mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Michaël Guigou revient aux affaires !
Michaël Guigou revient aux affaires !
11 Octobre 2012 | France > LNH
Le ciel de Montpellier qui depuis une quinzaine de jours s’était lourdement assombri, tend à s’éclaircir. Le sportif reprend peu à peu ses droits et la semaine commence par une excellente nouvelle : Michaël Guigou est de retour sur le terrain. Celui qui amorce sa quatorzième saison au sein du club héraultais est sorti progressivement de ses ennuis physiques (hernie inguinale, pubalgie et double arthroscopie du genou) et il fera ses grands débuts en championnat de D.1, ce jeudi à Bougnol face à Saint Raphaël. Vu les circonstances, son expérience et son charisme ne seront pas de trop dans une équipe meurtrie par l’affaire des paris suspects. 

Le double champion olympique, du monde et d’Europe, onze fois champion de France avec le MAHB a accepté de nous livrer ses impressions. Comme à son habitude, franchement, sans langue de bois mais en gardant une certaine réserve par rapport aux faits survenus et surtout à ce qui a été rapporté ou colporté. 

Michaël, pour toi, la semaine débute sous les meilleurs auspices…
Oui ! Je joue ce jeudi contre Saint Raphaël. C’est une bonne nouvelle, c’était prévu, je ne suis pas à 100%, je suis tout simplement en reprise. 

Ta saison commence maintenant après cette nouvelle arthroscopie…
Oui, il fallait le faire. Par rapport à la cicatrisation suite à l'opération de l’hernie inguinale, au souci que j’avais eu au niveau des adducteurs, je n’ai pas perdu mon temps et je devais en passer par là. Les inflammations étaient importantes, on a pris le temps de tout rebâtir. Psychologiquement et physiquement, cela n’a pas été facile tous les jours mais là, je ne me pose plus la question. Surtout en ce moment. L’équipe a besoin de moi, je suis apte donc je réponds présent. 

Il y a eu une certaine frustration j’imagine à ne pas être sur le terrain ? 
C’est incontestable. Il manque suffisamment de joueurs actuellement pour que je sois là le plus rapidement possible. Le club a besoin de toutes les forces vives, je suis là, je serai de mieux en mieux au fil des matches. 

Est-ce que ton rôle peut être accru vu les circonstances ? 
Forcément, mais William (Accambray) a également un rôle tout aussi important. Tout le monde doit assumer et prendre ses responsabilités dans le contexte actuel. Il ne faut pas se cacher, il faut être en 1ère ligne, motiver les troupes et commencer à gagner déjà ce jeudi soir. On sort de trois défaites mais je pense qu’avec l’équipe qu’on a, on est largement capable de s’imposer. 

Les jeunes qui ont été lancés dans le bain ont pris leurs responsabilités…
Oui et ça prouve que Montpellier est un grand club avec des bases solides. Parmi les jeunes, prends l’exemple d’un gars comme Rémi Desbonnet. Il est montpelliérain depuis tout petit, il a été touché par tout ce qui s’est passé et il est motivé plus que jamais pour redorer le blason de son club. On est en difficulté et tout le monde à son échelle, tente de faire son maximum. Même si le match à Toulouse a été très compliqué, deux joueurs sortaient de garde à vue, les autres étaient k.o par rapport aux évènements, l'équipe a donné une image positive. 

Même si Patrice Canayer a réagi vertement après l’ovation du public ? 
Je comprends sa réaction mais de la part du public, je pense qu’il s’agit d’une forme de respect et non de la pitié. Montpellier a marqué le hand français durant ces 20 dernières années. Même si tout le monde voulait le battre, c’est quand même le club que tout le monde respecte. Si les équipes de Nantes et de Saint Raphaël par exemple sont arrivées là où elles sont, c’est en prenant exemple sur Montpellier. C’est bien qu’on soit soutenu mais on n’a pas envie de passer pour des martyrs. L’équipe actuelle est capable de rivaliser avec n’importe qui. 


Dimanche contre Leon, ça a failli passer…
Oui, on est sur une bonne dynamique et ce match-là, on ne  méritait pas de le perdre. C’est très encourageant même si la victoire n’est pas au bout. 

Montpellier est devenu plus vulnérable donc les adversaires vont être plus décomplexés ? 
Je n’en suis pas aussi sûr !  Ça peut être un raisonnement et les faits avec trois défaites d’affilée peuvent te donner raison mais quand on regarde le 7 majeur de l’équipe, il peut soutenir la comparaison avec bien d’autres ! A l’exception de Paris qui a doublé tous ses postes. Si on arrive à rapidement digérer tout ce qui s’est passé, avec des jeunes comme Grébille qui est confirmé mais également Bonnefond et Zerbib qui réintègrent l'effectif, on est largement capable de revenir au premier plan. 

La côte d’amour par rapport au club n’a jamais fléchi 
On l’a vu dimanche à l’Arena mais la meilleure preuve, ça sera dans la continuité. Le public a bien réagi, nos supporters sont touchés et on a besoin de tout le monde, d'un maximum de joueurs sur le terrain, moi le premier, et du public pour tous les matches qui vont suivre. Il ne faudra rien lâcher. 


Le fait que l’amalgame ait été fait avec les champions olympiques montpelliérains, ça t’a touché ? 
Déjà, je tiens à préciser que mon nom n’a jamais été associé à l’affaire. L’amalgame, c’est plus du à des conneries de journalistes. Maintenant, ce qui est important, c’est qu’il faut faire, comme on dit, le "buzz". Impliquer quatre champions olympiques, ça aurait fait plus de bruit. Ça devient grave quand, d’une, ça porte atteinte aux individus et de deux, et c’est encore plus ridicule et dangereux, quand certains ont avancé que c’était le club de Montpellier qui était en gros, responsable de tout ce qui arrivait.  Les risques de séisme, notamment financier, les conséquences sont trop importants pour avancer des âneries pareilles. 

Beaucoup de choses ont été dites même de la part des autorités…
Oui, mais ce qu’on connait, ce ne sont que des infos issues de la presse. Personne n’a le dossier entre les mains et ceux qui ont parlé, se sont souvent basés sur des « on dit ». Le conditionnel a souvent été employé. 

Si les joueurs qui sont sur la touche ne devaient pas revenir, le club doit-il recruter ? 
La réponse ne m’appartient pas. Je ne suis pas décisionnaire en la matière. Ce qui est sûr c’est que j’attends une réaction du club par rapport à tout cela. Nous, les joueurs, on est concentré sur le terrain. Le club s’est porté partie civile justement pour avoir le dossier en mains et pour pouvoir prendre des décisions. Nous, tout ce qu’on veut, c’est savoir vers quoi on va. Et avec quelle équipe, on va poursuivre la saison.
 
Les objectifs sportifs sont inévitablement différents de ceux envisagés en début de saison…
Je vais te répondre à la manière de mes amis footballeurs : "on va jouer match après match" et je te jure que là, vu la situation, cela prend tout son sens. Mais au fond de nous, en restant avec cette équipe-là, on sait qu’on est capable de se surpasser et qu’on est capable d’aller chercher une place en coupe d’Europe. Mais on est aussi à la merci des choses qui vont se passer.

Est-ce que tu en veux à quelqu’un… à part les journalistes ?
A part les journalistes ? Pour l’instant, ce n’est pas le problème. Je n’ai pas les infos pour accuser qui que ce soit, j’attends que les choses évoluent. Ensuite, bien sûr que j’aurai des discussions avec des joueurs mais pour l’instant, je n’ai aucun état d’âme. L’immédiat, le plus important, c’est l’équipe, c’est le terrain, c’est Saint Raphaël, ce jeudi. Plus on prendra de points, plus le club sera renforcé. 
© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités