mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Diaw, retour en terre connue
Diaw, retour en terre connue
5 Novembre 2011 | France > LNH
Plus de deux ans après avoir quitté la capitale et ses potes, Ibrahima Diaw revient au Paris Handball. L'arrière franco-sénégalais a trouvé un accord avec le club d'Istres.

« Dans la mesure où le joueur avait envie de quitter le club, c’était compliqué de le retenir. » Le président Louis Moralès aurait très certainement préféré que la fin du séjour d’Ibrahima Diaw à Istres prenne une toute autre tournure. Mais depuis l’imbroglio suscité par le départ du joueur aux Jeux Africains au Mozambique, début septembre, le lien était rompu entre le club provençal et l’intéressé. « A son retour, reconnait le président istréen, il s’est réinvesti et sur certains matches, il a été déterminant. Comme si de rien n’était. Mais je crois que nous étions arrivés au bout de l’aventure. Plusieurs clubs l’avaient contacté et l’appel de Paris a été le plus fort. ». L’arrière droit fait donc un retour aux sources, il retrouve les Annonay, Nyokas, Claire et autre Ouksir, les potes qu’il avait quittés un triste soir de mai 2009 après une défaite à Coubertin contre Dunkerque, synonyme de descente en Pro D2. Paris fait une excellente opération en engageant un buteur né, un renard des zones qui en 188 matches disputés en LNH, a inscrit 715 buts. « C'est le genre de joueur qui nous manquait dans l'effectif, affirme Bruno Martini, capable de marquer des buts de loin. Par ailleurs, il peut évoluer sur plusieurs postes et c'est très intéressant. » Le manager général du club parisien ne cache pas sa volonté d'inscrire le joueur qui a signé jusqu'en 2014, dans le projet du club pour les années à venir. Surtout dans la perspective du départ de Kevynn Nyokas pour Montpellier, en juin prochain. Ibrahima Diaw est attendu dès lundi à l'entraînement à Coubertin. Suspendus à l'autorisation de la Commission de Contrôle et de Gestion de la Ligue, les dirigeants parisiens espèrent pouvoir qualifier leur nouvelle recrue dès la fin de semaine, pour la réception de Cesson. 

Pour le club d'Istres, la route continue. « Je fais entièrement confiance à Christophe Mazel, aux joueurs présents et à nos jeunes pour aller de l'avant, précise Louis Moralès qui nous a confirmé que le club qu'il préside était en quête d'un joker mais... pas à n'importe quel prix et surtout si nous en trouvons un, il faudra qu'il nous apporte un vrai plus»  Chacun des deux clubs a d'ores et déjà coché la date du 27 novembre sur le calendrier. Ce soir-là, Istres accueillera... Paris et Ibrahima Diaw. 
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités