mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Une 1ère finale Cesson-Paris
Une 1ère finale Cesson-Paris
7 Septembre 2012 | France > LNH
Après être venu respectivement à bout de Sélestat et de Tremblay, le PSG handball et Cesson se sont qualifiés hier soir pour la finale du tournoi de Cesson...

La 1ère édition du tournoi organisé par Cesson Rennes Métropole HB a tenu toutes ses promesses tant par la qualité du jeu produit que par l'enthousiasme du public venu nombreux au Palais des Sports de Cesson. 

Et pour le premier match de ce tournoi qui opposait ce jeudi, le PSG Handball et ses stars médaillées d'or olympiques à l'équipe de Séléstat, les deux équipes se sont rendues coup pour coup lors de la première période même si les hommes de Philippe Gardent sont rentrées aux vestiaires par le plus petit des avantages en menant 14 à 13. 

En seconde période, les Parisiens vont connaître quelques soucis avec une équipe alsacienne très remontée et emmenée par un Lazlo Fulop très en forme dans ses buts qui va permettre à Sélestat de compter deux unités d'avance à la 39ème minute (16 - 18). Piqués au vif, les Parisiens vont très vite revenir au score grâce au répondant du gardien Patrice Annonay mais grâce aussi au bras d'Hansen. Paris s'impose au final de six buts (27-21), non sans avoir connu quelques moments difficiles. A une semaine du coup d'envoi de la saison contre... Cesson, Philippe Gardent l'entraîneur parisien en a profité pour procéder à une large revue de son effectif et multiplier les rotations. 


Le second match de la soirée va être encore plus disputé que le premier, Cesson Rennes Métropole HB n'étant disposé à garder leur suprématie face à Tremblay. 

Et dès les premières minutes du match, les spectateurs vont apprendre à faire connaissance avec Yann Genty, le nouveau gardien des bretons, qui multiplie les arrêts, ce qui permet à Cesson de prendre deux buts d'avance après 10 minutes de jeu (6 - 4). Mais les partenaires d'Arnaud Bingo ne lâchent rien et recollent au score à 7 partout quelques minutes plus tard. Les deux équipes se rendent coup pour coup avec d'un côté Igor Anic et de l'autre, l'inévitable Arnaud Bingo. C'est sur un score de parité (16 - 16) que se termine la première période. 

La seconde période va débuter sur le même rythme que la première avec un véritable mano à mano entre les deux formations. Il faudra attendre la 45ème minute pour que Cesson reprenne deux buts d'avance au compteur (23 - 21) poussant ainsi le coach francilien à poser un temps mort. Mais cela n'aura pas d'effet immédiat puisque Cesson Rennes Métropole va maintenir son cap et atteindre la 48ème minute, avec trois buts d'avance (24 - 21). 

Mais il ne faut jamais parler ou plutôt écrire trop vite puisque les partenaires de Teddy Poulin vont grignoter leur retard pour finalement revenir à égalité à 8 minutes de la fin (25 - 25). Le suspense sera entier jusqu'au buzzer. Aucune décision ne sera faite dans ces ultimes minutes et à la fin du temps règlementaire, le tableau d'affichage va renvoyer les deux formations dos à dos (29 - 29). 

Place donc à la mort subite avec les tirs à 7m, une séance qui va être profitable à Cesson qui s'impose face à Tremblay sur un score de 32 à 31. 

Rendez-vous ce vendredi à 19h pour la petite finale qui opposera Sélestat à Tremblay et à 21h pour la finale qui opposera Cesson au PSG Handball.


avec la collaboration de Jérémy Denis (Cesson Rennes M.H)
Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités