31 (Mi-temps : 12-14)
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne 35510 CESSON SEVIGNE
Date :
Le 28/10/2011 20h45
Arbitres :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - TOULOUSE UNION HANDBALL
25 - 27 (Mi-temps : 12-11)
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY 93290 TREMBLAY EN FRANCE
Date :
Le 30/10/2011 17h00
Arbitres :
LAZAAR NORDINE
REVERET LAURENT

*****************************

SELESTAT ALSACE HB - MONTPELLIER HANDBALL
27 - 33 (Mi-temps : 14-15)
Statistiques du match
Lieu :
HALL RHENUS
PLACE DE LA FOIRE-EXPOSITION BOULEVARD DE DREODE 67000 STRASBOURG
Date :
Le 30/10/2011 16h00
Arbitres :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS

*****************************

US CRETEIL HANDBALL - HBC NANTES
33 - 33 (Mi-temps : 16-16)
Statistiques du match
Lieu :
ROBERT OUBRON
RUE PASTEUR VALERY RADOT 94000 CRETEIL
Date :
Le 30/10/2011 16h00
Arbitres :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD

*****************************

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - PARIS HANDBALL
38 - 26 (Mi-temps : 17-8)
Statistiques du match
Lieu :
DEWERT (Stade de Flandres)
Salle Dewert Avenue de Rosendael 59140 DUNKERQUE
Date :
Le 28/10/2011 20h00
Arbitres :
CHARPENTIER FRANCK
DUCLOS SEBASTIEN

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - USAM NIMES GARD
25 - 27 (Mi-temps : 12-9)
Statistiques du match
Lieu :
CHARPY
1 AENUE PIERRE DE COUBERTIN 75013 PARIS
Date :
Le 29/10/2011 20h30
Arbitres :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB - CHAMBERY SAVOIE HB
20 - 23 (Mi-temps : 11-12)
Statistiques du match
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers Rd Point Ankarr 83700 ST RAPHAEL
Date :
Le 27/10/2011 20h45
Arbitres :
BUY OLIVIER
PICHON STEVANN

*****************************

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités