mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Victoire aux poings pour Saintes
14 Novembre 2011 | France > Pro D2

Dans un match émaillé de nombreux coups et échauffourées, les Saintais ont réussi à se défaire de Chartres-Mainvilliers sur le score de 28 à 24. Une victoire qui fait du bien.
 
Saintes s'est imposé 28-24 face à Chartres-Mainvilliers ce vendredi dans un Grand-Coudret bien garni et qui donnait de la voix dès l'entame de la rencontre qui devait être logiquement un match de handball. Ce qui ne fut pas tout à fait le cas en 1ère période. Prenez quelques tirages de maillots, rajoutez-y quelques vilains gestes de la part d'une équipe accrocheuse vengés par une équipe qui n'appréciait pas, des simulations, des marrons, châtaignes, paire de claques, nez en sang dont un à priori fracturé, yeux pochés et gonflés, demandes de médecin réitérées plusieurs fois par le speaker au micro, duo d'arbitres hués par la salle en distribuant 2 minutes et jaunes suite à quelques taloches bien senties, une déléguée de match qui doit interrompre la rencontre pour tenter de ramener le calme. Rajoutez-y une échauffourée regroupant tous les joueurs au centre du terrain, mixez le tout et vous obtenez un superbe match qui fait qu'on se demande si on assiste à une rencontre de football italien, une rencontre de Fédérale 3 de rugby ou à un match de Pro D2 de handball à la limite de la correctionnelle... jour d'anniversaire de l'armistice. Cherchez l'erreur !
 
Il y a tout de même eu du handball au milieu de tout ça sous les caméras de Tv Saintonge, nouvelle Web TV locale, qui n'en perdait pas une miette. On aura même vu du grand Sargenton, du très grand Sargenton dans les buts saintais. Le portier, absent depuis deux semaines, aura réalisé de véritables prouesses dans les cages dont ce quadruple arrêt à l'entame du money-time qui aura permis aux siens de s'imposer car si Mainvilliers-Chartres était revenu à ce moment, la fin de rencontre aurait peut-être été toute autre à un moment ou les hommes de Franck Maurice jouaient à 4 contre 6. Mais, Captain Emerit, auteur d'un match énorme, et les siens comptaient un petit matelas de points d'avance (7) et Sargenton accumulait les exploits en soignant, au passage, ses statistiques personnelles (16 arrêts sur 37). En début de match et malgré quelques ballons vendangés sur duels face à Astruc, le portier du CMHB, les Maritimes menaient rapidement de 3 buts et parvenaient même à en prendre un 4ème d'avance malgré un 4 contre 6 pas trop mal géré et deux jets de 7 mètres stoppés par Sylvain Astruc. Reda Yesli - ayant déjà évolué sous le maillot saintais - et les siens tentaient bien de recoller au score et y parvenaient. Aussi bien aux points qu'aux poings. Vilains gestes de part et d'autre, bronca, match arrêté bref un joli bordel avant que le handball ne reprenne ses droits. 12-12 à la pause. Personne n'avait l'intention de lâcher l'affaire et on était en droit de se demander comment allait se finir la rencontre au vu de la guerre des nerfs qui s'était engagée. Mais le quart d'heure aux vestiaires fut bénéfique.
 
Les esprits se calmèrent même si quelques taloches furent bien placées lors des 30 dernières minutes. Woum-Woum, en maitre à jouer s'entendait à merveille pour distribuer le jeu avec son vieux pote Emerit et les bleus démarraient idéalement par un 3-0. Mais pas moyen de tuer le match face à des Chartrains qui entendaient montrer qu'ils ne faisaient pas partie du gratin de la Pro D2 pour rien. Les rouge égalisent mais Sargenton fait du Sargenton, le public scande son nom, Kiangébéni s'éclate sur son aile, Ferreiro joue les canonniers au poste pivot,et Kieffer brille sur l'aile opposée. Fin de chantier, 7 buts d'avance à 5 minutes de la fin, le commando de Franck Maurice peut tranquillement gérer face à l'armada de Benoit Guillaume qui avaient capté que la messe était jouée. Les 1600 spectateurs, enchantés, finissaient en standing ovation durant les 120 dernières secondes Les Saintongeais pouvaient pousser un grand ouf de soulagement la tête déjà tournée vers samedi prochain à l'occasion du déplacement à Vernon Saint-Marcel.

Nicolas Cartier
www.sport17.fr

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités